Pour nous contacter : soyez au rendez-vous sur IRC ! ⋅ Parcourir l'archive musicale Dogmazic ⋅ Notre Blog
Notre Documentation

Sondage Creative Commons sur la clause NC jusqu'au 14/12/08

Creative Commons organise un sondage par le biais d'un gros questionnaire (compter 15/20 minutes voir plus si vous ramez en anglais) Ce questionnaire porte sur....je vous le donne en mille : la clause NC.

Si vous utilisez ou avez utilisé les licences CC clause nc, ou si vous avez juste un avis sur la question, je vous invite ardemment à répondre à ce questionnaire :
http://ur1.ca/y41
http://v2.decipherinc.com/survey/mds/mds08002?list=2

Je ne ferais pas de commentaire sur ce questionnaire avant la date limite à savoir le 14 décembre.

Les annonces ici :
http://creativecommons.org/weblog/entry/11115
http://creativecommons.org/weblog/entry/11045
«1

Réponses

  • Je tique sur le principe de ce questionnaire, moi. J'aime pas les sondages et il y a un truc qui m'inquiète là-dedans.

    Enfin, bon, j'ai quand même essayé de répondre, et je me suis arrêté là :
    "When you share your works online, approximately how many people do you typically reach?"

    J'en sais fichtrement rien, et y a pas de case "I don't know" sur leur questionnaire.
  • Moi aussi pas de commentaires (et j'en ai à faire), mais j'ai répondu au questionnaire.
  • ouais un peu mysterieux ce "sondage"...
    j aimerais bien en connaitre le but.
    :?
  • Le but? Probablement annoncer des conclusions déjà tirées d'avance.
  • jamais vu un sondage fait avec aussi peu de rigueur.

    mais de qui se moque-t-on ?
  • xcyril écrit:
    ouais un peu mysterieux ce "sondage"...
    j aimerais bien en connaitre le but.
    http://creativecommons.org/press-releases/entry/9554
    “The study has direct relevance to Creative Commons’ mission of providing free, flexible copyright licenses that are easy to understand and simple to use,” said Creative Commons CEO Joi Ito. “The NC term is a popular option for creators choosing a Creative Commons license, and that tells us the term meets a need. However, as exponentially increasing numbers of works are made available under CC licenses, we want to provide additional information for creators about the contexts in which the NC term may further or impede their intentions with respect to the works they choose to share, and we want to make sure that users clearly understand those intentions. We expect the study findings will help us do a better job of explaining the licenses and to improve them, where possible. We also hope the findings, which will be made publicly available, will contribute to better understanding of some of the complexities of digital distribution of content.”

    “Developments in technology, social practices, and business models are pressing the question of what should count as a commercial use,” explained Creative Commons Special Counsel Virginia Rutledge, who is leading the study. “The answer to that question should come from creators, who should be able to specify what uses they want to permit, subject to the limitations and exceptions to copyright or other applicable law. Creative Commons is fortunate to have a stellar group of legal, public policy, and information technology experts advising on this project, as well as the help of its extensive international network of affiliates.”

    ce qui est plutôt une bonne chose...

    Mais bon au vu du questionnaire, faudrait en faire une version aboutie... faut écrire à Virginia Rutledge pour lui dire que son survey, il est pas rigoureux...
  • domage qu il n y ai rien dans la langue de moliere..
  • traducteur automatique à l'arrache ;)

    Nous voulons fournir des informations supplémentaires aux créateurs sur les contextes dans lesquelles la clause NC peut servir ou desservir leurs intentions par rapport aux oeuvres qu'ils choississent de mettre en partage, et nous voulons nous assurer que les utilisateurs comprennent clairement ces intentions. Nous attendons des conclusions de cette étude qu'elles nous aident à faire un meilleur travail en matière d'explication des licences et les améliorer là où c'est possible. Nous espérons également que les conclusions, qui seront rendues publiques, contribueront à une meilleure compréhension de certaines complexités de la distribution numérique de contenus.

    "Les développements dans les technologies, les pratiques sociales, et les business models posent sans cesse la question de savoir ce qui vaut pour usage commercial", explique Virginia Rutledge, conseiller spécial Creative Commons, qui mène cette étude. "La réponse à cette question doit venir des créateurs, qui devraient pouvoir spécifier quels usages ils veulent autoriser, eu égard aux limitations et exceptions au copyright et autres lois en application".
  • La question que l'ont est en droit de se poser par rapport à ce sondage, c'est quel est son but ?
    "Les développements dans les technologies, les pratiques sociales, et les business models posent sans cesse la question de savoir ce qui vaut pour usage commercial", explique Virginia Rutledge, conseiller spécial Creative Commons, qui mène cette étude. "La réponse à cette question doit venir des créateurs, qui devraient pouvoir spécifier quels usages ils veulent autoriser, eu égard aux limitations et exceptions au copyright et autres lois en application".

