Pour nous contacter : soyez au rendez-vous sur IRC ! (voir : http://dogmazic.net/irc )

Jamendo continue ses bêtises

J'ai ouvert un poste sur Jamendo dans lequel je demande la suppression de 3 morceaux auxquels j'ai collaboré :
http://www.jamendo.com/fr/forums/discussion/25752/pourquoi-faire-croire-que-des-morceaux-sont-a-la-vente-alors-que-les-artistes-ne-le-veulent-pas-/
Les morceaux ne sont pas directement achetables, mais Jamendo le laisse croire.
C'est, de mon point de vue, inadmissible.
Ce point avait déjà été soulevé par Mastaroth dans un autre fil, je pensais que ce problème n'existait plus. Lui était même arrivé à aller jusqu'à l'acte d'achat.
«13456727

Réponses

  • pour ma part j'avais ouvert un compte sur jamendo mais rencontrant des problèmes pour y uploader ma musique en .wav(format requis), j'ai questionné sur leur forum: je n'ai pas reçu une seule réponse constructive, par contre une douzaine de demande pour inscrire des "amis" inconnus et deux courriers aguicheurs de jeune filles en mal d'amour.
    Je n'ai pas répondu à ces "appels" et ai décris la situation sur le forum ... rien n'a suivit pour me conseiller techniquement mais les demandes d"amitié" ont continuées à fuser.
    Ensuite j'ai découvert dogmazic et j'ai fermé ce compte jamendo.

    A mon avis, ils essayent d'augmenter leurs statistiques de rentabilité pour les artistes et démontrer ainsi que le libre peut aussi être vendable, ce en tout prosélytisme et au mépris de l'avis des dépositaires qui éventuellement ne remarqueront rien ...

    Jamendo joue au facebook et à l'opportunisme...
  • djp écrit:
    A mon avis, ils essayent d'augmenter leurs statistiques de rentabilité pour les artistes et démontrer ainsi que le libre peut aussi être vendable, ce en tout prosélytisme et au mépris de l'avis des dépositaires qui éventuellement ne remarqueront rien ...

    A mon avis, ils essayent d'augmenter leurs statistiques de rentabilité pour les artistes et démontrer ainsi que le jamendo est un business et qu'il peut se vendre

    Le libre est pour eux un market. Voilà tout. Ils ne sont pas les seules et détruisent l'éthique sous-jacente du partage. C'est du pain béni aux opposants à la gestion individuelle des droits.

    Ce n'est pas faire de l'anti Jamendo primaire de le dire ; nous remarquons malgré tout que nombres d'artistes et d'internaute portent crédit à ce genre d'initiatives.
    "il suffirait que les gens ne l'achètent pas pour pas que ca se vende"
    C'est surtout à cette population de prendre conscience des dégats collatéraux de défendre ce projet.
  • Salut,

    Ben oui rien de nouveau sous le soleil...
    Juste une étape de plus de franchie dans l'horrible transmutation en machine de guerre à polluer le temps de cerveau dispo, machine de guerre revendue au plus offrant dans quelques temps... (en espérant que la crise passe par là et que la vente d'une base de donnée de gogos ne leur rapporte pas autant niarf niarf.)
  • Étant directement concerné par cette histoire, quelqu'un saurait s'il y a moyen de leur mettre la pression juridiquement*?
    Franchement ça me mettrait en joie de participer à une action juridique contre jamendo...

    Bon je m'emballe, je m'emballe... :roll:

    * je n'ai aucun moyen de faire retirer les morceaux en question.
  • solcarlus écrit:
    Étant directement concerné par cette histoire, quelqu'un saurait s'il y a moyen de leur mettre la pression juridiquement?
    Franchement ça me mettrait en joie de participer à une action juridique contre jamendo......

    Bon je m'emballe, je m'emballe... :roll:

    Je me suis pas assez penché sur le dossier ; mais nous avons besoin d'une structure qui tendrait à défendre et représenter les artistes - auteur, compositeur, interprète.
    Nous avons initié une idée de syndicat ; peut être faudra t il d'une manière ou d'une autre la développer vraiment.
    J'espère qu'on va pouvoir en parler aux RMLL à Nantes début juillet.

