Pour nous contacter : soyez au rendez-vous sur IRC ! ⋅ Parcourir l'archive musicale Dogmazic ⋅ Notre Blog
Notre Documentation

les médiathèques

15:51 modifié dans musique-libre.org
ha d'abord , j'ai reçu ce message que j'avais laissé passer..
mort de rire
d'un certain "allan" :
g pa bi1 compris a koi sert ce site tu ve bi1 m'expliker?
c'est une blague hein ?
dites moi que c'est vous rico à la houppe ou le ersatz de président
j'arrive pas à croire qu'il ya des crétins à ce point pour m'envoyer des messages pareils

sinon
suis en train de revoir le texte sur les médiathèques pour le colloque du 10 juin
je me rends compte qu'il est affreusement écrit
plein de phrases sans queue ni tête si j'ose dire
une horreur
la honte
après une trentaine de minutes d'autoflagellation je m'y remets
faudrait effacer l'article sur mlo et le remplacer par une version plus mieux

sinon
le boss du label qu'a sorti mon dernier truc de dana hilliot
il est tombé là dessus
http://www.another-record.com/wordpress/?p=250
et hum
il rit jaune quand même
mouarff
je crois que je vais faire ue compilation de toutes ces chroniques
c'est excellent
.

Réponses

  • J'ai réécrit et complété mon texte
    vous le trouverez ici,
    http://www.another-record.com/danahilliot/dana_writings/writings.htm
    Médiathèques et musiques sous licence de libre diffusion : une convergence d'intérêts communs ? aux formats : rtf - pdf - abiword
    encore en version alpha
    (j'attends vos corrections)
  • Tout d'abord, bravo pour ton texte, il est à la fois complet et abordable dans les explications.

    Sur le fond:
    Concernant l'aspect Industrie Vs Libre avec Dadvsi, nous avons déja échangé dessus, je reste persuadé que la volonté de l'industrie est à terme de virer le libre du net en utilisant la force de loi ou en interdisant l'accès à ce contenu par les DRM.
    L'aspect industrie qui nous "ignore", je n'y crois qu'a moitié, venant du millieu industriel (pas celui de la culture mais de l'info) je connais bien les partiques et les ficelles du métier....
    Dans le sens où tu as parfaitement raison: Le marché internet et mûr et il ne faut pas le laisser en friche, mais n'oublions pas qu'ils veulent TOUT le marché et ne laisseron rien aux indépendants, donc éradiquer les marché de niche car potentiellement dangereux étant donné que l'on ne peut maitriser un effet de "buzz puissant" sur internet contrairement au marketing classique.

    Dans la description des licences libres, tu expliques qu'elles sont complémentaires au droit d'auteur, je pense que l'on pourrait dire qu'elle s'appuient sur la gestion individuelle des droits d'auteur au titre du code de propriété intellectuelle.
    Dans le sens où elle sont en fait complètement intégrées au droit d'auteur et non "voisine" ou "complémentaires'".
    (mais n'etant pas juriste, c'est une appréciation personelle).

    Dernière petite remarque, concernant la dématérialisation des supports et les médiathèques, il serait fort possible (voir probable) que la musique libre puisse se diffuser à partir de deux techniques déja existantes;
    La borne de diffusion usb pour les baladeurs numériques et autres cléf usb.
    La burn station pour graver des CD directement dans la médiathèque.
    Ces outils existent déja et ne demandent qu'à être intégré dans les programmes d'aménagement de ces lieux.
    Sachant qu'avec internet la mise à jour des catalogues pourrait se faire en temps réel et donc permettre un accès quasi instantané à toute la culture libre :)
    Il me semble que c'est un des outils puissant dont nous pouvons disposer pour contrer les velléités industrielles.

    PS: je bosse actuellement sur un texte tentant de mettre en évidence les "contradictions" au sein de la culture libre, quand il sera à peu près ok je posterai un lien.
    ++
    Christophe.
  • merci christophe
    je en reprendrais pas tes deux premières remarques.. parce qu'on a déjà discuté de tout ça mille fois, et là c'est juste une manière de présenter les choses pour un public peut-être un peu ignorant du monde dans lequel les licences libres évoluent. Ce qui se comprend (qu'on l'ignore)
    (cela dit je maintiens l'idée que les majors nous ignorent totalement ou presque.. qu'elles ne s'en prennent pas directement à nous.. Qu'on est victime en la matière d'une erreur de perspective à mon avis : je crois que l'avidité économique n'a que faire des niches :)

    Pour le dernier point, les bornes USB, les burn station.
    Je vais rajouter cela à la fin de mon texte dans les propositions
    On en avait parlé, et jre sais pas pourquoi j'ai zappé ça
    merci de me le rappeler.

    [edit : ]
    voilà, j'ai rajouté un paragraphe qui évoque ces nouvelles technologies
    si un w'ebmaster peut remplacer l'ancien texte publié comme article dans la page d'acceuil par le nouveau, ce serait mieux tout de même..
    Et s'il y a d'autres corrections je suis preneur bien sur
    la conférence a lieu samedi 10 et je rendrais mon texte définitif à ce moment là
    (il y a possibilité d'une publication dans je sais plus quel revue spécialisée pour els bibliothèques)

Ajouter un commentaire