    Dans le cadre de la gestion individuelle du droit d'auteur, c'est l'auteur qui établit ce qui vaut, selon son point de vue et son éthique, pour usage commercial. CC n'a pas à apporter une réponse, ni même dix réponses à cette question. Donc quel est le but de ce son pseudo-sondage qui ne respecte aucune règles de l'art ?
    Un sondage pour qu'il ait une quelconque valeur scientifique doit se faire selon un protocole. Ce n'est absolument pas le cas ici.

    Donc, je m'interroge sur ce qui motive CC dans cette affaire. Pas vous ?
  • Oui mais même en France, ce n'est pas évident... Alors qu'est-ce que ça doit être dans des pays sans droit moral !!... où la tradition c'est : c'est celui qui paye qui détient tous les droits.

    Alors non, je pense que l'intention est bonne (ils veulent faire valoir un 'droit moral' auprès des utilisateurs, que ce soient des personnes ou des entreprises etc. pour que ces gens-là comprennent qu'ils doivent respecter une clause nc)... par contre, je ne sais pas comment ils s'y sont pris mais leur sondage est quand même très mal fait !!

    Je propose qu'on relève tous les points non rigoureux du questionnaire (du genre celui relevé par in the tail) et qu'on envoie une analyse critique argumentée à la Special Counsel. Après tout, ça serait l'occasion de faire valoir nos discussions autour de la clause nc directement auprès des pontes de la CC corp. ;)
  • J'ai répondu au truc, putain c'était long... Wait and see...
  • J'ai un mal fou à répondre à ce questionnaire, y' a pas grand chose qui colle avec ma logique !!!

    Par exemple, dans les tentatives de clarification du "commercial ou non commercial", y'a des trucs du genre "Your work would be used by a for-profit company for a charitable purpose that you strongly support" ou "Your work would be used by a not-for-profit organization for a purpose that you find objectionable"…

    Grosso modo, une utilisation deviendrait commerciale ou pas selon qu'on agrée ou pas pour qui ou pour quoi elle rapporte de l'argent ?

    Toutes les questions visiblement censées affiner la définition tournent plus ou moins autour de ça : qui utilise, et à quoi sert l'argent… je trouve que la définition du "commercial use" est ailleurs (qui utilise et à quoi sert l'argent, ce sont juste des critères qui conditionnent mon accord pour l'utilisation, et dans quelles conditions -gratuites ou non-) et du coup j'ai le sentiment que mes réponses ne peuvent pas traduire ce que je veux dire… c'est super frustrant !
  • j'ai pas répondu, je vois pas pourquoi je participerai,
    clarifier la clause nc alors qu'elle oblige entrer en discution avec l'auteur...

    Certains voudrait faire l'économie de ces discutions, pas moi.



    ...
  • quelqu'un sait-il ce que ça a donné ce sondage ?
  • on trouve - enfin ... - sur les site cc les résultats de cette enquête en ligne.

    le billet du blog cc qui annonce la chose : http://creativecommons.org/weblog/entry/17127
    la page du wiki cc relative avec tous les liens : http://wiki.creativecommons.org/Defining_Noncommercial
    et le pdf du rapport : http://mirrors.creativecommons.org/defining-noncommercial/Defining_Noncommercial_fullreport.pdf
  • yo

    me suis farci 72 pages de lecture anglaise
    ok je déconne :D
    j'ai juste sauté à la section "Summary of Principal Findings"

    on y trouve entre autres :
    More than a three-quarter majority of both groups agrees that it is “definitely” a
    commercial use if money is made from the use of a work in some way, including
    directly from the sale of a copy of a work, or from online advertising around or in
    connection with the work, where the user makes money from the ads. Further, 6
    in 10 of all respondents evaluate uses in connection with online advertising as
    “definitely” commercial, even if only enough money would be made to cover the
    cost of website hosting. More than 6 in 10 creators and users also consider use
    by a not-for-profit organization “definitely” commercial.

    ce qui se traduit en gros:

    PLus des 3/4 des deux groupes [auteurs et utilisateurs] sont d'accord pour dire qu'il s'agit clairement d'une utilisation commerciale dès que de l'argent est gagné grâce à l'utilisation (d'une manière ou d'une autre) d'une oeuvre, ce qui inclue : directement via la vente ou la copie d'oeuvre, ou indirectement grâce à la publicité en ligne qui accompagne les oeuvres. De plus, 60% des interrogés considèrent que l'usage est clairement commerciale quand la publicité en ligne ne sert qu'à finacer l'hebergement. Plus de 60% considèrent qu'il s'agit aussi d'une utilisation commerciale, même s'il s'agit d'une organisation à but non lucratif.
  • l'emmerde avec ce rapport c'est que c'est assez nettement USA-centré.

    Du coup je ne sait pas du tout, moi, qu'est-ce qu'un étasunien entende dans sa tête quand il parle de "not-for-profit organisation". C'est ptet pas du tout la même chose que l'idée que se fait un frenchy d'une asso 1901.

    C'est épais et régulièrement chiant à lire et à bien connecter tout les chiffres, pourtant je prétends pas trop être une buse en anglais.

    Notre bien aimé, discret, mais assidu CC-fr pourrait-il se fendre d'une traduction via son organisation ?

    dF

Ajouter un commentaire