Pour nous contacter : soyez au rendez-vous sur IRC ! ⋅ Parcourir l'archive musicale Dogmazic ⋅ Notre Blog
Notre Documentation

Tor, freenet : suite du post sur hadopi.

08:54 modifié dans Le p2p
Bonjour,

Histoire de parler de ces réseaux, non pas pour y télécharger de la musique sacemisée ou autre...
Ces réseaux sont des sous-couches de l'internet, il me semble.
Ce qui m'intéresse particulièrement dans ces réseaux c'est le détachement par rapport à la sphère politique et judiciaire... C'est l'anonymat.
Que pensez vous de l'aspect anonyme justement, parce que ça amène des questions : Peut-on poster toute sorte de saloperie sur le réseau ?
Qu'apporterait en mal ou en bien l'éclosion de telles structures ?
Quand je parle d'éclosion c'est plutôt un généralisation, suite à par exemple de récentes lois...

La sphère internet doit-elle échapper à tout contrôle ? (pour ma part, je pense que oui... Reste les questions d'outrage à personnes par exemple, qui sont inscrites dans le code pénal..

Dernière chose: il existe en effet plusieurs réseaux de ce type : tor, freenet etc.
Je n'ai pour ma part pas encore bien trouvé la différence entre eux, ou plutôt je n'ai pas bien cherché.
Je vais faire une étude de marché pour voir et les poster ici.

a+
«1

Réponses

  • Une page extrêmement bien foutue, ou il s'agit de faire un comparatif des différents réseaux anonymes.

    http://doc-fr.freenetproject.org/Comparatif_des_réseaux_anonymes
    Cette page est hébergée sur freenet.

    Cela permet notamment de voir quels réseaux sont closed ou open source...

    Tor sert donc principalement à l'anonymat d'accès aux pages web, à l'échange de fichiers en anonyme (constat fait sur le comparatif)
    je cite :
    Accès anonyme à internet
    Site web dynamiques
    Echange de fichiers

    freenet :
    Pages web statiques
    Mail
    Discussion
    Echange de fichiers

    je constate que l'échange de fichiers reste quelque chose de prédominant dans ces "sous couches" ...
    freenet me parait plus intéressant, permettant la création de contenu sans hébergement, la persistance des données etc.

    my two cents.
  • La limite d'Internet, c'est son mode d'adressage. Chaque machine doit avoir une adresse unique sur l'ensemble du réseau, ce qui implique deux choses majeurs :

    - La nécessité d'une autorité centrale qui distribue les adresses (actuellement l'ICANN http://fr.wikipedia.org/wiki/Internet_Corporation_for_Assigned_Names_and_Numbers)
    - La possibilité de filtrer les accès par listes blanches, noires ou grises.

    Le jour où nos gourvernants seront conseillés par de bon techos, ils apprendront que le top du top c'est de bloquer purement et simplement les connexions entrantes des particuliers. Nos tor et nos freenet on pourra se les carrer au cul à ce moment-là. Et le bon père de famille n'y verra que du feu : mieux, son FAI sera subitement en mesure de lui doubler son débit !

    La limite des réseaux locaux utilisant la technologie IP (Internet Protocol) est l'impossibilité d'interconnexion à grande échelle, sauf à créer une autorité centrale qui distribue les adresses.... la boucle est bouclée, nous voici avec un clone d'Internet (2.0?) !

    Il reste à inventer un nouveau mode d'adressage et de routage décentralisé avant de pouvoir parler de réseau communautaire. Puis le matériel, les OS et les softs qui l'exploiteront... Techniquement, pas grand chose d'insurmontable, mais l'effort à fournir est tellement important pour un enjeu si faible (Internet ça marche bien quand même)... Sans appui industriel extrêmement fort ce n'est même pas pensable.

    N'y pensons plus et continuons à jouer sur le réseau des ricains tant qu'y a des trucs marrants à y faire.

    Au fait, où sont donc passées les radios pirates ? ( comment ça légalisées puis vendues ? ) les cibistes ? (on me dit dans mon oreillette que les canaux cibi sont dorénavant réservés aux réseaux de prostitution, pourquoi pas ! )

    Dans l'temps, j'avais un site www sur mygale.org. Un jour, ça a été vendu et ça s'est appelé multimania (racheté par... puis racheté par... puis arrêté). On me modifiait mes pages à la volée pour y ajouter des monceaux de pub. Il me fallait de plus en plus de temps pour écrire un hack pour bloquer leurs merdes : une fois de trop et j'me suis cassé. Seul mon FAI voulait bien m'héberger gratos, mais avec plein de limitations et on perd tout quand on change de boîte, non merci. Internet est mort. Juste avant la bulle Internet. Quand les commerciaux ont commencé à vendre des demi-connexions à tout le monde (rhaa ! le modem externe sur port série!) en nous faisant croire que c'est Internet.