    Didier
  • eisse écrit:
    Je me suis pas assez penché sur le dossier ; mais nous avons besoin d'une structure qui tendrait à défendre et représenter les artistes - auteur, compositeur, interprète.
    Nous avons initié une idée de syndicat ; peut être faudra t il d'une manière ou d'une autre la développer vraiment.
    J'espère qu'on va pouvoir en parler aux RMLL à Nantes début juillet.

    Didier

    Merci M'sieur Didier !
    J'en parle à mes camarades de jeu dès lundi.
    Si de mon côté je peux (in)tenter quoi que ce soit...
  • yzayza
    juin 2009 modifié
    un truc me choque grave (de chez grave) : où est la licence du titire sur la page ???? :shock: :shock: :shock: :shock:

    j'ai pas vu pas trouvé, et normalement il faudrait pas que je cherche... en tous cas pas autant...
    NB : je ne vais plus sur leur site depuis longtemps déjà.

    Deuxio, c'est assez hallucinant de voir une vente sur un truc sur lequel on n'a pas les droits.

    Troisio, et béh.... c'est ce que je craignais, après vérification :
    http://www.jamendo.com/fr/track/135239
    Ce titre d'un groupe INSCRIT A LA SACEM est aussi en vente

    :twisted: :twisted: :twisted: :twisted:

    C'est quoi que je disais au sujet de bouffer à tous les rateliers ? mhhhhhhh ???

    Mon avis : procès si moyens... mais attention il semblerait que la luxembourgeoisie exonère de bien des choses en matière légale. :roll:
  • Salut,

    ci-après le lien vers le fil en question ou est aussi abordé (sabordé) ce problème (anciennement "Jamendo vend nos musiques sans autorisation" renommé par les soins des admins de jamendo ... et trollé par les utilisateurs).
    http://www.jamendo.com/fr/forums/discussion/24680/1/debat-et-clarifications-sur-jamendo-pro-was-jamendo-vend-nos-musiques-/?p=forum&forum_page=comments&domain=fr

    La réponse du staff jamendo :
    http://www.jamendo.com/fr/forums/discussion/24680/3/debat-et-clarifications-sur-jamendo-pro-was-jamendo-vend-nos-musiques-/?p=forum&forum_page=comments&domain=fr#Item_44

    Ben oué, z'êtes trop bêtes vous voulez pas vendre votre musique... mais Jamendo s'en charge pour vous ... "Parce qu'une des promesses de jamendo aux artistes c'est de chercher des nouveaux moyens de leur faire gagner un peu d'argent avec leur musique Creative Commons."

    KikkolLOL giga top mega cool les copains :P :lol: :wink: :arrow: :arrow:
  • Mais si ca vous saoule à ce point, oui allez ailleurs. Parce qu'une des promesses de jamendo aux artistes c'est de chercher des nouveaux moyens de leur faire gagner un peu d'argent avec leur musique Creative Commons. Si vous cherchez juste un hébergeur, allez chez OVH et mettez vos mp3 sur un ftp. Nous on est pas prêts de s'arrêter d'innover en proposant de nouveaux programmes auxquels les artistes pourront adhérer si ca les intéresse. Sur aucun autre site vous trouverez un tel principe de participation ajustable des artistes à la plateforme.

    bne oui c'est dit : "allez ailleurs"
    c'est fou ça, ces gens qui refusent le soin qu'on prend d'eux
    et l' INNOVATION
    qui refusent les valeurs phares du monde contemporain
    on te soigne et en plus on innove
    on te fait gagner des sous et y'en a qui pleurent
    mais c'est fou !!
    (ça me fait penser aux artistes qui refusent Hadopi !! c'est dingue quand même
    papa l'état prend soin de ses artistes d'état et certains artistes lui crachent à la gueule !!)
    (ce qui est fou surtout c'est que des types et des donzelles puissent avoir des systèmes de valeurs aussi éloigné de ceux de Jamendo et consorts)
    à côté de ça bizarrement..
    ce qui vaut pour le soin qu'on prend des artistes ben c'est pas généralisable à d'autres catégories de la population
    par exemple dans le cas des aides sociales.. ben l'état providence c'est devenu un gros mot
    aider les pauvres c'est favoriser la paresse, la démotivation, la perversion des masses
    bizarre non
    alors qu'aider les artistes (fusse au prix de l'imposition d'une société d'hypercontrole et de la perte des libertés individuelles), là c'est "bien"
  • Dana,

