Pour nous contacter : soyez au rendez-vous sur IRC ! ⋅ Parcourir l'archive musicale Dogmazic ⋅ Notre Blog
Notre Documentation

le couleur du libre, mais c'est pas du libre

parmi les multiples projets qui fleurissent sur le net concernant la diffusion de la musique, on voit de tout. Des trucs sympa (musique-libre.org :) et des trucs fleurant bon l'attrape gogo
par exemple le projet AIRTIST
je suis sur que beaucoup de labels ont reçu ce mail..


Bonjour,

Je suis G S du Label AIRTIST. Nous sommes un label de musique basé à Montpellier.
Je me permets de vous contacter car nous avons un grand projet sur Internet et cela pourrait vous interesser.

Notre volonté est de travailler avec des artistes et labels indépendants, avec une forte éthique et avec une grande liberté de diffusion.

Si vous désirez plus d'informations, ou si vous voulez que je vous envoie la plaquette de présentation de notre projet, vous pouvez me contacter sur mon adresse email ou par Tel.

En attendant votre réponse,
Musicalement.

GS
Label AIRTIST
www.airtist.com - Gratuit - Légal - Ethique




suite à cela un de chez another record demande des précisions. Et voici un extrait du mail reçu en réponse :

"Je vais vous expliquer en quelques lignes les fondements de notre projet. En fait nous nous basons en tant que Distributeur de musique sur Internet.


Nous offrons la possibilité à tout artiste talentueux et à leurs labels respectifs la possibilité de mettre leurs œuvres musicales sur notre site Internet, et d’en être rémunéré.


C'est-à-dire que les artistes et les labels auront sur notre site Internet, toute un espace web où ils pourront y mettre toutes sortes d’informations : biographie, photos, date de concerts, informations à leur sujet, détails sur les artistes, etc… et sur cette page web il y aura l'intégralité du catalogue musical directement téléchargeable par les internautes du monde entier au format MP3 et OGG (sans DRM et sans limitations restrictives).


Toutes les œuvres de notre site Internet seront téléchargeables gratuitement par les internautes. Mais là réside notre différence : les artistes et les labels seront rémunérés pour chacun des titres téléchargés. Une part de 6 centimes d'euro sera reversé aux Ayants droits de l'oeuvre (les auteurs/compositeurs) et 6 centimes pour le Label (producteur), soit 12 centimes au total par titre téléchargé (environ 1,50 euros par album).


De plus pour chaque titre téléchargé, 1 centime d’euro sera reversé à une association humanitaire (SOL EN SI, Secours Catholiques, Reporters Sans Frontières, Croix Rouge…).


C’est un très beau projet nous pensons, à ce jour plus de 130 artistes et plusieurs Labels indépendants se sont engagés avec nous. Nous voulons vraiment nous différencier des autres maisons de disques et surtout des Majors.


Le site sera lancé en mai 2005 et nous espérons d’ici là travailler avec le maximum d’artistes et de labels indépendants.


Ce projet a été récompensé par plusieurs prix dont le Super Prix de l'Initiative 2004 du Crédit Agricole et un Prix Spécial de l'ANVAR, et est fortement soutenu par la Région du Languedoc Roussillon.

Il faut savoir que sur AIRTIST, l’artiste et son label restent libres quoiqu’il arrive, vous avez le droit de mettre autant d’œuvres que vous voulez (nous n’imposons ni de minimum, ni de maximum), et les œuvres sont les vôtres (nous n’allons pas modifier vos créations). De plus ne demandons que l'exclusivité gratuite pour l'Internet (vous restez libres de produire et/ou de commercialiser vos disques chez un un autre label ou distributeur). "


Alors le mec ne demande l'exclusivité QUE SUR INTERNET !!! On a le droit de continuer à faire des disques quand même !
ah ben c'est princier !!!

quand on pense que ce genre de projet à la con a été subventionné par l'ANVAR, voilà où vont nos tunes.. grrrrrrrrr

quand on pense qu'il a déjà l'accord de plus d'une centaine de labels et artistes !
putain les mecs ils savent lire ou quoi ??

et j'adore la mention : GRATUIT LEGAL ETHIQUE

putain.. ça me gave ce genre de projet soi-disant révolutionnaire.. Et les 1 centimes d'euros pour sol en si.. mais il nous prend vraiment pour des cons c'est pas possible..




