Pour nous contacter : soyez au rendez-vous sur IRC ! ⋅ Parcourir l'archive musicale Dogmazic ⋅ Notre Blog
Notre Documentation

Dépôt numérique d'œuvres.

Bonjour à tous,

Je viens de découvrir ceci :
https://www.digicoffre.com/

Qu'en pensez-vous ? Ça m'a l'air fichtrement bien en remplacement des envois recommandés avec accusé de réception.
Notamment ça :
Archivage Probatoire
A partir d’Avril 2008, vous aurez la possibilité, de stocker des documents avec horodatage électronique faisant foi (date de dépôt certifiée)

Réponses

  • Ça peut le faire, à condition de ne plus avoir accès soi-même au fichier, et que la procédure garantisse que le fichier produit n'a pas pu être modifié depuis la date de dépôt. La procédure pour le produire en justice est très importante aussi, ça doit suivre les mêmes garanties que ça ne peut pas être autre chose que ce qui a été déposé.

    Les envois en recommandé avec accusé de réception, ce n'est pas efficace face à quelqu'un de combatif qui cherche à invalider les preuves produites par n'importe quel moyen ; il affirmera que l'auteur s'est envoyé une enveloppe ouverte pour y rajouter le contenu fabriqué de toutes pièces pour la procédure, et dans le doute, la preuve sera invalidée.
  • Ça peut le faire, à condition de ne plus avoir accès soi-même au fichier, et que la procédure garantisse que le fichier produit n'a pas pu être modifié depuis la date de dépôt.

    +1
    c'était la pensée qui me venait là
    l'intéret du pli recommandé avec accusé de réception, ce serait qu'on ne l'ouvre que le jour du procès par exemple
    mais comme tu dis, ça tient pas forcément devant un adversaire motivé (et qui a les moyens de se payer un gros avocat)
  • Mais un gros avocat, il y a toujours moyen de le faire en salade, non ?
    par exemple, tu entoures ton pli de scotch opaque sur toute sa surface, 123 épaisseurs.
    Le recommandé est collé dessus lors de l'envoi, et tu le conserves précieusement pendant... en général toute ta vie soit dit en passant. 8)
  • Et j'ajouterai que les artistes ne sont qu'une bande de paranos qui ne croient la plupart du temps qu'en leur plus-value potentielle
    et je rajouterai que niark :twisted: :twisted: :twisted:
  • Autre chose, il faut pouvoir prouver qu'on est l'auteur quel que soit le motif, y compris si un publicischnock utilise une oeuvre sous une licence NC, voire ND, pas forcément pour des histoires de plagiat. L'avantage d'un dépôt numérique, c'est que l'utilisateur potentiel voit qu'il y a eu effectivement un dépôt. Pour mes dépôts, la licence que j'ai choisie appraît aussi clairement sur la page correspondante, ce qui compliquerait la tâche à quelqu'un qui essaierait de démontrer qu'il a trouvé la musique ou la photo sous Licence Art Libre ou Domaine Public et que by-nc-sa a été modifié par la suite. Évidemment, pour que ça tienne la route, il faut s'en tenir à la licence. L'intérêt du dépôt, en premier lieu, est d'abord dissuasif. En cas d'utilisation abusive, et en supposant que l'auteur tombe dessus (ce qui n'est pas gagné d'avance), la plupart du temps les types préfèreront virer les musiques de la place où elles n'ont rien à faire.
  • Personnellement, j'utilise le système IDDN assez efficace et pas cher (1.5€ par enregistrement).
    http://www.iddn.org/fr/accueil.htm
    Ce système consiste à créer la signature numérique d'un fichier ou d'un ensemble de fichiers.
    Ensuite on peut graver un CD (on peut aussi créer une image ISO et la sauvegarder sur le NET avec le système mozy, équivalent du coffre fort, c'est pas mal non plus http://mozy.com/home 2Go gratos connexion cryptée - stockage illimité pour 5$/mmois) .
    On enregistre la description et le code sur le site et on obtient ainsi une preuve d'antériorité.
  • Allez jeter un oeil sur www.e-coffrefort.fr qui permet d'archiver avec horodatage et valeur probante tous types de documents.
    Je l'utilise depuis un an avec beaucoup de satisfaction. Quelques aspects ergonomiques sont à améliorer mais le logiciel évolue régulièrement.
    La capacité du coffref est illimitée et la version qui permet la certification côûte 7 euros/mois.
    J'y centralise tous mes documents importants ce qui est très pratique au quotidien et je peux envoyer ub document accompagné de son certificat de conformité au document d'origine.
    L'intérêt majeur est que je dispose de plusieurs outils très simples à utiliser pour déposer des documents papier ou numériques:Scandirect, faxdirect, émodirect,CD,courrier,téléchargements.
    On peut le tester gratuitement.

    A++
  • Oui e-coffre-fort est bien. Ceci dit l'espace probatoire de digicoffre semble offrir le même niveau de service, cachet de la poste faisant foi, n'est-ce pas ? :idea:
  • Le problème à tout mettre sur internet - c'est un marché en pleine expansion - c'est que vous n'avez aucun contrôle de ce que deviennent réellement ces données. Si la parano vous pousse à rechercher des moyens de protéger, sur-protéger vos oeuvres ou appelées comme telles, elle devrait commencer par-là. comment peut-on confier des choses personnelles à un serveur quelconque dont on ne connait pas personnellement l'administrateur ?

