Pour nous contacter : soyez au rendez-vous sur IRC ! ⋅ Parcourir l'archive musicale Dogmazic ⋅ Notre Blog
Notre Documentation

Aide Musique Labels pour Vidéo Commerciale

Bonjour,
Je connais ce site depuis peu de temps...
J'ai essayé de lire ci et là les différence de labels etc... mais je m'y perds un peu et voudrais vous demander conseil, afin de trouver une réponse claire et rapide à mes interrogations...

Je suis photographe/videaste professionnel depuis un an a peine.
Je souhaite faire des montages vidéos pour des entreprises, club, restaurant etc... afin de mettre en avant leur société...
Pour ces montages, j'ai forcement besoin de musique...
Je veux proposer des prix compétitifs, et donc ne pas me "ruiner" en musqiue avec des droits aux tarifs faramineux... si je peux trouver du "pas trop cher" ou du gratuit... je suis preneur...

Ma question est la suivante...
Quelle licence choisir pour, par exemple, une vidéo que je vais vendre à un client, et qu'il diffusera sur internet ET que qu'il gravera pour ses clients.
Merci d'avance pour votre aide qui me sera précieuse!
Jedge

Réponses

  • Merci en suivant ton lien, je suis egalement tombé sur ce tableau...
    http://doc.dogmazic.net/lib/exe/detail.php/tableau-licences.png?id=guide_melomanes

    Mais des termes et difference me chagrinent...
    Quelles difference entre distribution et diffusion commerciale?
    Est quest ce que "la propagation de la licence...?
  • Ce tableau décrit ce qu'il t'es permis, par l'ayant droit, de faire.

    Distribution & diffusion:
    - si oui tu peux distribuer des copies physiques d'album
    - si oui tu peux diffuser sur un média (radio, internet, radio, coiffeur...)

    dans un cas tu le fait auprès d'un cercle privé
    dans l'autre tu le fais dans le cadre commercial ; par défaut comprendre que échange commercial = échange d'argent de toute nature (meme a but non lucratif) ; si licence indique "non commerciale"cela veut dire usage commercial interdit par défaut.

    De fait si œuvre NC contacter l'auteur pour savoir les conditions dans lesquelles il serait ok que tu utilises commercialement son œuvre (condition financière, morale, esthétique...)

    Dans ton cas
    toi et ton client devrez : TOUJOURS CITER L'AUTEUR et mettre un lien sur son site et les termes de sa licence
    tu devras être attentif si licence art libre ou licence avec condition "share alike" (partage à l identique) car ta vidéo devra aussi être disponible sous la MÊME LICENCE (et donc librement téléchargeable)
    Enfin Non derivative "ND" t'interdit de modifier l'œuvre ; ce qui n'est pas pratique dans ton cas d'emploi (montage sonore sur une vidéo)

    En bref ; licence libre n'est pas égale à libre de droit

    Enfin, je te propose de bien comprendre toutes ses notions de droit auteur (sans même parler de licence libre) si tu commences a contracter dans un cadre professionnel
    Fais toi entourer

    Je ne souhaite pour ma part te dire quelle licence choisir ; c'est a toi de faire la démarche de comprendre d'autant plus que tu sais mieux que d'autres la nature de ton projet.

    je me suis donc contenté de quelques tuyaux

    Nous avons des solutions pour travailler correctement. :lol:
  • dans un cas tu le fait auprès d'un cercle privé
    dans l'autre tu le fais dans le cadre commercial
    et quand je veux diffuser ma musique sous licence libre sur dogmazic ou archive.org par exemple (qui ne sont ni des cadres commerciaux, ni des cadres privés), je fais comment ?

    et puis le droit d'auteur autorise déjà la copie et l'échange dans un cadre privé, donc pas besoin de licences libres pour ça.
  • Taro,

    tu connais la réponse

    désolé de ne pas être plus pointu que toi.
    J'essaye de rester simple.
    je ne comprends pas vraiment l'utilité de ton message
    il eut été mieux de compléter peut être ce qui t'avait semblé incomplet

    bref
  • Jedge écrit:
    Est quest ce que "la propagation de la licence...?
  • hello

    comme dit eisse, il faut de toute façon citer l'auteur (quelle que soit la licence)
    Ensuite, une clause ND ne t'empèchera pas définitivement de faire un mix ;) elle t'oblige juste à obtenir l'accord de l'auteur. De même qu'une NC sera aussi possible, si l'auteur est OK (donc à contacter)

    Si y'a ni NC ni ND, banzaï comme on dit.

