Pour nous contacter : soyez au rendez-vous sur IRC ! ⋅ Parcourir l'archive musicale Dogmazic ⋅ Notre Blog
Notre Documentation

Calogero : "j'ai volé des disques"...

02:08 modifié dans Le p2p
Interview intéressant d'une personne qui est au coeur d'un système...

http://www.agoravox.tv/article.php3?id_article=18500

En même temps il dit qu'il est normal de télécharger sur internet, qu'il a déjà volé des disques, qu'il ne parle pas de langue de bois... Bref ne vous endormez pas trop il y a seulement quelques parties de l'interview qui sont intéressantes.

Réponses

  • Oui c'est intéressant de connaître l'opinion d'une personne qui est dans le show business aussi. C'est dommage qu'on est pas de personne dans la même situation social dans nos forums, ça serait intéressant d'avoir des discussions.

    Je ne savais pas que zazi composais pour plein de gens, je n'aime pas beaucoup cette personne, à cause de ses engagements politiques en faveur de DADVSI. Du coups cela pourrait peut être altérer mon jugements sur ses oeuvres, comme le suggère calogero dans cette interview (quand il dit que l'engagement d'un artiste sur un point de vu politique n'est pas une bonne chose, et quand il dit qu'en france on juge beaucoup les artistes sur d'où ils viennent). Mais bon, comme je pense qu'une oeuvre est indépendante de son auteur une fois celle ci publié, j'espère que du coups je suis exempt de cette tare. À l'image de Céline et de son voyage au bout de la nuit, je pense qu'il ne faut pas confondre l'oeuvre et son auteur.

    Par contre, je trouve zazi plutôt hypocrite, j'aime bien la dernière des chanson d'elle qu'on peut entendre en boucle sur à peu près toutes les stations de radio. Mais quand je l'entend je ne peux pas m'empêcher de penser que c'est un peu gros de vouloir faire la leçon, quand on est soi même la première à soutenir le déni de liberté d'expression pour conserver un niveau de vie élevé, qu'on participe activement à propager l'idée que les biens culturels n'ont pas d'existence en dehors de celui de produit à acheter dans l'économie de marché.

    Calogero à l'air un peu plus ouvert, mais peu enclin à s'engager de manière active dans un débat politique. Il dit tout de même être contre «la musique gratuite», sans trop préciser ce qu'il entend par là. Il faudrait déjà savoir ce qu'il appel de la musique, sans doute entend-t-il par là le droit de dupliquer des copies d'enregistrements sonores d'interprétations d'oeuvres artistiques. Si c'est cela qu'il entend par musique, c'est qu'il est contre la libre circulation de la culture et du savoir, ce que j'assimile à un déni de liberté d'expression. Bon, il faudrait lui demander pour savoir ce qu'il entend effectivement par là.

Ajouter un commentaire