Pour nous contacter : soyez au rendez-vous sur IRC ! ⋅ Parcourir l'archive musicale Dogmazic ⋅ Notre Blog
Notre Documentation

QUI FAIT DU NOISE?? MOTIVATION??SARISFACTION???

bonjour a tous!!

j'invite les artistes qui font du "noise" en style musicale; a venir exprimer leur motivations a faire se genre de son ainsi que la satisfaction qu'ils ont a l'ecouter.

merci d'avance!

Réponses

  • Le noise, ça se travaille autrement que de simples percussions ou autres instruments. Le travail ne se fait plus sur la structure, sinon dans le but de maintenir cette musique bien déstructurée, mais sur la texture du bruit, qui par la répétition devient son. Par la répétition, ou par l'imprévisibilité (c'est selon), ce qui est un banal bruit dans son environnement normal prend une certaine musicalité, des harmoniques ressortent, auxquelles on n'aurait pas forcément fait attention, et auxquelle on prête attention par la force des choses: rythme, mesures (y compris à 5 ou 7 temps), dialogue entre les sons sourds ou clairs, purs ou bruits, des notes rondes ou des tartines sans fins d'harmoniques ou de partiels, dissonance, consannance, tout celà à explorer que ce soit d'origine ou qu'on le fabrique par transformation, ou de toutes pièces. Par la transformation, un ralentissement ou une accélaration du son naturel , des caractéristques cachées pour une oreille "normale" appraaissent encore.


    Lors de la premuière écoute, les bruits sortis de leur contexte prennent une personnalité et interagissent sur l'écoute par des émotions, des attentes satisfaites ou refusées au gré du compositeur, puis lors des réécoutes, une relecture de l'oeuvre en fait ressortir de nouveaux détails qui étaient perdus au milieu du "bruit de fond" des émotions et des surprises. À chaque fois, l'oeuvre musicale se redécouvre, bien que ce soient les mêmes bruits, les mêmes séquences, il est impossible de tout entendre dès le départ. Au fur et à mesure, on ré-imagine et on réinvente le sens que l'on donne (en tant qu'auditeur) à cette musique. D'autant plus qu'il est souvent impossible de déterminer la véritable origine de beaucoup de sons, on se fabrique un imaginaire tout à fait personnel, le compositeur suggère de manière beaucoup plus inconsciente et moins directe qu'avec de la folk où l'intonation du chant et les paroles sont là pour nous raconter "en clair" une histoire et des sentiments.
  • merci gloup pour tes explications; aurai tu un artiste ou une zyk a me conseiller pour tester dans de bonnes conditions?
    merci d'avance
  • le grand spécialiste ici du "faire du noise", c'est wehwalt à mon avis, souvent à la limite de l'agression sonore ou de l'hypnose. http://www.dogmazic.net/wehwalt

    J'en fais aussi un peu sur l'album Machines-outils végétariennes:
    Sin(2*pi*(f+sin(2*pi*f*t))*t) comme cas extrème, où ce qui se passe, c'est une onde sonore continue, genre rasoir, dont les harmoniques ressortent les unes après les autres au gré des "caprices" de la modulation de fréquence, Harry Stout/potamûteux/Monotrème, aussi des ondes sonores d'un seul tenant modulées en fréquence et en phase à cinq niveaux de sous-porteuse, j'ai presque pas touché la formule mathématique, fucfit6 1/2 où je me suis inspiré d'un sujet à base de sons qui n'ont strictement rien à voir, silocarw que j'ai tenté de rendre le plus imprévisible possible, en gardant une certaine couleur.