    Ces gens ne sont que dans la promesse pour l'instant
    ils n'ont pas su pour l'heure assurer une rémunération valable a ces artistes. Ces derniers découvrent la force d'internet et ont le sourire béant d'une poule qui a trouvé un couteau "putain c'est nialgé ce site !"

    a maturation ils verront que mieux qu'une poule ils seront les dindons de la farce.

    je sais que tu n'es pas fervant défenseur d'une structure de représentation et de défense des artistes sous LL mais, avec toute les appréhensions déjà dites, c'est un compris qui m'apparait nécessaire. Ca ne serait plus alors les extrémistes de dogmazic qui chatouillerait jamendo mais des artistes eux même à travers cette structure ; certains proposent de faire cela a travers l'asso musique libre! si elle ajoutait cette mission dans ses statuts. Quand je compte le nombre de gens dans les starting block je vois que tout e monde n'est pas en place.Faut un peu de ferveur pour alimenter le bouzin.

    Pour accompagner la gestion individuelle réellement y a d'autres idées dans les cartons ; mais si l'on ne veut pas que le web 2.0 bousille tout, excusez moi l'expression chers amis(ies) mais va falloir s'enlever les doigt du cul :lol:
    Il faut des développeurs et aussi des artistes qui s'investissent au moins partiellement dans ce qui serait un bouclier d'anti crétin.

    didier
  • Ici, ce n'est pas vraiment une démarche syndicale, c'est plutôt un combat politique contre une société dont on ne veut pas.
    Malheureusement, je pense que c'est perdu car leur fond de commerce ne cesse de croître et à voir le peu de réactions que suscite le fil chez eux on peut se dire que c'est bon pour eux.
    Ils ont tout de même intérêt de virer les morceaux.
  • juin 2009 modifié
    Mankind, je compatis. Mais en dehors de faire valoir ton droit d'auteur, il n'y a pas grand chose à faire. Lettre recommandées avec AR et menaces de porter plainte. Porter plainte ne coûte rien. Et bien sûr, laisser une trace de tes démarches sur ce forum.
    Cordialement.

    PS : Ah et puis il faudrait appeler un chat un chat, on n'est plus au CP. Jamendo continue ses bêtises, non, ses conneries oui !
  • yza écrit:

    Mon avis : procès si moyens... mais attention il semblerait que la luxembourgeoisie exonère de bien des choses en matière légale. :roll:

    Oui cela ne les empêche pas de devoir respecter les lois françaises !
    On a vu d'autres procès de scté américaines devoir respecter le droit français je crois...

    Cela dit un procès.. humm... ça serait fichtrement couteux et long ... C'est clair.
    Sans compter que ça peut retomber sur la figure de la personne qui n'a toujours pas retiré les morceaux... or la 'cible' ici c'est j'aime mon dos...

    Il nous faudrait l'avis d'un expert (pas ceux de la série !) ...
  • La société et le serveur sont au Luxembourg, donc ce sont les lois du Luxembourg qui s'appliquent, non?

    Au passage, en cherchant où se trouve le serveur, ça semble hébergé par RTL :shock:

    http://www.utrace.de/?query=www.jamendo.com


    (C'est quoi une authentification debug failure ou le truc comme ça que le forum me raconte?)
  • dana écrit:
    bne oui c'est dit : "allez ailleurs"

    Dans notre cas, Mankind, Solcarlus et moi, on aurait bien aimé qu'ils nous laissent aller voir ailleurs, justement. Mais c'est eux qui veulent pas. On a beau avoir viré tous les morceaux dont nous étions administrateurs, avoir exprimé publiquement le mal que nous pensions de leurs pratiques, il collent sans notre consentement une étiquette "à vendre" sur des morceaux auxquels nous avons collaboré avec une chanteuse qui a continué, elle, à diffuser sur Jamendo. Nous l'y avions autorisée, certes, mais en aucun cas à mettre notre travail en vente sur Jamendo Pro, qui n'existait pas encore à l'époque.
    Aujourd'hui, il est évident qu'il faut refuser la diffusion du moindre pet sur Jamendo qui n'a aucun scrupule à gonfler son catalogue de vente avec des musiques dont les auteurs ne lui ont pourtant donné aucun mandat de représentation commerciale.