[/quote]

Réponses

  • ouais, gerbant,

    d'autant que dans le mimile de pub, il se permet de dire :
    "avec une forte éthique et avec une grande liberté de diffusion. "

    et puis 6 centimes pour auteur et 6 centimes pour label / producteur
    1 centime pour ong (bon..)
    combien pour airtist ?

    hallucinant...

    quand à anvar etc.. il leur aura montré son site dunun.fr, flash pas trop mal fait, avec zique, image politiquement correcte, ethnico sympa, ils auront cru voir l'amérique...
    faudrait en envoyer pas mal en rééducation politique, intellectuelle, technique, etc...
  • "Toutes les œuvres de notre site Internet seront téléchargeables gratuitement par les internautes. Mais là réside notre différence : les artistes et les labels seront rémunérés pour chacun des titres téléchargés. Une part de 6 centimes d'euro sera reversé aux Ayants droits de l'oeuvre (les auteurs/compositeurs) et 6 centimes pour le Label (producteur), soit 12 centimes au total par titre téléchargé (environ 1,50 euros par album)."

    Y'a un truc que je comprends pas là :le téléchargement est GRATUIT mais de l'ARGENT est versé au label et à l'artiste. Il vient d'où l'argent alors ???? :?:
    Parce que si ce sont les subventions qui sont utilisées pour ça, elles ne sont pas infinies et vont forcément s'épuiser un jour. A moins qu'ils aient un moyen de subventions illimitées ?? Si c'est ça je veux bien connaître le truc !!! :lol:

    Désolé d'être un peu idiot mais là je vois pas le truc !!!! :roll:
  • faudra voir le réglement complet sur le site web
    on me souffle : pêut-être un système de paiements pour les membres un truc dans ce goût..
    bref rien de nouveau sous le soleil
  • ah oui, eOLe, j'avions pas vu, que gratuit à téléchargement mais rémunération aux artistes ...
    avec la pub qui y aura dessus ? et en plus la contrepartie exigée d'exclusivité gratuite sur le net...

    bon... quant au règlement, dana, sur le site, airtist, y a juste une flashouille caca et un mail et un avertissement 'en construction'...
    ah non, je vérifie, c'est ouvert aujourd'hui :
    avec des phrases enthousiasmantes :

    "Chez airtist, nous considérons vraiment l'artiste comme une étoile à replacer au coeur du monde musical."

    rhââââ......... je pâme, c'est bôôôôôô !!!!!!!


    le fort, c'est la question de la rémunération,
    maintenant il parle de environ 0.10€ pour l'artiste par téléchargement,
    en plus :
    "LEGAL
    Enfin une solution légale qui respecte pleinement les droits d’auteurs (Sacem etc.) pour télécharger vos musiques préférées."
    donc va payer la sacem aussi...
    mais avec quel argent, venu d'où ?
    that is tHE questionn !!
  • Bonjour à tous,

    je peux comprendre la réaction assez virulente de certaines personnes, étant donné que je ne dévoile pas tout du concept de notre label.

    Si je peux me permettre, je tiens d'abord à dire que j'admire beaucoup le concept de musique libre de votre site, je suis pour une diffusion libre de la musique.
    Mais étant moi même musicien, je peux vous affirmer qu'il n'est pas toujours aisé de gagner un peu d'argent même avec les concerts et autres manifestations.

    Je peux vous assurer que AIRTIST propose une solution vraie et intéressante tant pour vous les internautes que pour les artistes. Nous pronons le téléchargement GRATUIT et LEGAL pour les internautes, et une rémunération correcte pour les artistes et les labels.