    La semaine dernière, j'ai appelé mon FAI pour lui demander du débit en upload (l'auto-hébergement de zik sur aDSL de brousse c'est folklo). Le SDSL ça commence à 300 eur/mois. Avoir du 512K/512K ça coûte 300 eur tandis qu'avoir du 2Mo/64k ça coûte 30 eur, allez comprendre. "Ah oui mais on répare dans les 4h" mouaip...
  • mars 2009 modifié
    anar-seed écrit:
    l'auto-hébergement de zik sur aDSL de brousse c'est folklo
    je confirme :lol:
    j'ai un pote, qui fait de la musique, et qui habite Saint Férréol Trente Pas, dans la Drôme (c'est à gauche après la deuxième colline en sortant de Nyons et partant vers Gap...). Et il a de la chance, y'a une boite qui brasse assez de tunes dans la région, et située un peu plus haut dans son vallon qui a motivé l'installation de l'adsl. comme il était sur le passage, du coup, il a été relié aussi. ça reste asymétrique, mais d'un coup ça été le grand luxe... jusqu'à ce qu'on commence à imaginer des trips genre diffusion de sa webcam ou du son en provence direct de son studio d'enregistrement perso ;)

    sinon y'a aussi Gnunet
    j'ai pas encore bien compris son fonctionnement, mais je crois que y'a toute une partie du projet dédié aussi au routage... par contre, il tourne sur l'infrastructure actuelle (qui s'appuie donc sur le réseau Télécom etc). Mais j'imagine qu'il doit pouvoir fonctionner aussi en wifi...
  • solcarlus écrit:
    :!:

    Histoire de balancer un truc après ce message qui m'éclaire, personnellement, je voulais juste dire qu'un asymétrique dsl permet vachement bien de se passer de fournisseur d'hébergement, mais au niveau de la confidentialité des données et de la sécurité du serveur, c'est bcp plus compliqué, non :?:

    En ce qui me concerne, c'est tout le contraire. 64k en upload, ça veut dire que deux downloads en provenance de modems 33k suffisent à saturer le bouzin. Pour moi ça marche à peu près uniquement parce que personne ne vient...

    Pour la sécurité système, du moment que ton serveur ne tourne pas sous windows, ça roule. Voici mon uptime par exemple est de 208 days, 8:14 à l'instant où j'écris ces lignes. La dernière fois où j'ai éteint la bécane, c'était pour brancher un onduleur, et la fois d'avant pour mettre le noyau linux à jour.

    En ce qui concerne la confidentialité des données, je considère que MA musique doit être chez moi. MES données personnelles, accessibles depuis n'importe où par moi et moi seul, CHEZ MOI. Je ne vois pas pourquoi je donnerai mon carnet d'adresses à facetruc ou mes fichiers perso à googlechose. Alors oui, c'est sûr, c'est pas de la publication anonyme, l'ip du serveur est rattachée à un abonnement que j'ai pris en mon nom... mais il faut (encore) une décision de justice pour que le FAI révèle le nom derrière une ip, et puis cette absence relative d'anonymat ne me gêne pas plus que cela. Et puis surtout, crois bien que le 1er site web qui a un blème avec toi va cracher ton ip, puis ton FAI puis vouala.

    Avec une vraie connexion, je pourrais auto-héberger ma messagerie (hum... mes messages bien au chaud à la maison!). Ce serait juste le minimum normal en fait, mais non, trop galère : débit trop faible, + autres serveurs de messagerie spam-paranoïaques qui introduisent délais, envois à répétition ou rejet, +spams qui réduisent d'autant ma pb...

    En fait, je ne comprends vraiment pas ton histoire de confidentialité des données. La peur du piratage ou un truc comme ça ?
  • anar-seed écrit:
    solcarlus écrit:
    :!:

    Histoire de balancer un truc après ce message qui m'éclaire, personnellement, je voulais juste dire qu'un asymétrique dsl permet vachement bien de se passer de fournisseur d'hébergement, mais au niveau de la confidentialité des données et de la sécurité du serveur, c'est bcp plus compliqué, non :?:

    En ce qui me concerne, c'est tout le contraire. 64k en upload, ça veut dire que deux downloads en provenance de modems 33k suffisent à saturer le bouzin. Pour moi ça marche à peu près uniquement parce que personne ne vient...