    MAIS
    (sinon ce serait trop simple ^^)
    Est quest ce que "la propagation de la licence...?
    c'est ce qui se passe avec certaines licences qualifiées aussi des fois de "virales" parce que si elles sont utilisées dans une composition, la composition doit être à son tour proposée avec cette licence. C'est ça la propagation.

    parmis les licences virales, y'a celles qui ont une clause SA
    mais y'a aussi la LAL

    et donc si tu fais un clip pour un client et que dedans tu mix un morceau en LAL par exemple, ton clip doit être rediffué (en entier) en LAL aussi. Ce qui signifie qu'il pourra à son tour être librement repris, monté, trituré, etc... aussi longtemps qu'à chaque fois les oeuvres dérivées sont republiées en LAL.
  • eisse écrit:
    je ne comprends pas vraiment l'utilité de ton message .
    bah c'était juste pour rappeler pour la Nième fois que votre tableau est faux... ;)
  • humm
    d'abord bonjour Jedge,

    Tu voulais "une réponse claire et rapide à mes interrogations" : malheureusement, je crains qu'aucune réponse ne puisse ête claire et rapide en ce qui concerne le choix de la licence pertinente dans ton cas.
    Ces licences sont complexes. D'autant plus qu'il existe différentes "familles" de licences, véhiculant une philosophie différente, des jeux de clauses limitatives ou obligeantes subtiles, et surtout : des interprétations différentes de ces clauses !
    Bref : une quinzaine d'années après l'invention de ces licences, on n'a pas gagné en clarté , c'est le moins qu'on puisse dire (et pourtant y'a des juristes qui bossent paraît-il, mais comme on les voit jamais sur ce site, qu'ils ne daignent pas s'intéresser aux "usagers".. forcément.. ça complique encore les choses)
    Cela dit : c'est pas notre faute :)
    En vérité, c'est le droit d'auteur qui est une machinerie complexe, et c'est parce que ces licences veulent être compatibles avec le droit d'auteur qu'elles sont un peu tordues aux entournures. ET, seconde raison : les auteurs ont des désirs variés et multiples, et pas toujours très cohérents avec l'esprit des licences libres.. On croit tomber sur des gens cool parce qu'ils sont sous licence libre, et, pas de bol, on tombe parfois sur de sacrés rapaces..

    Cela dit :
    Il y a une chose qui en général permet d'aller au delà de bien des problèmes : CONTACTER l'auteur de la musique qui t'intéresse. Il y a toujours moyen de s'entendre à mon avis, et, dans ta perspective, de payer quand même beaucoup moins cher que ce que tu paierais si tu aller voir du côté du catalogue d'une société de droits d'auteurs classique style Sacem/Sabam.

    Effectivement, comme le note DJ3CT, si la licence possède un caractère viral (je dirais viral "strict", parce qu'il y a plusieurs formes de viralité), en gros la Licence Art LIbre et la Creative Commons avec une clause SA, ben oublie les morceaux qui se présentent avec ce genre de licence. Ça ne fonctionnera pas dans ton cas. Puisque tu devras redistribuer toutes les oeuvres dérivées avec cette licence : et, à moins de travailler avec des prestataires particulièrement ouverts et informés, et prêt à diffuser eux mêmes en licence libre, je vois pas..

    Donc pour résumer, je reprends ce que Eisse et Dj3Ct disent plus haut :
    1. choisir dans le panel des licences Creative Commons avec ou sans clause NC ou ND, mais surtout pas avec clause SA, et :
    2. contacter les auteurs pour négocier le truc.
    Si effectivement tu trouves des oeuvres sans clauses NC ou ND ni SA, ben tu peux te lancer sans rien demander : mais, rien n'empêche (par courtoisie) d'nvoyer un message aux auteurs (style : je vais faire un paquet de blé avec ta zique : merci bien :)

    D'autres licences seraient compatibles avec ton projet comme tu le verras dans le tableau, mais le monde est ainsi fait, qu'en gros le monde des LLD se partage actuellement entre les Creative Commons et la licence Art LIbre (ce que je regrette amèrement, n'ayant de sympathie ni pour les unes ni pour l'autre), mais tu peux toujours chercher...

    Finalement la réponse est compliquée, mais il y a une réponse !
  • Bonjour, je me permet de rebondir sur ce fil tres interessant mais un peu confus pour le neophyte ^^

    J aimerai avoir quelques eclaircissement pour mon cas. ( j ai essayé de trouver des réponses sur le fofo sans trop de succès.)

    Contexte: Je souahiterai faire un montage video d un petit voyage perso( genre 3 a 4 min). et j aimerai l habiller avec un titre libre de droit comme on peut en trouver sur dogmazic.

    J aimerai ensuite diffuser ma video sur internet, sur mon blog uniquement. Ce blog est hebergé sur un serveur perso donc exempt du publicité. Du non commercial a fond en gros. J ai bien compris le principe de cité l auteur+ liens dans le generique.

    J ai bien compris aussi qu il y avait plusieurs sorte de licences. Mais je ne suis pas sur de bien les décrypter.

    exemple pour un titre :

    Langue en
    Usage non commercial
    - Écoute oui
    - Modification oui
    - Travaux dérivés oui < - suis je concerné par cette ligne ou une autre?
    - Distribution oui
    - Diffusion oui
    Usage commercial
    - Modification oui
    - Travaux dérivés oui
    - Distribution oui
    - Diffusion oui


    Merci à l'avance pour les eclaircicements ou tous les bon conseils.
  • Salut,

    Premier point grammatical, il faut bien comprendre que la musique sur dogmazic n'est pas "libre de droit", mais est plutôt "sous une licence de libre diffusion".

