Pour nous contacter : soyez au rendez-vous sur IRC ! ⋅ Parcourir l'archive musicale Dogmazic ⋅ Notre Blog
Notre Documentation

DOGMA ZIC, explication du nom ?

Loin de moi l'idée de semer le doute dans l'esprit des gens.
Il y a peu, j'ai eu maille à partir avec un vilain individu qui m'a conduit à aller tempérer ses ardeurs sur une autre plateforme bien moins sympathique que celle-ci de par sa philosophie et son nom qui ne signifie rien.

Bref j'ai donné ma version de l'histoire dans un thread à son entière victimisation amplifié par les frustrés du coin. Et puis l'un d'eux s'est posé cette question : que veut dire Dogmazic ?
Et un autre a répondu : doctrine de la musique. Ce qui en soi n'est pas trés positif.

Vous noterez que personne ne se demande ce que peut bien vouloir dire Jamendo ou Myspace ou autre zikpot. Mais par contre un nid de prétentieux qui prétendent ( mouarf ! :D ) distinguer le bon grain de l'ivrée et qui argumentent en utilisant peu de smileys et d'expression djeuns c'est trés suspect.
Ne sont-ce pas là des pervers de la pensée qui menacent des abrutis, libres d'aller se faire empapaouter où bon leur semble du moment que ça clignote, que ça bave dans les couleurs et que ça nombrilise ?

Mais pour qui ils se prennent non de non ces donneurs de leçon qui empêcheraient les "autres" de consommer" bêtement et béatement la musique sans se poser aucune question sur l'avenir de ce à quoi ils prétendent participer ?

Alors forcément cette "secte" d'intégristes mal lavés et si prompts à vanner le premier venu du monde en plastique, ils sont réunnis sous une bannière dont il faut essayer de comprendre le nom car forcément le sens caché de leur action se trouve là comme un code, une menace pour le monde libre de consommer.

Qui a eu l'idée de Dogma et quellel est sa signification réelle ?

Hein ? :)

Réponses

  • Bituur avait déterré me semble-t-il une antique signification du mot dogma (faudrait écrire en grec) qui manifestement avait le sens quasiment contraire au sens mot moderne du mot français dogme
    comme évidemment, plus grand monde ne songe en causant aux significations issus du grec ancien - à part quelques uns dont je me m'ennorgueillit d'être, comme un dinosaure survivant des dernières glaciations de la culture des humanités comme on disait - il faut alors
    1° s'attendre à ce que les internautes entendent le sens moderne du mot dogme (en gros un ensemble de propositions tenues pour indubitablement éternellement vraies et ce quoi qu'il puisse se produire dans la réalité passée présente et à venir :)
    le dogme étant a) un point de départ incontournable de toute pensée ( ce qu'ont assurera par la force si besoin est, comme au bon vieux temps des inquisiteurs) b) irréfutable - et donc au vieux sens de Popper : non-scientifique c) et en définitive une machinerie destinée à empêcher le déploiement de nouvelles pensées qui soient élaborées en deça des propositions initiales
    2° connaissant l'esprit tordu des inventeurs de musique-libre.org, on peut subodorer qu'ils se réjouissent de ce malaise quant aux significations induit par l'utilisation du mot dogme
    3° ou bien pire (?) : qu'ils assument la connotation totalitaire du mot dogme (suite à quoi on demande : qui est le pape ?? RICO III ? BITUUR premier ?)

    dans tous les cas de figure c'est rigolo je trouve parce que complètement anti-marketing et emmerdant
    (mais alors paradoxe : pourquoi se foutre un tel bâton dans le pied quand on a quand même quelques vélléités à se répandre et à faire propagande auprès des braves gens ??)

    Imaginez une marque de dentifrice qui s'appelerait : CARRIE
    (parce que dans ce cas "dogme" est précisément contraire à "libre" etc..)

    mais bon
    les voies de nos gurus sont impénétrables à mon avis
    ça fait longtemps que je n'essaie plus de pénétrer nos gurus (humm)
  • Quand même, si on y réflechit bien, pour une secte, Dogmazic ne pompe pas beaucoup ses membres ( hum, hum ) :)
  • voilà, bien, Dana a pas mal répondu.
    Déterrons le post du lancement : http://www.dogmazic.net/modules.php?ModPath=phpBB2&ModStart=viewtopic&t=1736
    Comme on le voit, ça n'a pas fait l'unanimité. Les membres du site comme ceux de l'équipe n'ont pas été faciles à convaincre. Mais il fallait une identité forte.

    Pour ceux qui ne pipent rien au grec ancien,
    y a effectivement un peu de provoc là-dedans, un peu de 2eme degré aussi.
    Dogmazic a été lancé avec l'idée de lancer pragmazic ensuite.
  • Voilà que je pirate, je pille, je vole, je cambriole, sans pitié, le Concise Oxford English Dictionay 2006
    dogma noun. principle or set of principles laid down by an authority as incontrovertible.
    Ça c'est ce qu'on a déjà eu au-dessus, comme explication. Mais ce qui m'a intéressé au point de me conduire à ouvrir un ouvrage imprimé à l'encre noire sur du papier blanc, dans lequel il n'y a rien qui clignote (au besoin, on peut le faire soi-même en bougeant rapidement les paupières) c'est ce que peut vouloir dire ce "contraire" du mot actuel, et ce dico, lui au moins, présente l'éthymologie, pas comme certains dicos qui en ont enlevé pas mal de ces ethymologies en France pour obliger les consommateurs à acheter un dictionnaire à part pour cet usage.
    ORIGIN Century16: via late Latine, from Greek dogma, 'opinion', from dokein 'seem good, think'