    L'ensemble de ce que les artistes ont classé comme noise eux-même est ici: http://www.dogmazic.net/static.php?op=musiqueIndex.php&styl=Noise

    le grand spécialiste du noise pas seulement parce qu'il en fait, mais je sais qu'il en écoute beaucoup et c'est lui qui m'a trouvé certaines perles dans le genre, c'est eddy van g et piggie popp http://www.dogmazic.net/Eddy_van_G_and_Piggie_Popp

    émission spéciale noise: détail des pistes et télécargement emule/bittorrent http://gloup.pagesperso-orange.fr/d/radio2008.html#20080810
    et sur l'archive: http://www.dogmazic.net/static.php?op=musiqueIndex.php&album=12228+-+Gloup+et+MrPiggiePopp+se+cherchent+des+noises
  • un oubli, même si c'est plus "lo-fi" que "noise", c'est aussi un bon représentant du genre : www.mikseri.net/haava
  • merci pour toutes ces infos!
    wehwalt se classe en electro experimental mais d'apres votre description c du noise;j'ai bien aprecié "parte primera" de sal; j'avoue kj'ai du mal a apprecier; j'imagine le plaisir que l'on peut avoir a l'ecouter en le realisant; mais j'ai du mal perso a ecouter plus de trente sec chaque zyk; j'apprecierai ptet plus de courtes sequences; en tous cas si quelqu'un veut me balancer d'autres artistes; ou apporter une approche differente du noise; je reste ouvert a tout comment
    merci a tous ! tcho!
  • nouvel inscrit en noise , au passage : http://www.dogmazic.net/Noizefucker
    titre pas mal :folklore leads to rage
  • salut toto,

    Sur les motivations, héhéé, j'ai pas grand chose à dire...

    Bon, à part ça , il y a le label Amduscias, qui propose beaucoup d'album d'auteurs de tous poils y compris de la noise, parfois radicale, même si à la base c'est plusdark-ambient-expérimental, si je peux m'exprimer ainsi...

    http://www.dogmazic.net/Amduscias_Records

    http://www.archive.org/details/amduscias
  • merci pour toutes ces infos, mais j'ai du mal a avaler le noise; je preferai le decouvrir en passant par des gens qui apprecient, mais a part 1ou2 sons j'ai du mal; ptet plus tard;ptet jamais ; en tout cas merci a tous!

    a+! tcho!
  • Sur la quatrieme de sal. par exemple : il y a possibilité de danser son fessier tres energiquement car sous le bruit blanc, c une piste percu... Il l'a retravaillé pour que ce soit un bruit blanc, mais on peut la distinguer car elle est tres entrainante et redondante. Donc ne sois pas choqué quand des gens dansent sur ce bruit : c'est simplement une manipulation sonore... On entend si on est concentré. Throbbing Gristle (en non libre et en musique industrirelle ils font ca depuis le debut : sur 'The Shadows of the Sun" (1981), ils font partir un bruit blanc presque impercebtible sur la fin de l'unique piste de 52 minutes et quelques. Moi personnellement, ca m'a cloué par terre (dans mon lit je m'endormais avec) et ca m'a vraiment donner envie de crier au secours sauf que rien ne sortait de ma bouche... Fin là, je te parle de vraie musique Industrielle des débuts. Ca risque de dévier mais essaie "Discipline" sur Youtube de TG of course (pas NIN) et admire les belles infrabasses.

    Bref faut juste une initiation rapide et ouvrir ses oreilles, c'est pas très dur, et au final plaisant et appreciable.

    Nous n'en faisons pas nous même car on n'est que deux à apprecier ca dans le groupe. On préfère s'approcher de ce genre d'univers quelquefois sans vraiment le toucher.
  • salut shaoshyant!

    throbbing gristle , excellent ; rien a voir avec le noise que j'ai pu ecouter !

    (ta description d'écoute dans ton lit , m' a rappelé la meme experience avec la bo de microcosmos ) mais en faite j'espère réellement arriver a trouver des références pour apprécier le noise! c la première fois que j'ai un blocage aussi long sur un genre musicale, normalement ya toujours quelqu'un pour te dire : écoute ça ! ( en tout cas ça a toujours été le cas pour les autres genres musicaux) et la je commence a reprendre espoir ...merci

    @+!
  • Hello,

    Gloup décrit joliment le style.

