Pour nous contacter : soyez au rendez-vous sur IRC ! ⋅ Parcourir l'archive musicale Dogmazic ⋅ Notre Blog
Notre Documentation

BnFlower : musique gratuite pour publicités

Certains d'entre vous connaissent peut-être BnFlower. Cette sympathique start-up 2.0 en gestation s'apprête à proposer de la musique gratuite à un site commercial pour illustrer des publicités. Ayant exprimé quelques réserves à ce sujet (notamment), j'ai été gentiment sommé de quitter la place (tout est dit ici : http://www.bnflower.com/magicbuzz/index.php?showtopic=1297&st=0).
Mais comme je ne suis pas très doué pour le ménage, j'ai laissé traîner là-bas (http://bnflower.com/beta/page_perso_flower-461.html) un petit bruit (dont voici le lien direct : http://incaudavenenum.label.free.fr/downloads/mp3/files/Capitalisme2.0.mp3 ).
Vous êtes cordialement invités à participer à mon "pot de départ", en faisant savoir ce que vous pensez de ce genre de dérive du "libre" ici ou ailleurs.

Bien à vous,

Siegfried

Réponses

  • Tiens, ça me rappelle un thread sur un autre site (bien que le cas soit différent). Si ça donne le même nombre de réponse, on n'a pas fini de le voir en tête de liste :D

    Il y a des cas où la pub à permis à des artistes libres de gagner des sous, comme une pub pour Renault prélevée moyennant quelques milliers de $ chez magnatune. Dans ce cas l'artiste et le label ont bien gagné leur vie et c'est tant mieux.
    Mais là... pas de rémunération prévue ni pour les artistes ni pour bnflower... où est l'intérêt ?
  • avril 2007 modifié
    Qu'un artiste "libre" vende de la musique à une entreprise pour une pub ne me choque pas. On a tous besoin de bouffer et chacun fait ses choix. A condition que l'entreprise raque. Là, effectivement, ce n'est pas le cas.

    BnFlower essaie de justifier son "partenariat" par les retombées en terme de renommée pour les artistes. C'est, à mon avis, de la poudre aux yeux, et surtout, cela n'enlève rien au scandale de la non-rémunération. Mais le simple fait de dire cela (ce qui ne l'empêchait pas de faire ce qu'il veut) était apparemment déjà trop pour le grand manitou de BnFlower.

    Pour lui, l'intérêt, j'imagine, doit être de rabattre des musiciens naïvement prêts à tout pour "percer" auprès d'entreprises pour qui obtenir de la musique gratuite est une aubaine (en se donnant en plus une apparence de "mécène" du libre : c'est astucieux). Il se place donc en intermédiaire qui pourra, si cela marche, monnayer ses services, ou vendre ses "concepts". Là aussi, c'est astucieux. Et scandaleux (surtout qu'à la base, BnFlower était une communauté d'entraide entre artistes et webmasters).

    Si pour l'autre thread, tu fais allusion à Jamendo, je ne vais pas réouvrir le débat, mais Jamendo a au moins le "mérite" relatif d'annoncer à peu près clairement la couleur.
    Il me semble que le cas BnFlower, plus insidieux, est encore pire, finalement.
  • Si pour l'autre thread, tu fais allusion à Jamendo, je ne vais pas réouvrir le débat

    sage idée :lol:

    Dans toutes ces histoires, ce qui me chagrine le plus, c'est cette sempiternelle présence de la pub dans le paysage... Sur le vèbe comme dans le réel, c'est comme s'il n'y en avait jamais assez.
    Bon après, pour ceux qui accèptent un deal avec la pub, autant que ça leur rapporte , car homme-sandwich ou VRP, c'est pas des métiers très gratifiants !
  • tiens ton histoire me rappelle quelque chose.... mais c' etais y a si longtemps...
    comme quoi chacun son degrés de tolérance....
    :D
  • Je suis un peu lent à la détente, mais j'ai bon fond.
    :lol:
  • BnFlower essaie de justifier son "partenariat" par les retombées en terme de renommée pour les artistes. C'est, à mon avis, de la poudre aux yeux, et surtout, cela n'enlève rien au scandale de la non-rémunération.

