Pour nous contacter : soyez au rendez-vous sur IRC ! ⋅ Parcourir l'archive musicale Dogmazic ⋅ Notre Blog
Notre Documentation

Question à propos de l'IFPI

Une question :
Est ce qu'un groupe inscrit à l'IFPI :
http://fr.wikipedia.org/wiki/International_Federation_of_Phonographic_Industry
http://www.ifpi.org/

mais non inscrit à la sacem (et n'ayant jamais perçu quoi que ce soit en ce sens) peut poser ses oeuvres sur dogmazic ?

A priori l'IFPI n'est pas un SRPD mais un organisme qui lutte contre le piratage des oeuvres.


PeLF

Réponses

  • Je suis adhérant à l'International Federation of Pirate Interests et je suis sur Dogmazic. :lol:
  • y'a qu'a voir la tendance au "chapeau bas" concernant les "accords" issus de la (dé)mission Olivennes juste là :
    http://www.ifpi.org/content/section_news/20071123.html
    (in english)

    juste une petite quote de leur empathie pour les procédés préconisés par le président de la FNUCK :
    John Kennedy, Chairman & CEO of IFPI, the organisation representing the recording industry worldwide, said: “This is the single most important initiative to help win the war on online piracy that we have seen so far. President Sarkozy has shown leadership and vision. He has recognised the importance that the creative industries play in contemporary western economies. The winners will be French music, French employees and French music fans. By requiring ISPs to play a role in the fight against piracy, President Sarkozy has set an example to others of how to ensure that the creative industries remain strong in difficult markets so that they can remain major economic and cultural contributors to society.

    Traduction/résumé : Sarkozy il assure (grave) le steack des industries culturelles en difficultés, les gagnants seront (sans rire) la musique française, les employés (de l'industrie I guess) et les fans de musique (!)

    Bref ils sont pas clairement opposés aux LLD mais par contre il sont franchement Pro-industrie-vampires-suspendeurs-d'internet !!!

    dF
  • j'aime bien ta traduc TDBT
    The winners will be French music, French employees and French music fans

    ben oui
    mais moi j'ai toujours été du côté des gros losers, alors..

    heu PELF, pourquoi cette question ??
    (tu connais un groupe qui ?)
  • dana écrit:
    j'aime bien ta traduc TDBT
    The winners will be French music, French employees and French music fans

    ben oui
    mais moi j'ai toujours été du côté des gros losers, alors..

    heu PELF, pourquoi cette question ??
    (tu connais un groupe qui ?)

    Vi c'est exactement ça : je connais un groupe qui !

    PeLF
  • ha bon
    et ce serait trop indiscret de savoir qui ce serait qui ?

    héhé
    :)
  • est-tu sûr que le groupe en question (c'est qui c'est qui... hmm, pardon) soit membre de l'IFPI ?

    IFPI, c'est l'association internationale regroupant les associations nationales genre RIAA (USA) SNEP (Fr) etc, plus les maisons de disques, EMI Sony et autres, etc...
    ils disent sur leur site que peuvent y adhérer "Any company, firm or person producing sound recordings or music videos which are made available to the public in reasonable quantities", mais rien de plus précis.

    donc, d'une, comme c'est un "syndicat professionnel", groupement d'intérêt d'acteurs industriels, absolument pas une SPRD en tant que telle, il me semble étonnant voire douteux qu'un groupe de musiciens soit membre de l'IFPI...

    vu la politique générale de l'IFPI, de ses membres (soyons réalistes, sur les 1400 membres revendiqués : RIAA, SNEP et consorts décident), il serait très étonnant, également, que les licences libres et tout ça soit bien en cour chez eux. au mieux ils ignorent, ou s'en foutent, mais je ne crois pas. au pire ils luttent contre. pour maintenir le système dont l'IFPI est le porteur d'eau international le plus puissant.

    et de toute façon, c'est pas à nous de leur répondre. s'ils sont membres de cette chose, ils ont du pour y appartenir adhérer et signer des statuts ou équivalents : qu'ils lisent ce qu'ils ont signé, pour savoir ce qu'ils se sont donné le droit, ou pas, de faire...

    mais, tiens-nous au courant. intrigant, ce truc...
  • made available to the public in reasonable quantities

    Rien que ça vaut son pesant de cacaouhetes ! la preuve implicite de rareté artificielle.

    Je confirme : Antiblues n'est pas membre de L'IFPI :D

    dF
  • dana écrit:
    ha bon
    et ce serait trop indiscret de savoir qui ce serait qui ?

    héhé
    :)

    Quand ils viendront ici, ils se dénonceront tous seuls :D
    Je m'autorise juste à dire que c'est un groupe de Punk de ma région.
    Ai vérifié avec l'un de leur membre : ils sont pas dans le catel.

