Pour nous contacter : soyez au rendez-vous sur IRC ! ⋅ Parcourir l'archive musicale Dogmazic ⋅ Notre Blog
Notre Documentation

Cherche intégristes barbus.

Bien le bonjour,

je n'ai jamais caché mon amour immodéré pour Dogmazic, néanmoins... il semblerait qu'il y ait quelques petites mutations ces derniers temps, pas forcément gênantes d'ailleurs, mais à prendre en compte.

En effet, pendant longtemps dogmazic était, il me semble, le plus vilain petit canard du libre avec sa fâcheuse tendance à refuser les compromis avec son forum particulièrement remonté contre les petit-cons-qui-veulent-pas-comprendre.

Pourtant, il s'avère que dogma commence à quitter petit-à-petit son manteau de militant d'arrière cours, pour ENFILER celui d'"acteur publique" (quelle belle image). Plusieurs exemples : borne automazic, SARD, présence dans des gros festoches proprio etc....

Honnêtement je ne vais pas m'en plaindre, je trouverais ça vraiment bien que dogma arrive a voler la vedette au site Jamendo...

En revanche, pour les quelques personnes qui font comme si de rien n'était et qui continuent de secouer les noobies et de leur expliquer la vie, les temps sont dures...

Faudra-t-il en arriver a splitter la communauté pour aller faire un dark-dogma ailleurs? Pourquoi pas! Non pas pour créer une plate-forme de téléchargement, il y en a déjà trop et dogma remplit parfaitement son travail.... En revanche il me semble vital pour le libre qu'il reste une plate-forme d'échange sans compromis sur ce que doit être le libre...

Pour prendre un exemple tout autre : ubuntu c'est bien c'est user-friendly.... mais si ils n'y avait que eux, Linux serait purement et simplement une merdasse commerciale de plus.... (non, non je ne dis pas que c'est l'avenir de dogmazic, attention, hein!)

Que faut-il faire alors? Modérer nos propos (c'est pas la bonne époque pour ça)? Splitter le machin? "insert your solution here" Bref...

Le thread est ouvert.
«1345

Réponses

  • http://www.outsiderland.com/dissemination/
    (ça vaut ce que ça vaut mais ça répond à une partie de la question sur les barbus)
  • J'avais ton nom dans un coin de la tête en écrivant ce petit texte.... ainsi que le pseudo de quelques autres personne dans ce forums qui se reconnaitrons ^^
  • :) oui on est quelques autres sur ce blog
    bon après c'est complémentaire effectivement de dogma, et disons que sur électrons libres on peut dire tout le mal qu'on pense de tel ou tel truc (ce qui n'est plus tout à ait le cas ici), et qu'on n'a pas la moindre souci de popularité ou de pédagogie
    mais enfin bon, faut de tout
    et je crois que les barbus s'en porte plutôt mieux de déserter globalement ce forum et ce forum s'en porte mieux aussi de ne plus lire nos énervations à coup de pelle à pioche (et pis on discute encore avec la plupart d'entre vous sur electrons donc c'est bien)
    après un "dark dogma" ? je ne crois pas qu'il y en ait actuellement
  • Salut,

    Je ne crois pas que l'association musique libre soit devenue plus "consensuelle" ou plus "commerciale", bien au contraire.
    Je m'explique:
    Ce qui évolue c'est l'environnement autour de cultures libres.
    On assiste depuis plus d'un an à l'éclosion de plusieurs voies (voix?) qui ne vont pas forcément dans le sens que certains espèrent mais qui ont du sens pour d'autres.
    On pourrait déjà définir deux groupes génériques bien distincts:
    - Ceux qui pensent que les cultures libres sont suffisamment développées aujourd'hui pour prétendre les imposer comme une alternative sérieuse au système industriel et souhaitent par là même une "reconnaissance" passant par la sainte rémunération de l'artiste. (sous toutes ses formes possibles, quitte à faire quelques "arrangements" avec un certain sens éthique originel (historiquement et uniquement ici) qui consistait à créer une alternative autonome et non une sous partie promotionnelle de la culture industrielle.