    J'adhère tout à fait à ce que tu as mis sur ce post, je suis aller lire tout ça chez BnFlower, rien n'a ajouter non plus sur la poudre aux yeux que tu incrimines, je ne vois pas comment il peut en être autrement... j'ajouterais juste que je ne comprend pas trop la démarche de BnFlower dans ce sens là, je ne connais pas de tout ce site et ne sais pas quel est leur leitmotiv concernant le libre, mais une des critiques récurentes que j'entend c'est que la musique libre c'est pour les "amateurs" alors je ne pense pas que c'est en proposant aux artistes de donner leurs musique sans aucune rémunération à des organisme commerciaux que l'on va quitter le cursus "amateur qui fait de la musique" je trouve que de la part de ce site c'est un peu se tirer une balle dans le pied...
  • "Amateur" n'est pas forcément péjoratif, pour moi.
    Mais sur le fait que le bougre se tire une balle dans le pied, je suis d'accord. Il n'y a qu'à voir comment son forum encore très vivant il y a un an, a été peu à peu déserté au fur et à mesure que ses projets capitalistes 2.0 étaient révélés et mis en pratique. Là où il y avait une petite communauté active, il y a maintenant un "gros" (d'après lui) réseau sans vie.
  • oh passage le titre est pas mal ;)
  • collegue écrit:
    oh passage le titre est pas mal ;)

    Merci.

    En tout cas, je ne sais pas si c'est à cause de mon petit pamphlet, mais le type de BnFlower a complètement pété les plombs et il se met maintenant à virer carrément les gens qui osent argumenter contre lui en criant à "l'intégrisme".

    Ça serait drôle si ce n'était si pathétique.
  • Avec le temps c'est rigolo oui, quand on reste en accord avec soi.
    En 'invitant' les gens à partir, je pense que BnFlower n'est plus en accord avec les idées, l'energie, de départ.

    Mieux vaut etre seul que mal accompagné...

    Ca se prend et ca se retourne aussi ;)

    Avec mes respects, mon général !
  • Mais il est où le web 2.0 ? Les sites communautaires qui placent le public au centre... etc...
    En fait rien ne change, ce sont juste des formes, un entrepreneur veut toujours garder le contrôle sur son "bébé"...
  • rtz écrit:
    Avec mes respects, mon général !

    Le "mon général" est d'autant plus plaisant que j'ai été objecteur de conscience. :P
  • Merci pour l'article, Aisyk.

    Bon, il semblerait que la personne qui était virée soit en voie de réintégration, le type de BnFlower prétendant à présent n'avoir jamais viré personne. Mais le fait que tout le monde se fasse à présent des bisous ne change finalement rien au fond de l'affaire et aux pratiques tordues qu'elle a révélées. Je reste, pour ma part, sur mes positions.
  • Mais qu'est-ce que c'est que ces artistes qui ne veulent pas comprendre que à un moment faut décider d'être connu! La notoriété bordel, le succés! Et c'est pas en gratouillant un youkoulélé ou en faisant "poink poink" avec un pc qu'ils vont y arriver, non! C'est grâce aux diffusions gratuites, c'est grâce aux entreprises qui vont lier notre musique d'amateur à des vidéos de pros, c'est grâce à la publicité. Car si elles font ça, c'est pas pour profiter d'une musique intéressante et gratuite, non non non, c'est pour nous filer un coup de main généreux. Qu'ils sont sympa quand même...on serait rien sans eux...Merci les entreprises!
  • altf4 écrit:
    Mais qu'est-ce que c'est que ces artistes qui ne veulent pas comprendre que à un moment faut décider d'être connu! La notoriété bordel, le succés! Et c'est pas en gratouillant un youkoulélé ou en faisant "poink poink" avec un pc qu'ils vont y arriver, non! C'est grâce aux diffusions gratuites, c'est grâce aux entreprises qui vont lier notre musique d'amateur à des vidéos de pros, c'est grâce à la publicité. Car si elles font ça, c'est pas pour profiter d'une musique intéressante et gratuite, non non non, c'est pour nous filer un coup de main généreux. Qu'ils sont sympa quand même...on serait rien sans eux...Merci les entreprises!
    :lol:
  • Beuh, la pitié.... Cela dit, certaines réponses d'autres membres de la communauté laissent aussi rêveur.

Ajouter un commentaire