Pour nous contacter : soyez au rendez-vous sur IRC ! (voir : http://dogmazic.net/irc )

Le blé et la musique

salut tout le monde d'ici et là,

Voici une histoire de l'histoire.

il était une fois un champ de blé, immense, qui était prévu dès le départ pour nourrir tous et toutes. Et puis, trois ou quatre, s'autoproclamant les majors, se mirent à tout bouffer et à rien laisser aux autres!! Alors les petits, réussissant pour une fois à aller au-delà de leurs divergences, de leurs goûts voire même pour certains, de leurs personnes, décidèrent de s'organiser, dans le but de reprendre un peu de ce blé, qui, rappelons-le, était prévu dès le départ pour les uns comme pour les autres.

Menant tant bien que mal des opérations commandos ici et là, ils n'étaient pas à l'abri d'eux mêmes!! Ils n'étaient pas à l'abri non plus des manoeuvres que les majors ourdissaient dans l'ombre, visant à réduire leurs efforts à ce qu'elles pensaient qu'ils étaient: rien.

Le temps a pour fâcheuse habitude de passer. L'oubli, celle de s'installer. La division, de régner. Mais c'était perdre de vue la fin!! Et quelle fin!! Oui, d'ailleurs, quelle fin? Leurs buts, à eux tous, étaient-ils bien les mêmes? Ce qui les réunissait, qu'était-ce? Mais qu'était-ce?

S'agissait-il d'une communauté d'intêrèt, telle une bande de voleurs, qui viendrait dans la nuit, essayer de reprendre un peu de ce qu'ils étaient les seuls à penser que c'était leur propriété? Ou bien, toute idée de communauté leur était-elle étrangère, les jours passant dans un doux confort mental, baignés de la sensation d'être dans le vrai, d'être dans le vrai, d'être dans le vrai, d'être dans le vrai, ...?

S'agissait-il d'effort desespérés pour avoir enfin la sensation d'exister? S'agissait-il d'exercer une autorité? S'agissait-il de gagner, de perdre, de se battre, d'avoir raison, ou d'avoir tort?

Tandis qu'ils se posaient ces questions, les majors continuaient leur hideuse moisson, traitant le champ de manière insensée, et repoussant le chant jusqu'à l'extrème bêtise, tout en mentant férocement devant le monde, en même temps qu'ils démontraient qu'ils étaient en train de mentir. C'est dire.

Que fallait-il pour que se réveille cet élan, cette fraternité qui réunit au-delà des frontières, cette sororité qui fait de la Résistance un mode de vie, cette sensation que ce qui unit est plus haut que ceux qui sont unis? De toutes façons, ils n'avaient pas le choix. Ils allaient devoir se déterminer, et passer à l'action, cependant que les majors commencaient à s'entre-déchirer, les unes tentant d'engloutir les autres. Ce faisant, elles laissaient le champ libre, et il fallait agir, il le fallait! Il allait falloir montrer quelque chose à la face du monde, car, en définitive, tous autant qu'ils étaient, ils avaient choisi, un jour, de descendre dans la vallée oeuvrer au côté de leurs frères humains, comme Deunov l'avait entrevu. L'ermitage terminé, vint le temps de l'action. Le temps de l'invention de leur propre histoire. Le champ libre! Se rendaient-ils compte que cela n'allait pas durer? Se rendaient-ils bien compte que le temps était là, devant eux, attendant qu'ils s'en servent? Le champ libre!! La zone libre!!

cordialement et librement, j'aimerais transmettre que la ZONE LIBRE n'appartient à personne, qu'elle est née d'une suggestion anonyme, et qu'il faut bien un espace, et un terreau pour la nourrir. Je crois que tous, nous sommes ce terreau.

merci

Réponses

  • ben ouais !
    on a joué ce soir à l'Athénée Libertaire : autre terreau, autre espace pour la nourrir.
    nous avons retrouvé Wav®Man ! coolissime.
    c'est aussi du bon qui s'ourdit, en pleine lumière à toutes heures ..
    Gus, un batteur providentiel, venu de Poitiers, s'est mêlé à l'ALéATOIRE version de l'instant !
    yo !
  • ouh le joli message plein de messages.
    Une action commando de grande ampleur ?
    Plein de petites actions commandos disséminées et simultannées ?
    Des propositions ?
    La route est longue, mais on va de plus en plus vite, non ?

    Quant à la zone libre qui n'appartient à personne, c'est un fait, incontestable, en tout cas, pour l'instant ( http://easymusic.com ).

Ajouter un commentaire