    Pour la sécurité système, du moment que ton serveur ne tourne pas sous windows, ça roule. Voici mon uptime par exemple est de 208 days, 8:14 à l'instant où j'écris ces lignes. La dernière fois où j'ai éteint la bécane, c'était pour brancher un onduleur, et la fois d'avant pour mettre le noyau linux à jour.

    En ce qui concerne la confidentialité des données, je considère que MA musique doit être chez moi. MES données personnelles, accessibles depuis n'importe où par moi et moi seul, CHEZ MOI. Je ne vois pas pourquoi je donnerai mon carnet d'adresses à facetruc ou mes fichiers perso à googlechose. Alors oui, c'est sûr, c'est pas de la publication anonyme, l'ip du serveur est rattachée à un abonnement que j'ai pris en mon nom... mais il faut (encore) une décision de justice pour que le FAI révèle le nom derrière une ip, et puis cette absence relative d'anonymat ne me gêne pas plus que cela. Et puis surtout, crois bien que le 1er site web qui a un blème avec toi va cracher ton ip, puis ton FAI puis vouala.

    Avec une vraie connexion, je pourrais auto-héberger ma messagerie (hum... mes messages bien au chaud à la maison!). Ce serait juste le minimum normal en fait, mais non, trop galère : débit trop faible, + autres serveurs de messagerie spam-paranoïaques qui introduisent délais, envois à répétition ou rejet, +spams qui réduisent d'autant ma pb...

    En fait, je ne comprends vraiment pas ton histoire de confidentialité des données. La peur du piratage ou un truc comme ça ?

    Excuse, je me suis complètement embrouillé...
    je voulais parler de symétrique dsl...


    En fait, je ne comprends vraiment pas ton histoire de confidentialité des données. La peur du piratage ou un truc comme ça ?

    Oui voilà...
    Mais on peut mettre ses données personnelles sur un autre ordinateur, si on a les moyens de s'en payer un...
  • solcarlus écrit:
    [
    En fait, je ne comprends vraiment pas ton histoire de confidentialité des données. La peur du piratage ou un truc comme ça ?

    Oui voilà...
    Mais on peut mettre ses données personnelles sur un autre ordinateur, si on a les moyens de s'en payer un...

    Avec un OS normal ya pas de blème, mais c'est vrai que pour un utilisateur de Windows, c'est un peu plus chaud... antivirus+antimalware+firewall+toutes les maj à suivre impérativement+arrêter d'installer toutes les saloperies qui traînent sur le net+mettre de vrais mots de passe sur les comptes utilisateurs... Rien d'insurmontable non plus !

    Après, personne n'est à l'abri. Quel site n'a pas eu de déboires ? (mon souvenir le plus marquant était un piratage massif des comptes hotmail). Qui n'a jamais paumé une clef usb ? Ne parlons pas de tous ceux qui se sont fait gauler leur tel ou ordinateur portable, ou leur super pomme-baladeur !

    Mes données personnelles sont SURTOUT sur mon serveur : 50% de l'intérêt de mon abonnement aDSL réside dans la possibilité de récupérer depuis n'importe sur mes documents. Tête en l'air comme je suis, c'est beaucoup plus sûr que le disque sous le bras...

    Pour moi, une connexion internet c'est tout ça :
    - exploiter les services et contenus des autres noeuds du réseau
    - diffuser services et contenus aux autres noeuds
    - être partout comme chez moi
  • Je suis retourné voir où en était GNUnet à cause du post de dj3c1t et je ne peux m'empêcher de c/c les premières phrases de la page d'accueil fr :
    GNUnet est une infrastructure de réseau pair à pair sécurisé qui n’utilise aucun service centralisé ou de confiance. Une première implémentation au dessus de la couche réseau permet un partage de fichier anonyme et résistant à la censure. L'anonymat est obtenu par le fait que les messages envoyés par un pair ne peuvent pas être distingués des messages routés par ce même pair. Tous les pairs agissent en tant que routeurs et utilisent des connexions chiffrées avec une utilisation stable de la bande passante pour communiquer entre eux. GNUnet utilise un modèle économique simple pour attribuer les ressources. Les noeuds GNUnet prennent en compte les demandes des autres noeuds avec un respect des ressources disponibles ; les noeuds contribuant au réseau sont récompensés par un service de meilleure qualité.