    - Ceux qui pensent qu'il reste encore beaucoup à faire pour à minima faire mieux connaître les cultures libres et par conséquence que le terrain économique est encore à construire, inventer, et d'autre part que le préalable nécessaire à cette construction est bien de rester dans une alternative aux systèmes de distribution classique plutot que dans l'assimilation forcée.

    Alors à partir de là, il faut tout de même nuancer les choses parce que ce n'est pas tout blanc ou tout noir mais plutot d'un gris-brouillard "turnerien" parce que dans les "pros" assimilation on a différents niveaux:
    Il faut bien différencier les "tartuffes" et imposteurs qui utilisent le libre comme posture politique anti-hadopi de ceux qui sont réellement convaincus que la seule façon d'émanciper le libre est de l'intégrer au système industriel pour "accélérer" son développement.
    Et bien faire attention aussi au virages politiques/éthiques de créative commons par exemple qui, au delà de notre tout petit pays ont une stratégie bien plus globale à terme à l'encontre du copyright, le problème de la gestion collective étant plus ou moins franco-crançais et restant un épiphénomène au regard du publishing/copyright qui n'impose pas les mêmes règles dans le monde anglo-saxon.

    Il faut bien différencier aussi dans l'autre coté, les "moyens " permettant de mettre en oeuvre des actions au profit de la reconnaissance des cultures libres, déjà au minimum porter ces cultures hors d'internet pour toucher le plus grand nombre.
    Certains font celà à la manière webpointzéro et d'autres ont bien compris la nécessité d'inventer ou de trouver aussi des manières plus respectueuses des publics, une forme de résistance au développement débile actuel de l'internet qui sous-tend ce combat.

    En conclusion, je ne crois pas donc que l'esprit de l'équipe ML ait changé, mais bien que son environnement évolue et donc contraint sous des coups de boutoir à bouger les lignes.
    Comment se positionner, répondre aux évolutions sans pour autant trahir un sens éthique originel?
    C'est bien là la question qui divise, qui fait débat.
    Pour ma part il me semble que la voie empruntée depuis fin 2006 qui consiste à mener 3 axes de travail et d'expérimentations:
    - L'association et son site Dogmazic.net (voir les objets de l'asso)
    - L'expérience Pragmazic.net qui permet de montrer s'il en était encore besoin que l'économie du libre (en dehors du modèle "négoce publicitaire") est inexistante et doit encore se structurer, se rapprocher des indépendants pour ne former qu'un front alternatif face à l'industrie.
    - Les bornes automazic qui permettent à des publics divers qui ne connaissent pas les cultures libres de découvrir, partager et venir sur le net par la suite, mettre en place des actions d'information autour des bornes et les médiathèques s'y emploient.
    Sont des axes qui sont à la fois respectueux des artistes et des publics, qui ne dénaturent pas les licences ouvertes/libres par des utilisation déplacées ou des assimilations et qui oeuvrent pour une vraie reconnaissance des cultures libres comme entité pleine et entière et non comme sous-culture gratuite tremplin ou faire-valoir de l'industrie.

    Je me permet, pour finir d'exprimer le fait que rien n'est acquis pour les cultures libres, que l'on ne peut assimiler l'association à certaines dérives externes ( ce n'est pas parce que certains utilisent la réputation éthique de l'asso pour faire valoir leurs initiatives, comme caution, que l'association soutien réellement ces initiatives malheureuses...).

    D'exprimer le fait aussi que l'association est parfois très isolée face à toutes ces initiatives, qu'elle n'a pas forcément tous les moyens de ses ambitions, qu'elle n'est pas soutenue mais qu'elle "dérange" toujours les petits desseins des récupérateurs et assimilateurs en tout genre.

    Qu'il ne faut pas confondre aussi débats de fond et problèmes humains/perso qui peuvent surgir ça et là au sein d'une équipe...c'est humain justement.
    L'ensemble est très éthérogène d'une part et d'autre part ce n'est pas un parti politique, c'est une simple asso qui oeuvre comme elle le peut avec des moyens bien plus ténus que ceux de certains opérateurs internet ou autres ministères, industriels des loisirs numériques, fabricants d'ordinateurs à logo de pomme, qui ont eux des crédits illimités pour servir leur communication et leurs actions.