    Maintenant un doute subsiste ; il se rappelle avoir signer un truc pour protéger la propriété de leurs oeuvres (qui n'est pas la sacem car il n'aime pas la sacem), de mémoire à l'IFPI, mais il va vérifier.

    En effet, ce qu'on a lu à propos de l'IFPI ne semble pas vraiment correspondre à l'état d'esprit du groupe :D

    J'en saurais plus fin semaine prochaine.

    PeLF
  • Salut à tous !

    Donc le mec qui est pas foutu de savoir ce qu'il a lui même écrit sur ses pochettes d'album, c'est moi ! :D

    Comme le disait PeLF, je devais vérifier mes dires : j'avais la quasi-certitudes que c'était bien l'acronyme IFPI qui était signalé sur l'album de mon groupe... et bien non, il s'agit de P.A.I :oops:

    Ok c'est super, mais j'en sais pas plus du coup :/
    J'ai donc essayé de contacter le "boss" de notre label (Trauma Social, qui s'occupe en fait de la distrib de notre album), mais en vain. Je vais tacher de gérer ca aussi avec mon gratteux, qui lui est bien plus au fait de ce genre de détail ;)

    Bref, je ramasse les infos, et je démellerais ce sac de noeuds, juste pour la petite histoire quoi :)
    Bonne continuation à tous, et qui sait, bientôt du PunkRock colmarien sur DogmaZic ?

    A++
  • « P.A.I. », pour « Propriétaire Actuellement Inconnu », sous-entendu « Inconnu de la Sacem », donc théoriquement c'est tout bon, y'a qu'à rester "inconnus".

    (Hors Sujet: «Petit gnôme», ça me plaît bien.)
  • ah, ben c'est mieux !! P.A.I. , beaucoup mieux que IFPI...
    ça veut dire, normalement, que vous êtes en gestion individuelle des droits : non membres d'une société de gestion collective, comme la Sacem. la gestion collective, considérée abstraitement, a ses avantage ; mais concrètement, la société de gestion collective propose a ses membres des conditions, un mode de fonctionnement : dans le cas de la Sacem (et de l'essentiel - sinon la totalité - des sociétés de gestion collective européennes, il faudrait les connaître toutes pour être catégorique), cela veut dire interdiction de diffuser sur internet autrement qu'en streaming sur son site perso ; obligation de payer la sdrm pour presser, etc.

    si gestion individuelle, les licences libres rentrent dans ce cadre, donc si ça vous intéresse, examinez les licences existantes, demandez-voir à PeLF des détails, pour déterminer quel type de licence vous botterait le plus, et zou ! bienvenue ici !


    (réponse h.s : profites-en, dans 8 posts tu ne seras plus petit gnôme... gniark gniark gniarkk, fait dans sa barbe l'auteur des dénominations des rangs de ce forum...)
  • a une lettre près, je pense plutot à l'INPI qui permet de faire des dépots de création (acte de paternité d'oeuvre) sous plusieurs forme, dont l'enveloppe soleau et plein d'autres trucs...

    c'est ptet ça ?

    dF

    edit : je viens de le voir mais par "tour de sagesse" vous pensiez à quoi ? bituur ? rico ? j'ai ptet l'esprit mal tourné c'est la faute a sigmund... ;)
  • obligation de payer la sdrm pour presser, etc.

    Et au fait ça coute combien en pratique la sdrm pour un album ?
    On vient de balancer un cd au pressage et on a du insister qu'on n'avais rien à payer a la sdrm et on a rappellé trois fois de suite "ne nous mettez pas de logo SACEM sur le cd!!" mais ça semble clair que si tu ne dis rien tu l'a par défaut..
  • Et au fait ça coute combien en pratique la sdrm pour un album ?

    Ca coute un montant alchimique déterminé par la sacem en fonction de plusieurs facteurs, ceux dont je me rappelle sont : le nombre d'exemplaires et le but du tirage (cd promo gratos ou cd à la vente), et je crois le/les territoire(s) de l'exploitation (si ça part a l'étranger).

    Donc pas de réponse, c'est magique tu dis a la sacem je fait ce disque et, si t'es dans leur catalogue, il te disent c'est X euros (que tu récupèrera amputé des frais de fonctionnement de la dame un "peu" plus tard. Si vous êtes plusieurs dans les cases de redistributions, cf auteurs, compositeur, arrangeur, etc... c'est réparti entre.)

    c'est pas hyper précis comme réponse je vous l'accorde.

    dF

Ajouter un commentaire