Pour nous contacter : soyez au rendez-vous sur IRC ! (voir : http://dogmazic.net/irc )

LES PORTES DE LA DIFFUSION

hello ev'rybody

Merci tout d'abord aux admins d'avoir publié mes deux textes, dont j'ai conscience qu'ils peuvent paraître un peu longs!

Le dernier post sur cette partie du forum de musique-libre.org date du 29 septembre dernier, sous la plume de Dana, je crois. Je ne sais pas vous, mais de mon point de vue, c'est assez significatif du manque d'organisation et de l'absurdité que je pointe dans "LE SPECTACLE VIVANT LIBÉRÉ". je vous laisse en prendre connaissance, si ce n'est déjà fait! Je prépare la troisième et dernière partie de ce travail, qui sera axée sur la réalisation effective. Disons juste qu'il est plus que grand temps de se réveiller!!

ceci dit, loin de moi l'idée de remettre en cause les inombrables initiatives existant ici où là, et qui ont trait à la même problématique: la musique vivante et le partage avec le public.

@+

Réponses

  • c'est clair, c'est pas évident, c'est un secteur peu investi encore, faut dire que faut de l'organisation et pensée à long terme,
    tu fais bien de nous rappeler à ça !
  • février 2007 modifié
    hello

    Peut être l'aura-t-on compris à la lecture des articles LES PORTES DE LA DIFFUSION et LE SPECTACLE VIVANT LIBÉRÉ, personnellement, je préfère laisser le circuit "classique" de la diffusion de côté, et me mettre au travail. J'y ai mis le temps, mais heureusement, il n'est jamais trop tard!

    Pourquoi OpenGig?

    D'abord, qu'est-ce que ça veut dire? Un Gig, en anglais, c'est une date pour nous autres musiciens, un rendez-vous, plutôt entre des musiciens et du public. OpenGig, la Date Ouverte, parce que ça y est! C'est bon! On peut y aller, on peut foncer tête baissée! Depuis bientôt trois ans qu'on est sur le morceau, on à rencontré des amis, des assocs, des groupes, des techniciens, des médias, bref! Et pas mal d'entre vous sont certainement dans la même situation!

    Le constat est clair: de nombreux réseaux, connaissant la libre diffusion, le logiciel libre, actifs à leurs niveaux, existent. Pas mal de groupes en libre diffusion aspirent à exercer plus régulièrement. Bien. il suffit donc de connecter ces réseaux entre eux! Dès le moment où deux personnes se mettent à bosser ensemble, c'est parti! Dès que deux réseaux se mettent à bosser ensemble, c'est parti!

    C'est ça, OpenGig. la possibilité, pour ceux qui souhaitent y prendre une part fermement active et volontaire, de se connecter ensemble, et de travailler ensemble sur des projets concrets. Pour commencer, projet concret égal plateau de deux ou trois groupes en libre diffusion, ici, et là. Le principe est simple, et certainement pas pyramidal!! C'est exactement, presque point par point, suivre le mode de fonctionnement d'internet. Pas de réseau central, pas de sommet, juste une inter connexion de réseaux. Et de la même manière que les ordis communiquent entre eux, les réseaux communiquent entre eux!! asso, groupes, collectifs, particuliers, entreprise, le mot est lâché, structures indé-pour-de-bon, etc... Salles de concerts, Lieux, évènements, conférences, forums, mjc, centre culturel, mairie, etc...

    :)

    OpenGig arrive ... !

    ;D
  • hello

    je viens de relire mon dernier post ci-dessus, alors je me permets de venir vous faire part de nos derniers travaux, auxquels j'espère le plus grand nombre d'entre nous prendront une part active. Parce qu'après tout, ce ne sont pas NOS travaux, mais des résultats d'ébullition de cerveaux.

    Donc, pour ceux qui ont lu les bafouilles gentiment publiées ici, que j'ai réunies dans un document d'une dizaine de pages, Les Portes De La Diffusion (PDF, ODT), j'en étais resté à OpenGig, l'idée selon laquelle il fallait bien nous démerbrouiller par nous mêmes, les réseaux de la libre diffusion, pour faire de la libre diffusion une réalité à part entière dans le spectacle et la musique vivante. bref, après moultes tergiversations, notamment l'installation, la configuration et les tests d'un trés bon outil de travail collaboratif, dotproject, on en est venu à se rendre compte de plusieurs choses:
    - le format de cet espace de travail ne pouvait être que collaboratif et ouvert. C'est le wiki par excellence.
    - il devrait être possible de s'enregistrer, mais il doit aussi être possible d'amener des améliorations sans forcément être connu. Le wiki doit rester accessible "au monde"
    - enfin, le nom anglais d'OpenGig sonne bien et décrit bien la chose, mais en anglais justement.

    C'est ainsi qu'est né UnisSon, un wiki permettant aux utilisateurs de créer et de réaliser des projets de concerts, festivals, et autres évènements faisant intervenir des groupes, des musiciens et des artistes de la scène française de la libre diffusion.

    Vous pouvez vous inscrire sur le wiki, de cette façon, il vous est possible de suivre vos modifications.

    Les pages réseaux sont prêtes. Sil-vous-plaît, n'hésitez pas à venir modifier (améliorer!) ces pages. elles sont classées par département, et y faire figurer vos réseaux, c'est avoir la certitude que d'autres trouveront ce qu'ils cherchent.

    Les pages projets n'attendent que vous. Il est bien sur possible de créer des projets qui sont déjà bien entamés. On ne sait pas, quelqu'un peut se proposer pour aider sur tel ou tel aspect. Même à distance.

    le wiki est en phase de lancement. ce n'est que lorsque de nombreux réseaux, un peu partout, dans tous les domaines, si différents soient-ils, auront mis en commun leur motivation, que nous verrons tourner, régulièrement et dans de bonnes conditions, de nombreux groupes et artistes en libre diffusion. ce qui est visé, c'est de donner au public, non seulement de l'information et de l'authenticité, mais aussi une vision claire et vivante de la diversité de la création à notre époque.

    Bien à vous
  • au fait , ça c'est bien ...UNISSON...je vais m'y pencher encore dès que possible, si ça existe et bouge bien....

    C'est toujours d'actu ? dogood...
  • yop!

    Je m'apprête justement à faire un petit récapitulatif de ce qu'il s'est passé sur UnisSon. De mon point de vue, c'est positif, parce que nous avons pu organiser quelques évènements, et surtout, les ré-a-li-ser!!

    mais pour ce qui est de la participation, c'est pas encore ça, il faut perséverer.

    Vois par exemple la page UnisSon du 22 février à Marseille

    @+

Ajouter un commentaire