    Dogma vient donc de "penser", "sembler bon". En effet, je conçois que "dogma-" puisse faire peur, s'il faut penser soi-même, alors qu'il y a tellement d'endroits où on a déjà pensé à notre place, pour nous alléger le travail. Toutes ces neurones à interconnecter, c'est tellement fatiguant de lire et répondre sur ce fil de discussion. Alors que penser la même chose que le voisin, parce que le chef il a déjà dit ce qu'il fallait penser, au moins on ne se prend pas la tête, et le temps de cerveau reste disponible pour le soda breveté.
  • heu dokein en grec ça peut être très dévalorisant (si tu lis par exemple le Théétète de Platon)
    c'est en dessous, intellectuellement parlant, de "l'opinion vraie" (style le type n'a aucun argument, dit ce qu'il "pense", et en plus, coup de bol, il tombe juste) et encore bien en dessous du discours rationnel (le logos), qui produit des arguments, prévoit des objections etc..
    évidemment tous les grecs ne lisaient pas Platon, et chez les sophistes, les choses se posaient complètement différemment (ce qui importait était l'effet que ça faisait à l'auditoire, vision finalement assez moderne (Austin par exemple) de la conception des discours.. on ne vise pas la vérité mais à persuader etc..)

    allez voilà ce que disait l'ami, bituur dans le post déterré à l'époque :

    quand au dogme, boh : l'origine du mot et du concept est riche, plus peut-être qu'on ne le croirait. notamment et par exemple,
    il "renvoie à la tradition grecque, littéraire, philosophique et politique. Le mot 'dogme' y est utilisé pour désigner le récit des rêves ou des visions, pour dire l'opinion, mais aussi la décision ou le vote", dit Pierre Legendre, qui s'attache à fonder une nouvelle anthropologie, dogmatique précisément. étudiant les textes fondateurs des sociétés, il entend "considérer les sociétés comme des textes", et s'appuyer sur ceux-ci comme sur d'autres formes d'expression artistique, "l'enveloppe esthétique des cultures".Dans ses travaux, notamment les 3 Conférences au Japon (éd. Mille & Une Nuits) dont je tire les quelques citations émaillant ce paragraphe, il analyse donc la dimension dogmatique de l'homme et la théâtralité de sa représentation dans un monde institutionnalisé, balisé par des emblèmes : "les drapeaux, les marques, les devises ou même les slogans sont des Emblèmes".

    hein ? récit des rêves ou des visions, enveloppe esthétique des cultures, emblèmes dont marques et slogans, on est plutôt dedans ?

    tout ceci n'est qu'une digression, j'ai été long, pardonnez-moi, la propagande perplexe est mon péché mignon.

    bon
    je connais un peu les travaux de Legendre
    mais ça revalorise pas de mon pt de vue l'idée de dogme (qui est au fond tout ce à quoi je m'oppose vaillament le plus clair de mon temps.. dans des domaines divers et variés etc.)
    alors :
    cynisme ? second degré ? dimension autoparodique ? attaque déguisé contre l'adversaire en assumant tout haut ce que ledit adversaire tait (tout en faisant le contraire) ?
    du style : nous sommes tout sauf dogmatique, donc par provoc on s'appelle dogmazic..
    et pragmazic enfonce le clou
    c'est dangereux ce jeu si on veut concurrencer jamendo dans le monde merveilleux de plate forme web 2.0.
    mais j'y songe, comme on n'en a rien à cirer de concurrencer qui que ce soit et surtout pas ces t****** de jamendo (oops) etc..

    mais alors ?
    on a raison de se comporter comme on se comporte sur ce forum non (private joke, intolérance, second degré) ? c'est dans la ligne conforme à celle du parti ?

    tiens j'avais pas répondu à bituur à l'époque mais en lisant ça :
    récit des rêves ou des visions, enveloppe esthétique des cultures, emblèmes dont marques et slogans, on est plutôt dedans ?
    mais j'ai envie de répondre : non, je vois pas bien le rapport avec dogmazic
    ou alors j'ai pas bien saisi
  • A priori, JE pense qu'il serait assez difficile de changer maintenant de nom...bien que...
    "A l'époque", comme tu dis , dana, soit en 2006, qui a pris la décision de baptiser ce site de ce nom?
    Plus généralement qui sont les décideurs chez musique-libre.org? En théorie, les adgérents puisqu'on est dans un cadre associatif, oui mais voilà, nous (enfin moi) je ne suis qu'un utilisateur du site, je n'ai pas adhéré à l'assoce....
    Comment adhérer à musique-libre, y a-t-il quelque part un formulaire d'adhésion?
    Quel est le montant de la cotisation annuelle for example?

    @ plus
  • Dog ma zic, c'est chienne ma zique en anglais de Renaud (pas le dieu du Vabre du café pas équitable).
  • ha oui y'avait aussi le dogma de Lars von trier et ses amis
    on reste sur le registre second degré donc

    mais il m'avait semblé que bituur avait une référence précise (un texte d'un père de l'Église ? mais là suis vraiment dans de très flous souvenirs)
    à l'époque on avait accepté le nom assez tranquillement en fait si on lit bien les messages
    les discussions portaient surtout sur la refonte du site

    bon
    j'attend qu'une boîte de dentifrice sorte un dentifrice nommé carrie
  • Ce n'est pas du dentifrice, ça ne s'appelle pas carrie, mais ce n'en est pas très loin.

    pub_ragnagna.gif
  • Un de mes plus violents fou-rires depuis longtemps.

    Merci monpauvrelieu.
  • Il n'y a que toi pour déterrer ce genre de post et en sortir une pareille. :mrgreen:

    Un vrai homme ce Ferdinand Raillefer !

Ajouter un commentaire