    Il n'y a pas de piège quand au fonctionnement. Nous proposerons du téléchargement de MP3 et OGG, c'est à dire sans DRM et sans aucune limitation restrictive pour les internautes.

    Pour ce qui est de la question fatale, d'ou provient l'argent: je peux déja vous répondre que cela ne provient pas de subventions, ni des paiements d'artistes.
    L'argent provient d'un concept novateur qui a été récompensé plusieurs fois, et sur lequel aujourd'hui nous avons fait un dépôt de brevet. C'est la raison pour laquelle je ne peux communiquer amplement dessus.
    Mais je vous promets que d'ici peu de temps nous pourrons dévoiler "la boite de Pandorre" et vous pourrez voir par vous meme qu'il n'y a rien bizarre ou de malhonnete.

    Pour ce qui est de la part des redevances : les artistes et labels toucheront entre 63% à 76% des entrées financières, et 6% reversés à des oeuvres caritatives. Vous devez admettre que ce n'est pas la pire part de redevance sur le marché actuel de la musique.

    Pour ce qui est de la lettre en elle même, c'est simplement un email de contact et de présentation "rapide" de notre projet. Cette lettre n'a pas autre prétention que d'essayer d'attirer des artistes et labels à en savoir plus sur AIRTIST.

    Le lancement du site de AIRTIST est pour bientot, normalement à la mi-mai (je dis normalement car les problèmes techniques ne sont pas à éviter). J'espère que vous aurez l'occasion de voir par vous-même l'interet de ce site et pourquoi pas découvrir et écouter de nouveaux talents de la scène francaise.

    Si vous avez d'autres questions je suis à votre disposition.

    A bientot.
  • Georges écrit:
    L'argent provient d'un concept novateur qui a été récompensé plusieurs fois, et sur lequel aujourd'hui nous avons fait un dépôt de brevet. C'est la raison pour laquelle je ne peux communiquer amplement dessus.
    Mais je vous promets que d'ici peu de temps nous pourrons dévoiler "la boite de Pandorre" et vous pourrez voir par vous meme qu'il n'y a rien bizarre ou de malhonnete.

    Ah ben c'est cool alors ! Un dépot de brevet pour protéger une nouvelle manière de faire de l'argent sans travailler ! Ca va s'arracher dans les casinos, cette martingale... Bon, comme on est tous très taquins ici, on va essayer de deviner : mets nous sur la voie, hein !

    - Du LSD glissé dans les pochettes des MP3... heu... non, ça peut pas se breveter

    - Tu revends la musique au mètre, pour la TV ou la vidéo ? Là, y'a un gros marché. Mais un brevet sur un truc aussi ancien m'étonnerait.

    - Chaque téléchargement de mp3 est accompagné d'une plage de pub, qui, elle, rémunère les artistes. Un peu comme le site de la SNCF : on doit se farcir un panneau de pub pour "agrémenter" l'attente lors de la vérification des réservation. Brevetable ?

    - Les artistes travaillent dans un atelier de confection de tee-shirts ? Ils bossent à la mine ? ils sont inscrits automatiquement dans des réseaux de prostitution enfantine ? Ah non, ce ne serait pas légal...

    - On les kidnappe, on les tue et on les bouffe dans des restaurants canibales : ah ouais ! Cool ! Ou alors on les livre au Esbolla ! Encore mieux ! Tu vas être pété de thune ! mais c'est pas légal non plus, zut ! pff...

    - C'est l'usager qui paye une redevance sur son temps de connection, au prorata du temps de téléchargement : simple application commerciale de la surtaxationn de l'upload. Ca, se serait à la fois légal et brevetable. Mais rien de très original, ceci dit, vu qu'un labo d'économie de l'Ecole des Mines a déjà proposé un système compatrable à son client principal (Vivendi/UGC) pour lutter contre le p2p et que ça a donné lieu à un rapport public.

    - Ah ouais : c'est toi qui bosse, et tu nous payes par simple bonté d'âme, par altruisme, car tu es un mécène richissime. Ouais, super : je signe.

