Pour nous contacter : soyez au rendez-vous sur IRC ! ⋅ Parcourir l'archive musicale Dogmazic ⋅ Notre Blog
Notre Documentation

Volume trop fort

08:52 modifié dans Tech
Comment pourrait-on faire comprendre aux contributeurs que mixer un morceau à -10dB RMS de niveau moyen c'est MAL ! Comme je sais que ce n'est pas possible, je pose ma deuxième question : existe-t-il un lecteur muni d'un contrôle automatique de gain, ce qui m'éviterait de devoir sans arrêt retoucher le potard de volume de Winamp.
«1

Réponses

  • euh simple question de contributeur : comment tu fait pour savoir le niveaux de decibel RMS et pourquoi -10 c'est le mal ?
    Sachant aussi que je suis sous Linux donc une reponse en logiciels libres m'arrangerais, sinon explique en windows please
    Ce qui me pose le plus de problème dans l'enregistremeent c'est justement le mastering, j'utilise Jamin qui est très bon mais pour ceux qui ont compris le mastering

    sinon question lecteur je sais pas trop, mais c'est vrai que ca serait pratique
  • -10dB rms moyen, j'ai éjà vu plus lourd (genre -3dB). Mais c'est vrai que c'est pas évident d'avoir une archive uniforme à ce niveau.

    Pour les webradios, je sais qu'il existe des modules d'auto-régulation du niveau (normalisation). Pour un player, ca doit donc être trouvable.
  • The_Archdude écrit:
    euh simple question de contributeur : comment tu fait pour savoir le niveaux de decibel RMS et pourquoi -10 c'est le mal ?
    Sachant aussi que je suis sous Linux donc une reponse en logiciels libres m'arrangerais, sinon explique en windows please
    Ce qui me pose le plus de problème dans l'enregistremeent c'est justement le mastering

    Ben, moi aussi je ne suis pas ingénieur du son mais pour répondre à ta question, Sound Forge donne cette info quand on demande les statistiques d'un morceau. Pourquoi c'est mal ? Ben à cause de mes oreilles pardi ! Chacun fait ce qu'il veut évidemment, mais on s'aperçoit que les enregsitrements pro vont rarement au dessus de -15dB. Déjà là ça veut dire que c'est très compressé et donc tous les styles de musiques ne le supportent pas. En plus même si on compresse, on peut très bien diminuer le volume final. Certains pensent qu'il doivent systématiquement normaliser tous les morceaux à 0dB, à mon avis ce n'est pas vrai pour les enregistrements qui ont très peu de dynamique (très saturés). Mais c'est un débat vain je pense. J'aimerais simplement trouver une solution pour écouter l'archive de MLO de façon aléatoire sans être parfois assourdi. Donc si quelqu'un a une solution merci d'avance.
    JP.
  • Certains pensent qu'il doivent systématiquement normaliser tous les morceaux à 0dB

    Je confirme: j'ai même eu tendance à "normaliser", passé un moment, sur la couleur du vu-mètre, que je trouvais OK seulement quand elle était rouge...

    Bah, ça donne un style: après les guitares saturés, les morceaux saturés (Yé !)

    Mais c'est vrai que quand il s'agit d'une playlist aléatoire de MLO, 'faut s'attendre à des suprises de taille... à des sursauts aussi.

    Après recherche sur go gueule, il semblerait que y'ai quelques programmes qui permettraient de traiter en vrac un stoc de fichiers pour les normaliser comme il faut, tous pareil, genre avant une convertion en mp3, avant publication sur mlo :wink:

    Mais j'ai pas encore vu de lecteur qui puisse faire ça pendant la lecture...
    Si qqu'un à une piste, ça m'intéresse aussi.
  • Bon, alors j'ai trouvé un plug in pour Winamp qui s'appelle Sound Solution V1.1
    C'est un peu compliqué à régler, ça sonne un peu radio, mais au bout d'une heure de tripatouillages ça le fait .
    JP.

