Pour nous contacter : soyez au rendez-vous sur IRC ! ⋅ Parcourir l'archive musicale Dogmazic ⋅ Notre Blog
Notre Documentation

"La vraie expo qui parle du faux"

Salut à tous

L'INPI censure le libre et l'open-source dans une exposition consacrée à la propriété intellectuelle.

http://www.transactiv-exe.org/spip.php?article141

Réponses

  • L'INPI.. humm J'ai eu affaire à eux une fois pour le dépôt de règles de jeu (mais c'était à la fin des années 80... Aujourd'hui, je poserai ces règles en licence libre c'est sûr :) (à l'époque évidemment.. c'était pas évident)

    Je crois que l'INPI est surtout complètement horripilé par le logiciel libre : toutes ces innovations qui ne sont pas déposées chez eux, ça doit être terrible à vivre.. et un manque à gagner

    (le texte qu'aurait du présenter Isabelle Vodjdani me plaît pas trop par contre.. surtout ce paragraphe :
    Dans le domaine de la création artistique et de la publication scientifique, le modèle du libre correspond aussi à une réalité sociale. C’est l’émergence d’une société d’amateurs qui, à la faveur d’un meilleur accès à l’éducation, au temps libre, aux moyens de production et de communication, s’invitent sur la scène en bousculant parfois les positions établies. Ces amateurs sont les vecteurs, les acteurs et les transformateurs de la culture, ils en sont le corps vivant ; sans eux les œuvres resteraient « lettre morte ».
    on sent la rhétorique "art libre" là.. et le reste du texte est du même tonneau.. (disons que c'est pas mon vocabulaire) Mais bon. ça reste tout à fait étonnant que l'INPI ait pu dire les choses de manière aussi brutale
    y'a vraiment de la haine quelque part
  • je trouves ça fou que les organisateurs de l'expo se plient aussi facilement a l'opposition de l'INPI...... , quelles types de pressions peuvent ils avoir pour fléchir de cette manière.......vous ne pensez pas que si ils avaient contactés toutes les organisations , assoces , liés au "libre" , ils n'auraient pu avoir moyen de contrer cette attaque et surtout de défendre la culture......de faire du tapage...de maintenir l'expo telle qu'elle était prévu et en profiter pour dénoncer les pressions de l'INPI.....................ça serai vraiment la moindre de choses....au nom de la culture...........(...bord£l !!...... :twisted: )
  • de toute façon, il est évident que, dans leur référentiel de valeur et dans leur esprit, les professionnels de l'art sont tout sauf des amateurs d'art. leurs professionnels de l'art sont des amateurs de pognon. ;)

    d'ailleurs, le petit malin qui avait a l'époque voulu déposer 'sam' à l'INPI avait eu leur bénédiction.

    enfin, ils ont eu une campagne de publi-reportage radio d'un très mauvais goût, il y a quelques mois, ça vaudrait le coup de réécouter ces horreurs.

Ajouter un commentaire