    Sinon, je vois pas : mon imagination s'arrête là !

    A vous...

    +A+
  • merci en tous cas Georges de venir défendre ton projet dans la gueule du loup si j'ose dire :)
    personnellement, je me fous complètement des moyens par lesquels tu rends ce projet viable financièrement : ça ne me regarde pas
    ce qui me regarde et ce qui a motivé l'alerte que j'ai donnée concernant ce site (ayant reçu ton mail), c'est la mention de l'exclusivité de la diffusion sur le net. Je n'en ai pas pas cru mes yeux quand je l'ai lu. C'est vraiment mal connapître Another Record que de nous proposer une chose pareille.
    Notre philosophie consiste justement à lever les restrictions d'usage sur la musique autant qu'il est possible (et dans une perspective "réaliste", qui suppose que nous n'autorisons pas les usages commerciaux).
    Il est également clairement précisé sur notre site que nous hne vendons pas la musique mais des objets. J'ai suffisamment écrit sur le sujet mais je me répète encore une fois : je considére comme hors de propos l'idée même de tirer de l'argent d'un téléchargement.
    Bon, j'imagine que tu t'es trompé de cible en nous contactant.
    Nous passons le plus clair de notre temps à faire circuler nos musiques sur le net. Mon propre album doit être disponible en pièce détachée si j'ose dire sur une bonne dizaine de sites web dans le monde. Un morceau par ci un morceau par là, et il circule dans sa totalité en p2P. Je ne vois vraiment pas l'intérêt pour moi de restreindre l'usage de ma musique sur internet : c'est là exactement le contraire de ce que veut une licence libre.
    Quant à la question : gagner de l'argent avec ma musique ?
    As-tu écouté la musique que je fais ? Que font les gens d'another record ?
    Si je voulais gagner de l'argent avec ma musique, je commencerai par chanter en français , faire de la variété, engager un agent, un tourneur, chercher à signer sur un gros label. Je ne vois pas ce que ton site m'apporterai.
    Mais le problème ne se pose pas : j'aime la musique, pas le bizness.
    Cela dit, bonne chance à toi quand même.
    Mais dis toi bien que le prinicpe même d'une restriction d'usage de la musique sur internet, est tout à fait contraire à l'esprit des gens qui choisissent une licence libre. Donc, tu viens causer ici à tes risques et périls.
  • J'ai reçu ce mail pour un site du même genre, mais où cette fois l'adhésion est payante (5euros). On sait d'où vient l'argent au moins...

    Le mail en question :

    "Exclusic c'est un nouveau site de musique en ligne. Un site français fait par des musiciens pour d’autres musiciens. Beaucoup se plaignent du système de diffusion actuel, lorsqu’ils n’en sont pas simplement rejetés. Exclusic offre une nouvelle chance aux artistes d’être entendus et récompensés pour leur talent.

    Le site débute depuis le 21 mars alors n'hésitez pas à venir nous soutenir. Son succès sera celui des indépendants ainsi que de tous ceux qui aiment et défendent la création musicale.

    http://www.exclusic.com
    "

    Vous avez eu vent de cette initiative ???

    Ils on un système de notation des artistes et de redistribution de l'argent en rapport (ça me rappelle un certain débat... :wink: ).
  • les redistribuer à hauteur de 75% aux artistes indépendants les plus méritants.

    beurkkkkkkkk
    j'en ai vraiment ma claque de ces artistes qui seraient plus talentueux, méritants, vendeurs, géniaux, amateurs, professionnels, intéressants, brillants, courageux balbalablabalabalaba

    qu'ils aillent se faire mettre à la star ac nom de dieu
    là ils seront évalués soupesés jugés notés portées aux nues ou aux enfers susciteront l'indifférence ou de collectives réunions de masturbations récirpoques
    ahh
    les artistes s'évaluant entre eux
    sous l'égide de bienveillants experts

    qu'ils retournent à l'école si c'était tellement bien !!