    Donc avant de remarquer l'écharde qu'il pourrait éventuellement y avoir dans l'oeil de dogmazic..cherchons un peu les poutres qui se trouvent bien plantées ailleurs...
  • Je trouve ce thread insultant pour une bonne partie des gens qui postent ici. Personnellement j'en prends ombrage, j'ai pas encore changé ma façon d'écrire, j'ai pas encore cessé d'envoyer chier les noobs ou moins noobs qui viennent gentiment (ou non) nous prendre pour des neuneus, et je ne suis pas seul, preuve en est Tumulte se vénère, freemusic aussi, Decay se gène pas, Mr piggie pop non plus, Incauda non plus, etc, etc.

    Mais comme dana et koko sont "partis" alors ici ça vaut plus rien dans la défense du libre, sympa pour les autres, dont apparemment les posts n'ont que peu de valeur, les réflexions sont "molles" et les initiatives "corrompues".

    Je persiste à penser que diviser, séparer les lieux de réflexions est une erreur. Dana semble penser que c'est mieux ainsi que les barbus sont mieux ailleurs et que ce forum est mieux sans les barbus, c'est quand même une façon voilée de rabaisser le présent forum, en décidant qu'il est plus prompt à devenir un lieu de non-reflexion et pourrais très bien tourner au forum type jamendo, c'est insultant aussi.

    Bon résumé environnemental Christophe.

    dF
  • Pas barbu, moi.
    Je ne me reconnais pas dans intégriste, je préfère radical.
    T'as écouté ce que je produis comme pollution sonore?
    Je recopie la présentation-manifeste de MrPiggiePopp, plus ou moins pompée quelque part sur le net, mais toujours actuelle.

    modeste artiste de la médiocrité, il ne cesse de produire des œuvres branlantes, inintéressantes, vaguement humoristiques, généralement stupides mais toujours ancrées dans une critique radicale du système artistique. Depuis il a publié quelques morceaux, éructations musicales bruitistes et ready-made (prèts-faits) sonores. Sa philosophie: libération sociale entière, opposition totale au joug capitaliste et marchand, et à son pendant, le mythe de la société de loisir. Alternatives, la jouissance et la gratuité, la libération artistique, et le refus de tout pouvoir hiérarchisé et de tout courant dominant .

    Et toc.
  • libération sociale entière, opposition totale au joug capitaliste et marchand, et à son pendant, le mythe de la société de loisir. Alternatives, la jouissance et la gratuité, la libération artistique, et le refus de tout pouvoir hiérarchisé et de tout courant dominant .
    hmm ça déjà ça fait un peu pousser les poils au menton ;)

    Non je parlais surtout de la liberté de parole sur le forum, je veux bien que tu ne te reconnaisse pas barbu intégriste (ce qui au fond est un pléonasme, tant qu'on considère l'acception de barbu comme "radical" du libre). Mais il ne me semble pas qu'on se retienne d'envoyer bouler quand ça nous énerve, on ne se fait pas modéré pour autant.

    dF
  • septembre 2009 modifié
    Je crois que vous m'avez très mal lu! Je ne dis pas que dogma deviens plus "commercial" ni que les posteurs sont plus cons qu'avant!

    Attention! Si il vous plait, j'ai le plus grand respect pour les gens de dogma et pour une grande partie de la communauté - et ce n'est pas que des mots histoire de me faire passer un gentil... Je kiffe dogma, c'est ainsi.

    Mais en revanche, c'est un fait, dogma devient de plus en plus un acteur publique, et -de fait- oui dogmazic devient plus consensuel!

    Et ENCORE UNE FOIS, ça n'est pas une mauvaise chose! Encore une fois je préfère un milliard de fois que ça soit dogma plutôt que n'importe quelle autre plate-forme...

    Du coup, la critique radicale (je parle d'intégriste barbu au second degré) risque d'avoir de moins en moins sa place ici....