    Donc, si j'ai tout compris, GNUnet répond à tous les critères du réseau de mes rêves. Certes, l'implémentation actuelle s'appuie sur TCP/IP mais elle n'y ferait pas référence (???). Une couche transport GNUnet sur Wifi (sans IP donc) est semble-t-il à l'étude. Faut absolument que je teste ça moi.
  • c'est clair ça a l'air bien prometteur GNUnet :)

    ... faut que je bouquine le truc plus en détails...
  • @Anar-seed:

    Bon ok, mais toi tu sais correctement tenir à jour un serveur, tu sais rediriger une adresse en lettres vers une adresse IP etc etc et j'en passe ...

    C'est coolos, mais ce n'est pas à la portée de tous !
    Pour ma part avec mon petit laptop, (qui, je le précise, marche sous fenêtre xp pour cause de carte son incompatible avec le tux) je ne peux et ne suis sans doute pas le seul , créer mon site local etc... pour entre autre des raisons de sécurité.

    Post du matin (ah non on me dit dans l'oreillette qu'il est midi passé) chagrin.


    DONC : en attendant, je pense qu'il est intéressant de voir ce que donnent freenet et compagnie, bon peut-être surtout pour des personnes qui diffusent du contenu bloqué ou qui sont réprimés, genre les tibétains dont je parlais dans l'autre fil.
    En attendant, les projets du genre internet ip par réseaux associatifs ou collectifs en se passant du provider, ça reste pour moi d'actualité même si on doit se coltiner l' ICAN là ...
    ET pour plus tard, j'espère au plus tôt, voir émerger une toile libre genre GNU-net que je ne connaissais pas. Ca a l'air super intéressant !
  • solcarlus écrit:
    Bon ok, mais toi tu sais correctement tenir à jour un serveur, tu sais rediriger une adresse en lettres vers une adresse IP etc etc et j'en passe ...

    C'est coolos, mais ce n'est pas à la portée de tous !

    Je maintiens que c'est à la portée de tous, ce qui ne veut pas dire "sans aide" (Qui est sorti de ses langes et s'est installé devant un clavier sans jamais avoir été aidé de longues heures ?). On ne dit pas "oui mais toi c'est pas pareil, toi tu sais", mais "je voudrais savoir comment ou fait" (sauf si on s'en fout bien sûr).

    Et je maintiens que l'argument sécuritaire ne tient pas non plus.

    L'argument financier non plus : un p3 450MHz avec 64Mo ram suffit (ou doit pouvoir faire moins mais après faut aller chercher les bécanes dans les musées). Un serveur web ça ne branle rien en général.

    Par contre, ça consomme du courant et ça fait du bruit, oui. Encore que pour la conso d'électricité, ça n'est vrai que quand tu ne chauffes pas ton intérieur : en hiver ça vient en déduction de l'apport du chauffage central.

    Tiens, prends par exemple le 1er asus ultra-machin qui était sorti. S'en vend plein pour 3 ronds sur le net. Ca consomme rien, ça fait pas de bruit, et ça a une carte réseau. Ajoute un disque externe usb de forte capacité et t'en fais du même coup un serveur de sauvegarde/stockage pour ton home-réseau. Et en plus tu recycles un produit promis à la poubelle autrement (hé l'ADEME, ya pas un crédit d'impôt pour ça aussi ? ;-p)
  • mars 2009 modifié
    :)

    Juste un truc, c'est quoi l'asus ultra machin en question ?

    merci à toi, Mister anar-seed. :)

    EDIT : c'est bon j'ai trouvé...
    de plus sur les sites genre ebay il y a des gens qui proposent des portables équivalent pour environ 150 brouzoufs..
  • solcarlus écrit:
    Juste un truc, c'est quoi l'asus ultra machin en question ?

    C'est ces machins là http://eeepc.asus.com/global/index.html qui ont été la grande mode l'an dernier. Depuis, les autres fabriquants s'y sont mis. C'est de l'ultraportable discount, avec souvent de la mémoire flash au lieu d'un dd et un tout petit écran : du coup c'est très petit, ça pèse rien, ça consomme rien, ça coûte pas grand chose, la batterie dure des heures, mais c'est pas hyper pratique ni franchement nerveux.