    La solution c'est : pas d'oeuvres sur internet ( c'est copiable ), rien sur votre disque-dur ( c'est attaquable ), pas de support physique ( c'est volable ), tout dans le cerveau et encore tant qu'on a pas inventé l'aspirateur à cerveau. Sinon, on peut aussi se dire que l'internet ne sert pas à sécuriser, protéger, drmiser, répertorier, que sais-je mais à créer de l'intelligence collective par l'échange. Plus une oeuvre est copiée, plus de gens la connaisse, plus l'auteur est connu moins il a de chance d'être plagié ou volé. Autrement dit, c'est la comunauté qui sert de protection.
    Malheureusement on est en train de prendre le chemin opposée tranquillement.
  • Rico écrit:
    Et j'ajouterai que les artistes ne sont qu'une bande de paranos qui ne croient la plupart du temps qu'en leur plus-value potentielle
    et je rajouterai que niark :twisted: :twisted: :twisted:

    Dommage que cette remarque vienne d'un administrateur...!
    Si tu t'etais renseigné un peu avant, tu saurais que la protection est obligatoire pour limiter les risques de contrefacon. C'est vrai pour les compositeurs, auteurs et realisateurs de musique.
    On ne vit pas dans le monde de Barbie, et lorsqu'on traite avec des moyennes ou grosses productions pour "vendre" une musique, ca se joue souvent à pas grand chose pour gagner quelques euros ou rien.
    Alors quand on investit un ordinateur, des logiciels (qui au passage eux sont protégés par le droit d'auteur), des peripheriques qui coutent très cher, la moindre des choses c'est de rajouter quelques euros pour protéger l'investissement.

    Ca s'est deja vu dans mon entourage, qui pourtant n'est que de niveau semi pro en composition/realisation, de se faire piller le travail. C'etait meme le cas le plus fréquent jusqu'a ce qu'on commence a proteger...
    Je rajouterai que même lorsque c'est protégé et qu'il y a un cas de contrefacon, le cout en temps et en argent pour entammer une procédure est très dissuasif. Sans parler du risque d'attaquer ton propre commanditaire qui souvent est un de tes rares client.
  • salut!

    je ne peux m'empêcher de haïr en ce moment la terre entière

    mon ami et moi avons fait une improvisation avec deux non professionnels dans notre appartement (..hum..trop ouverts cela nous perdra..).Ils étaient les copains d'un copain, nous ne les connaissions pas du tout, ils semblaient honnêtement libres et voilà ils montent leur label et nous apprenons sur le net que l'improvisation est sur leur label= cool parce que punk:///// attitude.Nous apprenons aussi que nous sommes leurs amis???
    Déjà l'espace était privé: appartement.Si l'on enlève la différence entre privé et public on est dans un monde totalitaire..STOP!
    Ben non là moi pas d'accord
    idem pour l'article que je viens de lire sur facebook et les notions de document qui leur autorise l'appropriation
    je ne suis pas communiste..
    bref
    je hais
    sans parler des espions des institutions culturelles qui luttent contre la notion d'amateurisme qui s'infiltrent partout: BBBBBBBBBBBBeurk
    et ses musiciens qui vous posent des questions, vous paye un café en privé dans un café de quartier( absolument pas un lieu culturel où les gens de la culture baisent et s'embauchent suivant leurs histoires de cul) pour savoir si vous ne lui en voulez pas trop d'avoir menti par rapport à votre ancien employeur blablabalablabal pour toujours la réput' et vous retrouvez la conversation sur la radio
    beeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeuaaaaaaaaah
    j'aime la distinction privé public j'aime les secrets je déteste les stratèges
    oui j'aime la liberté
  • je suis tout à fait d'accord avec toi
    d'ailleurs parfois j'écris des choses sur ce forum alors que je sais très bien que au moins un très grand admin est très lié avec des personnes dont je désapprouve le comportement MAIS c'est là où je ne suis pas stratège.. je l'écris quand même et voilà je ne sais pas quelle conséquence cela peut avoir.De même je n'ai pas fouillé les personnes qui venaient chez moi pour voir s'ils avaient un enregistreur..
    Le jour où je serai HYPER sécurisée je serai morte alors peut être que j'aurai besoin de payer des musiciens pour qu'ils meurent en jouant (c'est super cool pour le public!) ou alors d'être obsédée par le vampirisme, ben oui la sécurité cela fait perdre le sang..

    y at'il de futurs politiciens? comme sur jetfm?(Oui il y a Loïc Chusseau..)
    Ici? Un secrétaire d'un parti aussi???C'est vrai ce que dit Koko qui êtes-vous pour que l'on vous fasse confiancssssssssssssssssssssssse? Papa?
    non je déconne mais bon
    ce mon maire ce ayrault au regard si doux..
    blabla
    la confiance n'est pas tellement récompensée..hum..de nos jours, je pense qu'il faut plus discuter et puis la parano c'est cool mais c'est un peu léger pour discuter aussi
    En ce qui me concerne cela ne résout pas l'énigme, pas facile il est vrai

Ajouter un commentaire