    Ce qui me troue le cul, aussi, c'est la mention : "ATTENTION. Ces morceaux ne sont pas disponibles immédiatement pour votre projet", mais si "Vous souhaitez absolument ces morceaux pour votre projet ? Contactez-nous et nous demanderons l'accord aux artistes concernés par votre demande".
    Ces cons d'artistes, évidemment, s'empresseront de donner leur accord dès qu'on leur proposera du fric. Ils sont comme ça, les salauds de pauvres. Peuvent pas se permettre de refuser.
    Ce qui est bien avec Jamendo, c'est que quand on croit avoir touché le fond du cynisme, ils arrivent encore à descendre plus bas.
  • Vous êtes trois auteurs, portez plainte et faîtes un exemple.
  • Vous êtes trois auteurs, portez plainte et faîtes un exemple.

    Avec les conseils d'un juriste ou avocat spécialisé dans les droits numériques !

    J'me vois mal aller dans mon commissariat de quartier déposer plainte contre une société luxembourgeoise...
    Y a bien la permanence juridique du CCAS... faut que j'attende le mois de juillet maintenant..
  • Etape 1 : Lettre recommandée avec accusé de réception à l'intention de Sylvain Zimmer ou Laurent Kratz ( c'est mieux de personnaliser en s'adressant aux boss ) précisant l'objet du litige et la référence à la loi concernant le respect des droits d'auteurs, ainsi que de la licence sous laquelle est diffusée ce morceau. Ecrire aussi, sur un ton cordial que si cette lettre n'est pas suivi d'effets, vous donnerez une suite judiciaire à l'affaire.
    Etape 2 : Si malgré tout Jamendo ne donne pas de suite favorable à la requête, porter plainte. Porter plaine se fait au commissariat ou à la gendarmerie et ça consiste juste à faire recevoirr l'objet de cette plainte, en l'occurence, non respect du droit d'auteur, par un policier.
    J'ai déja porté plainte, c'est trés simple et c'est... Autorisé :)
    Etape 3 : Porter l'affaire devant les tribunaux. Remplir un dossier d'aide juridictionnelle si on n'a pas les moyens d'avoir un avocat à 100 euros de l'heure.

    Bien sûr médiatiser le tout pour faire de la pub à ces gens. :)

    Au préalable, ce morceau devra avoir été protégé par dépôt, par lettre recommandée à votre domicile non ouverte, pour prouver l'antériorité à l'exploitation par Jamendo.

    La lettre Recommandée avec AR devrait déja vous faire prendre au sérieux par Jamendo.
    Ca va vous coûter quelques euros. Si les gens étaient plus procéduriés quand ils ont un litige avec ce type de boîte au lieu de venir uniquement faire part de leur mécontentement dans les forums, peut-être que Jam ferait un peu plus gaffe à ce qu'il fait.
  • juin 2009 modifié
    Ok pour la lettre avec accusé de réception.
    Je suis cela dit certain (déjà fait ce type de lettre auprès de fournisseurs d'accès en tout genre et autres...) que ça en restera là.
    Sauf s'ils sont très cons, ce que je doute.

    Bon allez je vais économiser trois copecs, en envoyant un mail.
  • wow sur le cul.

    Définitivement ils s'assoient des deux fesses bient profondément sur le droit des auteurs :
    http://www.jamendo.com/fr/forums/discussion/25752/pourquoi-faire-croire-que-des-morceaux-sont-a-la-vente-alors-que-les-artistes-ne-le-veulent-pas-/#Item_0
    !!

    Mail envoyé pour ma part à la co-auteur des morceaux, ainsi qu'à jamendo avec signature et accusé de réception numérique. (pour jamendo.)

Ajouter un commentaire