    D'où question : faut il maintenir une critique radical ici sans concession - quitte a priver Dogma de certains accès, ou au contraire, faut-il laisser un peu d'air a dogma et mettre la critique radical "a côté" dans un autre site ou dans une mailing?

    Honnêtement, ne trouvez-vous pas que la question mérite d'être posée?

    -> tdBt : tu ne devrais vraiment pas en prendre ombrage! Tu fais partis des quelques personnes dont j'apprécie beaucoup les posts! J'aimerais vraiment bien qu'on comprenne que je n'ai pas de volonté belliqueuse ici, hein...?

    Christophe -> je partage globalement ton résumé! et ma question pourrait se poser autrement : faut-il vaille que vaille maintenir une cohérence là où elle existe de façon variable (on sait bien ce qui nous réunit tous et ce qui fait débat) ou alors, faut il faire comme ça se fait dans le libre : faire une autre "distrib" tout en gardant un esprit d'entre-aide lorsqu'il le faut...
  • De toute façon je ne comprend pas grand chose au débat.
    Et ce que je pense ou qui je suis n'a pas grande importance.
    Je m'abstiens d'écrire trop, je ne SUIS pas Mr Piggie Popp, je propose des fichiers sonores, qu'un certain nombre écoutent voire téléchargent (incroyable !) et puis voilà.
    Je peux comprendre que d'autres, vu leur isolement, éprouvent le besoin de s'exprimer ici, mais pour ce qui me concerne j'ai aussi un gros chantier réel ici (dans ma ville) dans lequel me réengager dans les deux mois à venir, un chantier qui dure depuis 15 ans, qui propose entre 200 et 250 soirées par an, 15 à 20 000 spectateurs par an au jugé...et dont l'avenir est à présent incertain.
    Sans compter les trucs annexes, comme l'expulsion programmée de La belle Mire, début octobre...
    Et je te parle meme pas de ma vie privée, hahaha.
    A part ça, tout va bien.
    @ bientot.
    (je ne trouve pas le circonflexe sur le clavier, désolé)
  • pour rigoler, dana et koko, c'est comme 2 gus dans un blog de garage.

    plus sérieusement, la légitimité de dana comme koko, n'est pas plus forte que nous autres 'membres assez actif' du forum. ( de toute façon ils s'en défendent je pense, ne voulant représenter autre chose qu'eux mêmes).

    pour revenir enfin au post résumant les pratiques des LL de christophe, je ne l'ai pas trouvé insultant, mais un peu réducteur. j'en reviens à ce que je disais précédemment 'avant la tempête', qu'il faudrait se motiver pour écrire (chacun d'entre nous) la manière dont on voit le libre artistique en quelques lignes. (et c'est très très compliqué).
  • septembre 2009 modifié
    je ne l'ai pas trouvé insultant, mais un peu réducteur.

    Transformer un sujet réducteur en un débat complexe est la fonction spéciale de ce forum... je ne m'inquiète pas pour ça!
    j'en reviens à ce que je disais précédemment 'avant la tempête', qu'il faudrait se motiver pour écrire (chacun d'entre nous) la manière dont on voit le libre artistique en quelques lignes. (et c'est très très compliqué).

    C'est pas une mauvaise idée.... Ce pourrait être bien de clarifier un peu (qualitativement et quantitativement) la population du libre, pour y voir clair... Why not?

    Je pense que la phase du joyeux chaos idéologique touche a sa fin. Certains acteurs commencent a prendre un poids critique et -sans surprise- ce sont les acteurs les plus consensuels et les plus commerciaux*. Un petit bilan ne nous ferait pas de mal...