    Tu peux jeter une oreille à Merzbow.
    C'est un artiste japonais plutôt prolifique (dans les 300 enregistrements).
    Il a aussi fait quelques collaborations (Alec Empire, Shora, Patton).

    A noter que le noise se matine bien avec d'autres styles, de l'indus au shoegazing.

    On peut aussi y mettre des morceaux de grindcore ;)

    http://www.dogmazic.net/Federal_Bureau_of_Inhumanity
  • Mais de rien totoresk...


    Petite correction : on risque de faire du noise puisqu'on est trois maintenant...
  • Ouaip' Merzbow c'est vraiment le roi de la noise (enfin pour moi), et dans ses dernières productions on commence à pouvoir percevoir un rythme voire une mélodie, mais faut se concentrer pour l'entendre !
  • le powernoise, ça compte ?

    http://is.gd/XQ8sOu :)
  • Difficile de donner ses motivations, on fait du noise, on en écoute parce qu'on aime ça, va-t-en expliquer ça de façon rationelle...

    En ce qui me concerne, au début c'est peut-être le côté libre qui m'a attiré : le noise permet de faire une musique efficace affranchie des contraintes harmoniques et rythmiques. Pour beaucoup la musique est, au moins en partie, un défouloir : pourquoi s'embarasser de règles lorsqu'il s'agit de se défouler ?

    La recherche sur les textures et les formes du son devient alors prépondérante, c'est donc un très bon moyen d'aborder la musique différement. Certains individus ont plus de sensibilité que d'autres au niveau des sens du rythme ou de l'harmonie (appelons ça le feeling par exemple), ça fait généralement de bons musiciens. Le noise permet à d'autres personnes qui sont plus sensibles aux textures de s'épanouir musicalement.

    Quand je dis "affranchi" des contraintes rythmiques et harmoniques, je veux pas dire que le noise en est dépourvu, au contraire. C'est juste que la seule limite, c'est son imagination, et sa capacité à utiliser le matériel qu'on a sous la main.

    Libre aussi par les méthodes : circuit-bending, radios, racks de pédales, larsen, synthés, PC... là aussi la seule limite c'est l'imagination.

    Ce nombre potentiellement infini de méthodes pour faire du noise donne naissance à plein de sous-genres, du coup eux aussi potentiellement infinis : power electronics, glitch, digital/analogic harsh-noise/harsh-noise-wall, noisecore, shitnoise, harsh-ambient... + tout le reste et les autres genres à venir.

    Cette grande diversité, et cet immense éventail de possibilités se découvre au fur et à mesure qu'on écoute/fait du bruit, c'est peut-être bien ça la magie de la musique bruitiste, toutes les perspectives que ça ouvre.

    Sinon en noise y a :

    http://www.dogmazic.net/khaoman
    http://www.dogmazic.net/Maruda
    http://www.dogmazic.net/Keiji_Katsuda

    Et ça c'est mon bruit perso :

    http://www.dogmazic.net/migraine_inc

    -> c'est pas du 100% noise, mais y en a pas mal.

    Sinon extérieur à dogmazic, en france y a quelques références :

    http://anarchofreaksproduction.blogspot.com/ (label tenu par "A", harsh-noise-wall)
    http://undergroundpollution.e-monsite.com/ (label tenu par "écoute la merde" harsh-noise)
    http://slowdeathrecords.blogspot.com/ (label tenu par "Ghost", harsh-noise-wall)
    http://zombiattack.blogspot.com/ (label tenu par "Agression Sonore" noise divers)

    Pour ceux qui connaissent pas le harsh-noise-wall (HNW) est un sous-genre assez hermétique pour les non-initiés, parce qu'il s'agit de bruit plus ou moins statique, pour découvrir, y a ce super blog avec plein de disques épuisés en libre téléchargement :

    http://harshnoisewall.blogspot.com/

Ajouter un commentaire