    http://www.winamp.com/plugins/details.php?id=120741
  • ça c'est du plug in :D
  • dj3c1t écrit:
    ça c'est du plug in :D

    hum, en effet, c'est du brutal ! :)
    JP.
  • J'utilise VLC depuis longtemps ; je viens seulement de me rendre compte qu'il y a une fonction de normalisation + un réglage de niveau max.
    Dans VLC : paramètres -> interface étendue -> onglet 'audio'

    VLC est leger et multiplateforme. En plus c'est libre :wink: que demander de plus ?
  • The_Archdude écrit:
    euh simple question de contributeur : comment tu fait pour savoir le niveaux de decibel RMS et pourquoi -10 c'est le mal ?
    Sachant aussi que je suis sous Linux donc une reponse en logiciels libres m'arrangerais, sinon explique en windows please
    Ce qui me pose le plus de problème dans l'enregistremeent c'est justement le mastering

    Ben, moi aussi je ne suis pas ingénieur du son mais pour répondre à ta question, Sound Forge donne cette info quand on demande les statistiques d'un morceau. Pourquoi c'est mal ? Ben à cause de mes oreilles pardi ! Chacun fait ce qu'il veut évidemment, mais on s'aperçoit que les enregsitrements pro vont rarement au dessus de -15dB. Déjà là ça veut dire que c'est très compressé et donc tous les styles de musiques ne le supportent pas. En plus même si on compresse, on peut très bien diminuer le volume final. Certains pensent qu'il doivent systématiquement normaliser tous les morceaux à 0dB, à mon avis ce n'est pas vrai pour les enregistrements qui ont très peu de dynamique (très saturés). Mais c'est un débat vain je pense. J'aimerais simplement trouver une solution pour écouter l'archive de MLO de façon aléatoire sans être parfois assourdi. Donc si quelqu'un a une solution merci d'avance.
    JP.

    moi aussi je suis pas ingénieur du son, mais un skeud doit dépasser les 0 db pour avoir un son propre. un cd dans le commerce est poussé en général a 3 db et 6 db un vinyl.
    le souci si tu monte pas en db est que tu perd en dynamique, en patate. apres pour du mp3, le son est pourri d'avance donc si il est a -10db et que tu le boost a 0db, tu entendra encore plus le mauvais encodage.

    mais pour du wave, pousse ton son a 0db ( les cretes ), normalize a -1 exporte le résultat et apres par logiciel pousse le tout a 2 ou 3 sa saturera pas. Je dirai quand meme que 3 est un peu élevé et que 1 suffirait. Apres sa dépend aussi de ce que tu enregistre, electro, instru, chant.!!! d'ailleurs les grosses prod menent une guerre incessant sur le volume, c'est a celui qui fera peter le plus fort quoi mais justemment il ne faut pas tomber le piege... apres sa perd un peu de qualité. et eux il font aussi sa pour obtenir des distortions harmoniques (de ce que j'ai compris), certaines fréquences quasi-inaudible en saturant deviennent attirante pour l'oreilel(un peu comme l'appelle des sirenes lol) mais c'est un autre débat, celui sur la maniere par lesquelles les grosses prods sont vendu ( matrakage publicitaire radio et autre, achette, ecoute en boucle dix jours, poubelle y'a un nouveau )
  • Contre la normalisation et la maximisation à tout va...
    C'est la guerre du "loudness" les CD du commerce n'ont jamais aussi mal sonné...
    On veut du plus fort mais seulement à force de vouloir aller trop fort on tue la dynamique de la musique et on arrive a une sursaturation du son, un son pas forcément saturé en apparence mais tres fatiguant à l'écoute...
    Perso je mastérise LARGEMENT moins fort que les CD du commerce d'aujourd'hui, qui sont pour la plupart tres peu dynamiques...
    Je comprend le souci d'avoir une certaine homogénéité au niveau de la perception du volume (loudness).