    *au cas où il y aurait un doute je ne parle PAS de dogma mais de jamenprout/deezer etc...
  • Mais en revanche, c'est un fait, dogma devient de plus en plus un acteur publique, et -de fait- oui dogmazic devient plus consensuel!
    Je suis peut-être aveugle, mais j'ai pas constaté ça sur les forums.
    Du coup, la critique radicale (je parle d'intégriste barbu au second degré) risque d'avoir de moins en moins sa place ici....
    La "critique radicale" à décidé seule de ne plus causer ici, véxée par une ou deux personnes de la communauté qui ne voyaient pas les choses comme elle. Je suis pas le dernier question susceptibilité, mais je n'y ai vu moi qu'une question de susceptibilité de personnes.
    D'où question : faut il maintenir une critique radical ici sans concession - quitte a priver Dogma de certains accès, ou au contraire, faut-il laisser un peu d'air a dogma et mettre la critique radical "a côté" dans un autre site ou dans une mailing?
    Donc ta question est posée aux responsables de l'asso, pas à la communauté. J'ai du mal à cerner en quoi ce forum priverais dogma de certains accès publique. Ce serais comme dire que l'april se prive de visibilité parcequ'ils sont, pour le coup carrément, barbus. Je note aussi que l'asso ML! ne me semblais pas privée d'accès aux débats, manifestations, conférences, il y a encore 2 ans, quand le forum comportais encore la "critique radicale". On me contredira sans doute, c'est pas bien grave.

    Je persiste, les admins en diront ce qu'ils veulent, multiplier les "sites" de réflexions autour de la culture libre est à mon sens une erreur, on à besoin de la pluralité de points de vue sur un "gros" forum comme celui-ci. L'inverse c'est un peu "se diviser pour moins régner" s'il on veut reprende une formule que j'aime pas beaucoup.
    On peut aussi argumenter dans l'autre sens, de multiples points de réflexions non synchronisés enrichissent la pensée sur un sujet. Oui et non, il faut quand même jeter des ponts entre les points qui partagent largement certains points de vue, ce qui est quand même pas démontré quand on dis : la bas c'est plus libre.
    Mais d'expérience (de ce que j'en vois souvent online) quand des points de réflexions non synchronisés se développent ça fini généralement par se tirer dans les pattes, et ça c'est "contreproductif" pour ce que je pense être prioritaire, à savoir propulser d'avantage le concept de licence libre, le faire connaitre, le faire admettre, le sortir du net, etc...

    Encore une fois ta question s'adresse à l'asso qui gère le forum pas à la communauté. (que ceux qui n'aiment pas ce mot m'insultent en PM, je ne crois pas qu'il y en ai de plus adéquat)

    dF[/quote]
  • Je suis d'accord avec toi tdBt... j'espère que tu as raison et que le forum pourra rester tel que.... mais le temps nous le dira je pense...

    En revanche je ne suis pas sur que mes craintes soient infondées...

    Wait and see
  • @piggiepop
    Oui je crois qu'on a tous des activités, sois-disant, réelle (je dit soit disant parceque internet est tout à fait réel, n'en déplaisent aux trouducs genre val, finkelcrotte, et autre penseurs de mes deux qui n'ont que rien compris à ce réseau).
    C'est aussi un peu pour ça que je poste plus rarement, j'essaie de continuer à faire de la musique, à bosser pour gagner ma croute, à monter des projets, à maintenir les quelques miens (très bientot des nouvelles d'antiblues et hiphopdomain, je code, je code).
    Je pense donc comme toi qu'on participe à hauteur de notre interêt pour la chose, et parfois c'est parfaitement théorique, parfois c'est d'un pragmatisme pas super interessant (cas réels d'utilisation de licences libres dans le circuit actuel du droit). Chacun donne très logiquement priorité à son action.

    @tumulte
    t'inquiètes pas j'en prends pas ombrage outre mesure, mais je trouvais que poser la question en ces termes, évoquais la fallacieuse idée, que privés de la "critique radicale" on étais plus capables de poster pour réfléchir ou critiquer. Ce qui nous à été reproché lorsque certains (dont moi) ont affirmé qu'il serait bon de voir d'avantage de gens se mobiliser lors d'évennements tangibles organisés par l'asso, ou ses périphériques.
    Cela dis je suis heureux de voir que le "samedi libre" de Taro à Pessac ce WE m'ai contredis.

