Pour nous contacter : soyez au rendez-vous sur IRC ! ⋅ Parcourir l'archive musicale Dogmazic ⋅ Notre Blog
Notre Documentation

diffusion dans magasin

Bonsoir,

je me doute que ces questions ont été 1000 fois posée, donc je m'excuse d'avance ...

1 / Puis je diffuser de la musique libre dans mon magasin ?

2 / Dois je payer qqchose à qq'un ?

3 / et la SACEM ? je dois dire/faire qqchose par rapport à eux ?

4 / si je diffuse de la musique libre, sans aucun contract sacem, je dois leur dire quoi si ils passent pour verifier ?

aujourd'hui, je ne diffuse aucune musique, d'aucune sources dans mon magasin. Je n'ai aucun rapport avec la sacem, ni aucun contracts x ou y.

Mais comme ce serait franchement plus sympathique, je souhaite y diffuser de la bonne musique (donc libre, hein).

bref, un mode d'emploi svp ;-)

voilà,
merci d'avance,
a+ had

Réponses

  • bonjour,
    questions cent ou mille fois posées, pas grave, cent ou mille fois rebattons le fer qu'il chauffe bien ! ainsi il sera toujours plus probable de trouver les réponses en cherchant moins ;^P

    1 / Puis je diffuser de la musique libre dans mon magasin ?

    oui bien sûr.

    2 / Dois je payer qqchose à qq'un ?

    non. les musiques diffusées sous licence(s) libre(s) sont copiables, diffusables librement, puisque telle est la volonté de leurs auteurs exprimée par l'adoption de ces licences.
    il y a juste le cas, parmi les différentes licences (cf. la faq du site et le tableau des licences) des licences Creative Commons avec clause "nc" : "non commercial" (ce qui veut dire que l'usage commercial est, non pas interdit, mais "réservé" : il faut demander l'autorisation à l'auteur.
    une diffusion dans un lieu public, magasin bar ou autre, est traditionnellement considérée comme diffusion commerciale. pour les musiques sous CC non commercial, la question se pose donc, mais l'état de l'art est difficile là-dessus. l'organisation Creative Commons, Creative Commons France par ex., considère que c'est commercial (juridiquement ça l'est, comme je viens de le rappeler) ;
    de nombreux musiciens, considèrent que non, ou du moins conçoivent la clause "nc" comme leur permettant de garder le contrôle sur l'exploitation proprement et directement commerciale, à savoir vente de leur musique, sous quelque forme et sur quelque support que ce soit. pour eux, la diffusion dans un magasin est plutôt en dehors de ce cadre commercial, et rentre plutôt dans la dissémination, la mise à disposition et circulation de leur musique.

    3 / et la SACEM ? je dois dire/faire qqchose par rapport à eux ?

    non, normalement non.
    voici juridiquement pourquoi :
    la sacem en tant que société de droit privé regroupant des musiciens qui par leur adhésion lui font apport statutairement de la gestion de leurs droits, est mandatée donc par ses sociétaires et par eux seuls, à percevoir et répartir les droits.
    la sacem n'a aucun droit de quelque sorte que ce soit, ni légal ni coutumier ni je ne sais quoi, à percevoir des droits sur la reproduction ni la représentation publiques d'oeuvres musicales créées par des auteurs non membres de la sacem, donc ne lui ayant pas fait apport de leur droits.
    c'est limpide.

    4 / si je diffuse de la musique libre, sans aucun contract sacem, je dois leur dire quoi si ils passent pour verifier ?

    la réponse au 3 / ;
    si le représentant de la sacem dit être en droit de percevoir, il est mal informé.
    s'il dit plutôt qu'il faut dans ce cas là lui donner la liste des oeuvres diffusées pour que la sacem vérifie.. refuser. en lui faisant valoir, si tu prends par exemple le catalogue de musique-libre.org (au hasard :P ) que le répertoire diffusé est pris de tel site, ou telle webradio, diffusant des oeuvres sous licences libres.
    point.
    si difficultés avec lui, il est toujours possible de nous contacter. nous pouvons jouer un rôle de conseil et information, qui rentre assez bien dans le cadre officiel de l'objet de l'association, tel que ses statuts en font foi.
  • ok,

    c'est parfait et précis.

    un grand merci, je vais enfin pouvoir écouter de la musique en travaillant !

    Ce qui est le plus interessant dans cette optique (musique libre dans un magasin) c'est que l'argument le plus "écouté" par la (toute?) direction, c'est la gratuité et l'abscence de "taxe" sacem. (diantre, il est malheureusement plus difficile de faire accepter un tel projet en ne develloppant que son aspect ethique ...)

    cordialement,
    a+ had
  • un autre élément :
    il peut être intéressant et important de signaler dans ton magasin que la musique est libre, pour le public, les chalands et badauds.
    il y a dans cette page d'un autre fil sur le même sujet, une proposition de stickers créés par tdbt et qui sont dispos sur ce site.

    il peut être tout aussi bien venu, dans l'esprit de dissémination, diffusion de la musique, d'indiquer la source de la musique, le site, la web radio, etc.. (une playlist complète c'est pas jouable et pas demandé là non plus, et puis elle est dispo sur la source du flux ou l'archive audio en ligne, justement.)
    il y a aussi les cds de ces artistes, achetés ou gravés. là ils sont dispos. no blemo.

    voilou.
  • Ce serait pas mal de faire un rubrique dans la FAQ sur cette question (et celles qui lui sont proches) car c'est assez récurrent quand-même... :D
  • eOLe écrit:
    Ce serait pas mal de faire un rubrique dans la FAQ sur cette question (et celles qui lui sont proches) car c'est assez récurrent quand-même... :D
    je vote pour

    la contribution de bituur a ce sujet m'apporte enfin une réponse claire quant à la position à adopter face a la SACEM et pour la gestion des musique en fonction des licences (la clause NC étant la plus compliquée a gérer)
  • moi aussi je vote pour !
    (po été voir si....)
    mais y sont ou ?
    mais y sont ou les stickers ? lalalalaaa

    gooda Heïdi c scie di !

    ++

Ajouter un commentaire