    Comme c'était pas cher, ya plein de monde qui l'a acheté sans réfléchir, comme c'est pas non plus si génial que ça, ya plein de monde qui s'en débarasse maintenant. J'en ai trouvé plusieurs à moins de 200eur en un coup d'oeil rapide sur ebay.
  • hummm... les mini-pc :)

    aux alentours de 200 $ (USD) y'a aussi le microclient de NorhTec
    qui consomme peut-être même moins que mon radio-réveil...
    (le lien, c'est la version "Sénior", mais y'a aussi une version "Junior" moins chère et pas mal sympa aussi)

    pas en vente en France (à ce que je sais, ça a peut-être changé...) mais commandable sur internet. 'me suis pas encore décidé, mais ça commence à démanger :P
  • A Primevère, un salon de l'écologie et des solutions alternatives, j'ai rencontré une asso (Triple A) de tain l'hermitage (drôme) qui fait marcher des mini pc alimentés par un capteur solaire et qui tourne sur l'OS d'AMIGA ; Apparemment cet OS malgré tout propriétaire serait encore moins gourmand que linux (20w) ; des développements ont redémarré récemment.

    Y avait pas mal de nostalgiques intéressés.

    pour info donc

    didier
  • Ok pour le piratage de wifi, argument courant des anti hadopi dont je fais partie, qui mine l'argumentaire du gouvernement.

    Mais quid de Tor ?

    Je me le suis installé, mais ça me bloque pas mal de sites, et c'est assez compliqué à mettre en place et à avrai dire, je n'ai pas tout compris à son fonctionnement.

    Y a-t-il des connaisseurs ?
  • Bloublou écrit:
    Ok pour le piratage de wifi, argument courant des anti hadopi dont je fais partie, qui mine l'argumentaire du gouvernement.

    Mais quid de Tor ?

    Je me le suis installé, mais ça me bloque pas mal de sites, et c'est assez compliqué à mettre en place et à avrai dire, je n'ai pas tout compris à son fonctionnement.

    Y a-t-il des connaisseurs ?

    Ben doit y avoir une doc assez bien fournie sur TOR...

    Sinon un logiciel de proxy anonyme et hop..
    Et puis Imule pour télécharger le dernier J-C Vandamme !
  • Bloublou écrit:
    Mais quid de Tor ?

    Linux ou Windows?
  • Windows XP
  • solcarlus écrit:
    Bloublou écrit:
    Ok pour le piratage de wifi, argument courant des anti hadopi dont je fais partie, qui mine l'argumentaire du gouvernement.

    Mais quid de Tor ?

    Je me le suis installé, mais ça me bloque pas mal de sites, et c'est assez compliqué à mettre en place et à avrai dire, je n'ai pas tout compris à son fonctionnement.

    Y a-t-il des connaisseurs ?

    Ben doit y avoir une doc assez bien fournie sur TOR...

    Sinon un logiciel de proxy anonyme et hop..
    Et puis Imule pour télécharger le dernier J-C Vandamme !
    J'ai lu la documentation. Mais j'arrive pas bien à comprendre comment s'articlulent tor, privoxy et vidalia...
  • Bonjour
    J'utilise tor depuis environ six moi et je n'ai pas de souci
    quand je vais sur un site ou g l'habitude d'aller il affiche mon dernier IP lors de ma dernière à ma prochaine visite il aura changé

    La navigation sur internet se fait comme une toile d'araignée ,le départ va se faire à partir de votre base,va transité ensuite vers un autre nœud via par exemple l'Amérique,puis va repartir vers la Belgique ect.... votre IP est toujours visible (c'est votre carte d'identité) mais ce qui rend la détection plus compliqué c'est que votre connexion par dans tous les sens
    En gros on vous crois en Allemagne et en Belgique en même temps alors que vous êtes en franque.chaque PC qui sert de relais est ce qu'on appelle un noeud qui lui même est relié un autre nœud,qui lui même ect......
    Imaginez une toile d'araignée,vous êtes au centre,les petits filaments c'est le réseau et l'intersection de chaque filament c'est un relais (PC)

    Par contre si les réglages ne sont pas complexes,sur une box,c'est un peu plus complexe avec un proxi,n'installer pas le plugin pour firefox c'est lui qui bloque les connections ou empêche le reconnaissance des sites,trop sécurisé et pas utile il fait la même chose que votre anti-virus

Ajouter un commentaire