Pour nous contacter : soyez au rendez-vous sur IRC ! ⋅ Parcourir l'archive musicale Dogmazic ⋅ Notre Blog
Notre Documentation

Hallucination Jamendesque...

Samedi 20 février 2009...
j'ouvre ma boite mail...
tiens ? 3 mails de JamenDo ? Site dont je me suis désinscris il y a belle lurette ?
Et c'est même pas du spam ?
bin non : c'est Jamerdo qui se gourre grave et m'attribue la publication de mon album ... hein :?::?: (tenez vous bien : je n'ai JAMAIS rien déposé chez eux...)

je vous rectranscit le mail :

[Jamendo] Publication de votre album
Bonjour,

Votre album Liszt : Années de Pèlerinage vient d'être publié sur jamendo.
Il est désormais disponible à l'écoute et au téléchargement à cette adresse : http://www.jamendo.com/album/38415

N'oubliez pas d'inviter tous vos fans et amis à venir le découvrir et d'en faire la promotion en le partageant avec la communauté.

Pour plus de visibilité, et éventuellement d'autres revenus, inscrivez-vous aux programmes commerciaux ! Pour cela, il vous suffit de vous rendre dans votre menu d'administration et d'y souscrire.
Des questions, des remarques ? envoyez nous un e-mail à contact@jamendo.com


A bientôt sur jamendo,

--
L'équipe de jamendo

Et pour parfaire le tout (passque je suis aller voir, quand même...) : c'est de la musique classique...
:lol:

Y zont des soucis informatique à Jamentruc ou quoi ??

Voilà...histoire de dire que le web nous réserve des surprises parfois...

Réponses

  • le lien t'a -t-il amené chez Jamendo ou ailleurs ?

    Je dis ça car on peut aussi penser à une opération anti-jamendo ou a du phishing
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Phishing
  • c'est marrant, loran (dogbreath) a reçu exactement le même message. Pareil, il est désinscrit de jamendo depuis des lustres…
  • pareil.

    Ca veut dire 2 trucs :

    - un script chez eux a sévèrement buggé et envoyé à tous les membres de leur base de données

    - les membres ayant demandés la suppression de leur compte sont toujours dans leur base de données, avec l'adresse mail toujours inscrite dedans. Pas cool.
  • J'ai aussi supprimé mes 3 comptes là-bas(David, jamzine et da.gray) et je continue à recevoir des mails de ce genre, avec en guise de code parrainage mon (défunt) nom d'utilisateur... pour chaque compte.
    ça veut juste dire que la suppression du compte concerne notre page membre et notre identification mais que nos données personnelles sont conservées par l'entreprise à des fins commerciales. Peut-être que la CNIL luxembourgeoise est différente de la CNIl française sur ce point ? Il ne me semble pas pourtant... à ma connaissance
  • - les membres ayant demandés la suppression de leur compte sont toujours dans leur base de données, avec l'adresse mail toujours inscrite dedans. Pas cool.

    Je confirme, pour une autre raison, essayant de me logguer sur leur forum pour vociférer récemment alors que mon compte est fermé depuis 2 ans, le moteur me permettait de me faire renvoyer mon password, mais impossible de me loguer.

    dF
  • moi aussi, pourtant je pensais ne plus être dans leur base.
  • Davjam-old écrit:
    J'ai aussi supprimé mes 3 comptes là-bas(David, jamzine et da.gray) et je continue à recevoir des mails de ce genre, avec en guise de code parrainage mon (défunt) nom d'utilisateur... pour chaque compte.
    ça veut juste dire que la suppression du compte concerne notre page membre et notre identification mais que nos données personnelles sont conservées par l'entreprise à des fins commerciales. Peut-être que la CNIL luxembourgeoise est différente de la CNIl française sur ce point ? Il ne me semble pas pourtant... à ma connaissance

    Peu importe : pour être supprimé d'un fichier dans lequel tu as accepté de figurer (par le biais de ta primo-inscription* au site), il faut le demander expressément.
    Et demander une fermeture de compte, techniquement, c'est pas demander la suppression de tes coordonnées du fichier.

    Cela dit, c'est pas parce que Jamendo n'est pas tout à fait en tort dans ce cas précis que le site est irréprochable vis à vis des règles de la CNIL : par exemple, sur les newsletters ou les divers mails envoyés en masse, aucune mention ni de la possibilité de se désabonner, ni d'une quelconque adresse pour exercer notre droit d'accès et de modification des données personnelles.
    Faudrait leur rappeler que c'est obligatoire.

    * ouais, ça existe pas. c'est juste parce que ça sonne comme primo-infection.
  • Juste pour faire part de ma propre non-expérience à ce sujet : (vous jugerez de l'intérêt du message par vous même.... )
    Je n'ai pas reçu de mail de jamendo...
    Mais précisément parce que - peut-être - j'ai demandé que toute trace de compte artiste et compte forum soit éradiquée... ?
    j'en sais rien...
    Je suis pourtant anciennement publié sur cette plateforme.

    Je crois que Hertz² avait supprimé son compte de la même façon...


    Merrde c'est dégueulassse j'ai même pas eu droit aux honneurs de jam' !
  • moi ce qui m'a surtout surpris (en dehors de toute considération technique, parce que je pige que dalle à tout ça...j'ai compris le mot "pishing" mais je sais pas si ça peut être ça... :oops: )...bref...ce qui m'a surtout surpris, c'est qu'on m'attribue la création de quelqu'un d'autre...je sais pas ce que ça me ferait que quelqu'un reçoive un mail disant "Votre nouvel album de DaM Di et patati et patata..."... alors que c'est moi DaM Di !!

    fin de l'histoire me concernant mais je suis aussi surpris de la quantité de personne (tout est relatif quand j'écris "quantité") concernée par ces erreurs et qui est sur Dogmazic (la quantité de personne)...
  • pour le mail bizzarroïde, un admin de jam répond sur un forum chez eux, suppression d'un album au moment même de l'envoi du mail d'annonce de parution de celui-ci, le serveur a pas compris et parti en vrille, envoyé le mail en boucle, à tout le monde, jusqu'à ce qu'ils kill le processus..
  • Pour l'auteur, Liszt, Jam se lanceraient-ils dans le domaine publique ?
    Et donc, pas d'auteur, pb avec leur bdd, ...
  • bizarrrrrrrrrrrrrrrrrrrrre tout ça nooooooooooooooooooon ?

Ajouter un commentaire