    je hais ça
  • lu dans leur FAQ :
    Exclusic est une société responsable et capable d’assumer ce qu’elle propose. C'est-à-dire que sur chaque abonnement ou réabonnement : 3,75€ au minimum seront reversés aux artistes présents aux premières places des classements élaborés par le vote des abonnés.
    Au minimum signifie que par commodité, les arrondis se feront au niveau supérieur. Vous avez remarquez? On est bien loin de la mentalité d’une maison de disque.
    ben tiens
    les premiers seront les premiers

    je voudrais ici donner un conseil à tous ceux qui ont comme ça des supers idées pour des projets qui rapportent des tunes (aux artistes ou à quiconque)
    le faites pas
    ça marche pas
    ça marche peut-être sur itunes
    ça marche pas ailleurs
    je m'occupe d'un label depuis trois ans
    on vend quasiment pas online
    je connais une cinquantaine de labels dans ce pays
    tout le monde est dans ce cas
    on vend pendant les concerts
    ou si on a un big success dans les magasins de disques avec sa tronche dans les inrocks
    arrêter de rêver les mecs
    ça sert à rien
    ce sont de fausses (mauvaises) bonnes idées

    arrêter de vouloir à tout prix capter un ou deux euros avec la zique
    et aux artistes :

    si vous voulez vraiment vous faire de la tune
    si c'est vraiment ça votre truc :
    demerdez vous pour avoir votre scudd bien placé à la fnac
    c'est-à-dire :

    faîtes des concerts
    couchez avec des responsables de labels qui ont du fric
    chantez en français et de préférence sur des textes qui riment
    investissez d'abord des milliers d'euros dans la prod de votre musique
    sortez dans tous les lieux in de la capitale pour vous faire repérer
    essayez de rencontrer les mecs qui en ont (des tunes)
    rappelez les inrocks tous les jours pour avoir votre gueule dans le magazine
    inscrivez vous à la sacem illico
    ayez comme le disait le mec de l'irma l'autre jour lors de la journée sur les autoproduits : LA HARGNE
    faites des études de commerce

    il y a des millions de morceaux online sur le net
    pourquoi croyez vous que les internautes vont venir justement chez vous, sur votre site pour écouter de la zique payante
    alors qu'ils y en a partout gratos ?
    pourquoi le feraient-ils ?
    et d'ailleurs, le feriez vous ou le faites vous vous mêmes ?

    faudrait arrêter de prendre les mélomanes pour des cons quand même

    si certains Artisteueueueueueu
    arrêtaient de prendre les mélomanes pour des cons
    tout juste bons à claquer leurs tune et à cliquer sur un bouton pour mettre une note sur 10
    ça serait déjà un bon début
  • Ouh la !!! Je voulais pas t'énerver Dana !!! :wink:
    C'était juste pour mentioner qu'il y avait d'autres projets du même style... C'est tout !!!

    J'espère que ça va pas te gâcher la soirée !!! :wink:
  • non non cher eole dieux des vents (dont je me souviens parfaitement du live à agen soit-dit en passant
    c'était vraiment bien )
    non non
    je m'énerve mais ça me fait du bien
    le truc qui me tue en ce moment
    c'est que la musique soit disant libre sert de carte de visite à n'importe quoi
    je suis sur que les mecs de exclusic ou de airtist.com sont des gars très sympas, et très intéressants
    mais
    ça me rend violent quand même
    parce qu'au fond ça n'a rien à foutre à mon avis sur musique-libre.org au sens où je l'entends
    mais ce que j'y entends de musique-libre
    c'est mon problème

    dubuffet a une jolie image pour causer de ça (de la subversion en art)

    il se peut que deux personnes soient au même moment dans la même pièce
    mais
    qu'ils ne viennent pas du même endroit
    et n'aillent pas dans la même direction

    on cause avec les mêmes mots (les mêmes signifiants diraient les psychanalystes ou els linguistes ou les ethnologues), mais on peut référer à des signifiés totalement différents

    bah

Ajouter un commentaire