    dF
  • bon
    juste un mot pour au moins clarifier l'affaire des deux barbus :)
    (il est barbu koko ?)
    si on s'est barré ou raréfié, et même qu'on a été barré c'est pour des raisons bien précises (l'affaire de la SARD) je vais pas vous refaire tout le machin d sard mais disons que c'était la goutte d'eau
    je note que de toutes façons les conséquences auraient été les mêmes si par exemple nous avions encore été membres hyperactifs de ce forum au moment où je sais plus qui a parlé de ce festival noir désir là :)

    le problème n'était évidemment pas tant le contenu de nos critiques que leur forme
    mea culpa de mon côté, mais je suis bien content d'avoir pris une sorte d'indépendance (toute relative)
    je ne suis plus sur dogma, j'ai viré tous mes morceaux voilà, je peux écrire ce que je veux sans avoir à me soucier de donner une mauvaise image de mlo, libre acès ou je ne sais qui
    il n'y a donc aucune rancune de ma part
    (et électrons libres est juste un blog avec des textes plus ou moins intéressants, et d'ailleurs j'attends toujours d'autres contributeurs : allez y les zamis !)

    après..
    la vie continue sur ce forum, sur dogma, mlo etc.. et c'est très bien

    je suis assez d'accord avec le bilan de Christophe (et je maintiens que pour qu'un débat continue d'exister, faut bien des radicaux - d'ailleurs, le mot intégriste est juste une joke, le mot juste serait "radical", come dit mister piggie, quoique d'une certaine manière, on trouve par exemple chez framasoft ou art libre des gens encore plus radicaux etc)
  • __sam écrit:
    j'en reviens à ce que je disais précédemment 'avant la tempête', qu'il faudrait se motiver pour écrire (chacun d'entre nous) la manière dont on voit le libre artistique en quelques lignes. (et c'est très très compliqué).

    Bien d'accord avec ça. Yapuka.
  • __sam a écrit:
    j'en reviens à ce que je disais précédemment 'avant la tempête', qu'il faudrait se motiver pour écrire (chacun d'entre nous) la manière dont on voit le libre artistique en quelques lignes. (et c'est très très compliqué).

    voilà j'ai écrit mon (dernier) point de vue (en date) là :
    http://outsiderland.com/dissemination/?p=42
  • Tant qu'a y être il faudrait faire ça sérieusement, selon les règles de la recherches sociologique :

    ->Récolte des avis exhaustifs d'un maximum de gens
    -> Synthèse (il faudrait être plusieurs)
    -> élaboration d'un questionnaire a partir de la sus-nommée synthèse
    ->questionnaire répendu aux 4 coins de la toile
    ->statistiques

    -> synthèse globale des données quantitatives et qualitatives...

    C'est du boulot...oui... mais c'est comme ça qu'on fait.

    Alors?
  • dana écrit:
    je ne suis plus sur dogma, j'ai viré tous mes morceaux voilà, je peux écrire ce que je veux sans avoir à me soucier de donner une mauvaise image de mlo, libre acès ou je ne sais qui
    ça ça me peine un peu, surtout que ça n'a rien à voir : présence ou absence de tes morceaux ici, une chose ; écrire ce que tu veux, autre chose ; donner une mauvaise image, troisième chose : éventuellement des forums, certes, et encore, et nul ne sous-estimera les ressources en ce domaine d'un über-manitou, m'enfin, dirait l'auteur du gaphophöne... enfin bref... en dernière instance, moyen bof.

    voilà y a ça que je voulais dire et puis une ou deux autres, et ça me reviendra.
  • Tumulte écrit:
    Pourtant, il s'avère que dogma commence à quitter petit-à-petit son manteau de militant d'arrière cours, pour effiler celui d'"acteur publique" (quelle belle image).
    ah ouais quelle belle image : *effiler* le manteau d'acteur public [c'est moi qui graisse ET marque entre *, marque d'insistance et ou soulignement classique sur mailing-lists] : effiler le manteau d'acteur public pour que ressorte celui de militant dessous, comme Flaubert ou Balzac, le premeir surtout, faisaient *effiler* au verre biseauté leurs habits neufs, pour ne plus porter sur eux, les étrennant, qu'un voile d'habit - dandisme rulez, in illo tempore - comment ne me réjouirais-je et n'adopterais-je pas telle fantastique impression ?
    yeah.

    un seul post pour ça du coup. je continue ci-après.

Ajouter un commentaire