    Ne pas confondre les Peak RMS en DB qui mesurent des cretes tres furtives, avec un niveau de loudness moyen que l'on peut mesurer aproximativement avec un VU mête (qui ne mesure pas les cretes).
    Normaliser ne va en rien homogénéiser les niveaux. Car si vous avez une crete a 0 db une fois dans le morceau et que le reste monte maximum à -6 db, ben le fait d'avoir une crete à 0 ne pourra pas vous faire aller plus fort. Dans ces cas là il faudra utiliser un "limiteur", en douceur bien sur...
    C'est peut etre chiant, mais si ça sonne trop doucement, ben...montez le son...
    Les plugins de maximisation du son pour les players multimedia, ne donnent pas un résultat satisfaisant...
    Une solution, est de compresser la sortie de votre lecteur multimedia, mais là encore au risque de sacrifier à la qualité du son...Ce que fait la radio FM, ils limitent à l'extreme, en raison des limites techniques de ce media, et du coup tout sonne "plat" mais similaire...
    D'autant plus que la diversité de la qualité de production sur cette archive est telle qu'évidemment ce n'est pas tres homogène...Donc diversité ou homogénéité?
  • désolé je me suis trompé de terme, au lieu de dire normalize (chose que je ne fait pas) je voulais dire maximize, toute les fréquences allant au dessus du réglage sont coupé. genre tu regle ton entrée 0db et en sortie -1db pour coupé les pics et donner une surface homogene au fréquence sans saturation. apres pas besoin de normalizer vu que tout est déja propre. Mais par contre au résultat final hop un pti cou de gain pour faire légerement dépasser les 0db... mais apres c'est vrai qu'on envoie pas 3 db dans le maximizer pour sortir a 0, tout les sons doivent etre le plus stable possible dans le 0 avant d'entré dedans...
  • Si je peux me permettre, il va falloir vous mettre d'accord sur les dB que vous utilisez.
    Les dB ne sont pas une unité absolue. D'ailleurs, je ne sais pas ce que sont les dB RMS (et j'avais jamais fait gaffe que Sound Forge les utilisait), mais je n'en ai jamais entendu parler (et je suis acousticien en thèse d'acoustique !). J'imagine qu'il s'agit de dBU.

    Concernant le -15dB pour les studios pro, etc., je dirais que c'est faux (ayant fait masteriser notre CD par les studios Dyam Music), mais ça dépend de quels dBs on parle.

    Le problème est surtout de savoir si les morceaux sur l'archive sont masterisés ou pas.
    Mais bon, l'usage de vlc semble régler le problème, à partir de là, tout va bien !
  • Les dB ne sont pas une unité absolue. D'ailleurs, je ne sais pas ce que sont les dB RMS (et j'avais jamais fait gaffe que Sound Forge les utilisait), mais je n'en ai jamais entendu parler (et je suis acousticien en thèse d'acoustique !). J'imagine qu'il s'agit de dBU.

    RMS = root mean square = valeur efficace en Français. C'est un truc qu'on apprend je pense en terminale ou juste après. Par exemple la valeur efficace d'un signal sinusoïdal est égale à sa valeur maxi divisée par racine de 2, soit ~ 70%. Le dB utilisé par Sound Forge est celui des électricien ou électroniciens, c'est à dire qu'il sert à qualifier le rapport entre des valeurs. Autrement dit le gain ou l'atténuation. Si on enregistre un sinus à pleine échelle (qui soit à la limite de la saturation), SF va nous dire qu'il est à 0dB en valeur maxi et -3dB RMS en valeur efficace. En effet 20 log de 1 sur racine de 2 = -3. CQFD. Le dB est en effet une "unité" protéiforme, ils me semble qu'en acoustique ou en télécom on l'utilise comme une unité absolue, ce qui me semble bizarre mais il doit y avoir des raisons historiques et pratiques à cela. D'ailleurs on différencie les différentes formes en ajoutant une lettre derrière le sigle dB. Ceci dit les dB de SF sont tout ce qu'il y a de clair pour un électronicien.

    Mes 2 centimes.

    PS : j'ai écouté quelque unes de vos compos, c'est trop compressé à mon gout mais c'est bien fait (la compression), ça ne donne pas l'impression de saturer. Je ne dirais pas la même chose de ce que nous donne (fréquemment, lol) à écouter le colibri qui mange les morts, là c'est du laminage.

    JP.
  • Tenez, voilà un exemple video qui permet facilement de comprendre ce qu'un exces de compression fait au son...
    Désolé c'est en anglais, mais ça vaut le détour je crois que les images chantent d'elles mêmes !
  • merci edised pour ce lien très bien expliqué !
  • Voilà j'ai même fait l'effort de vous trouver de la litérature intéressante sur ce sujet, dans un forum en français avec exemples visuels et audios !

    LA ICI
  • juin 2007 modifié
    voici un doc qui explique bien aussi mais comme d'hab je laisse trainé avant de poster...

    ---> http://matrakage.free.fr/La_pratique_du_Mastering.pdf

    c le meme qu'aizyk sauf que y'a la fin ... :)
  • Bon voilà de quoi se ravigorer les oreilles, je vais plus souvent trainer sur les forums en anglais mais ces tutos sont plutôt bien fouttus, donc merci de les avoir postés...
  • POur la polémique, mais après, j'arrête là !

    jp_h écrit:
    Les dB ne sont pas une unité absolue. D'ailleurs, je ne sais pas ce que sont les dB RMS (et j'avais jamais fait gaffe que Sound Forge les utilisait), mais je n'en ai jamais entendu parler (et je suis acousticien en thèse d'acoustique !). J'imagine qu'il s'agit de dBU.

    RMS = root mean square = valeur efficace en Français. C'est un truc qu'on apprend je pense en terminale ou juste après. Par exemple la valeur efficace d'un signal sinusoïdal est égale à sa valeur maxi divisée par racine de 2, soit ~ 70%.

    Ca je sais.
    Maintenant RMS, pour un sinus, OK, et pour des volts OK. Pour un signal qui contient plusieurs fréquences, etc., je veux bien savoir ce que c'est .
    Le dB utilisé par Sound Forge est celui des électricien ou électroniciens, c'est à dire qu'il sert à qualifier le rapport entre des valeurs. Autrement dit le gain ou l'atténuation.

    Le dB qualifie toujours des rapports, quel qu'il soit.
    Le dB SPL qualifie le niveau sonore en référence à la pression acoustique de référence (2.10-5 Pa). Le dB RMS est en rapport à quoi ?
    Si on enregistre un sinus à pleine échelle (qui soit à la limite de la saturation), SF va nous dire qu'il est à 0dB en valeur maxi et -3dB RMS en valeur efficace. En effet 20 log de 1 sur racine de 2 = -3. CQFD. Le dB est en effet une "unité" protéiforme, ils me semble qu'en acoustique ou en télécom on l'utilise comme une unité absolue

    Certainement pas. Le dB en acoustique est utilisé pour les atténuations, le dBSPL pour le son (sound pressure level), et le dBU pour d'éventuels rapports électriques. Mais c'est un dB quadratique, et donc ça n'est pas la même chose.
    , ce qui me semble bizarre mais il doit y avoir des raisons historiques et pratiques à cela. D'ailleurs on différencie les différentes formes en ajoutant une lettre derrière le sigle dB. Ceci dit les dB de SF sont tout ce qu'il y a de clair pour un électronicien.

    Je ne le crois pas, et évidemment, je fais de l'électronique aussi.
    PS : j'ai écouté quelque unes de vos compos, c'est trop compressé à mon gout mais c'est bien fait (la compression), ça ne donne pas l'impression de saturer.

    Je trouve ça aussi un brin trop compressé. Mais en effet, le comp n'était pas dégueu, donc ça va.
    On s'oriente vers quelque chose de beaucoup plus organique pour la suite très prochaine.
    Je ne dirais pas la même chose de ce que nous donne (fréquemment, lol) à écouter le colibri qui mange les morts, là c'est du laminage.

    JP.

    j'aime bien, moi, les trucs du colibri qui mange des morts, en tout cas !

Ajouter un commentaire