    Ensuite, synchroniser une musique sur une vidéo constitue bien un "travail dérivé".
    Il te faut donc une licence qui autorise les dérivations (la licence art libre, et les creatives commons sans clause "nd" par exemple)

    pour le côté, diffusion sur ton blog, hebergé sur ton site perso, sans pub, de ce côté là, pas de problème, tu pourras utiliser une licence qui interdit par défaut les utilisations commerciales (tu peux donc utiliser une licence créative commons avec la clause "nc" par exemple)

    Après il y a une clause que tu devras toujours respecter quelle que soit la licence, c'est de citer l'auteur, et il y a une clause qui peut t'imposer de placer ton oeuvre dérivée (ta vidéo) sous la même licence que la chanson que tu utilise.
    c'est le cas si tu utilise une chanson sous LAL --> ta vidéo devra être sous LAL
    ou une cc by-sa --> oeuvre sous by-sa
    cc by-nc-sa --> oeuvre sous cc-by-nc-sa

    Prend bien le temps de comprendre ce qu'implique ces licences avant d'en apposer une à côté de ta vidéo, puisque ton oeuvre deviendra à son tour "libre".
    Et si tu trouve un morceau génial, mais avec des clauses qui ne te conviennent pas, tu peux toujours contacter l'artiste pour voir ce qui est possible avec lui.

    conclusion : à l'exception des licences avec clauses "nd", tu pourras utiliser toute musique sous les autres licences, en faisant attention car dans certains cas, tu auras l'obligation de déposer la même licence sur ton oeuvre.
  • Merci bien pour ces précisions utiles.

    Je "rebondis" avec une question :

    Le site jamendo propose dans jamendo pro des oeuvres qui sont liée par exemple au CC BY-SA 3.0 (http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/) a 59 € pour pouvoir l'utiliser sur internet, dans une video posté sur un site...
    Je trouve ca "bizarre" par rapport a la réponse précedente et ce que j ai lu sur http://doc.dogmazic.net/doku.php/les_six_contrats_creative_commons

    Ce genre de licence n'est elle pas libre de "diffusion"?

    Est ce normal?

    exemple concret :
    http://www.jamendo.com/fr/download/album/57299/?output=contentonly

    Merci à l'avance une nouvelle fois
  • très bonne remarque, jamendo pro vient mettre un peu de confusion là au milieu.
    en gros :

    - jamendo.com est un site de musique "libre" qui propose aux artistes (et aux auditeurs) une plateforme sur laquelle ils peuvent diffuser leur musique sous licence de libre diffusion (jamendo s'en tient pour sa part aux licences creatives commons "classiques", soit les 6 licences différentes qu'on peut faire avec les clauses by/nc/nd/sa)

    - pro.jamendo.com est une plateforme de vente de licence d'artistes qui ne sont pas inscrits à une SPRD (société de perception et de répartition des droits, comme la sacem par exemple).
    Ce site est en dehors du cadre des "licences de libre diffusion", puisque les morceaux qu'on achète sur jamendo pro sont proposés avec une licence spéciale jamendo qui permet d'en faire une certaine utilisation commerciale pendant un certain temps. Quand tu achète une licence d'un morceau via jamendo pro, celui n'est plus sous une licence creative commons, mais sous une licence jamendo pro, écrite spécialement pour l'occasion.
  • ah merci pour ces précision,

    Donc pour conclure, je peux par exemple
    -utiliser le titre d 'un compositeur qui a une licence CC BY SA sur ma vidéo a condition que ma video soit publiée sous cette même licence ( ce qui me dérange pas du tout en passant) -qu'elle soit utiliser dans en nom commercial ( donc par exemple sur un blog privé sans publicité ou revenu quelconque)


    Une dernière petite question qui me chagrine et qui n est pas clair: au final le service proposé par jamendo pro est pour les utilisations commerciales des medias et simplifié les droit d'auteurs? j ai l impression qu il propose une version payante de quelque chose qui est libre:

    Par exemple tu peux acheter une licence commerciale d'un titre sous CC BY , c est vachement bizarre! CC BY si j ai bien compris c est un titre libre de diffusion même commerciale?
    Désolé d insister, c est pour bien être clair la-dessus.
    Merci
  • Karas écrit:
    utiliser le titre d 'un compositeur qui a une licence CC BY SA sur ma vidéo a condition que ma video soit publiée sous cette même licence ( ce qui me dérange pas du tout en passant) -qu'elle soit utiliser dans en nom commercial ( donc par exemple sur un blog privé sans publicité ou revenu quelconque)

    BY-SA inclut la possibilité d'utiliser commercialement. Non-commercial, c'est avec « NC » ; donc pour du BY-NC-SA, il faut contacter l'auteur du truc en BY-SA (en principe pas de raison d'avoir peur de se faire mordre pour ce cas de figure);
  • Karas écrit:
    Une dernière petite question qui me chagrine et qui n est pas clair: au final le service proposé par jamendo pro est pour les utilisations commerciales des medias et simplifié les droit d'auteurs? j ai l impression qu il propose une version payante de quelque chose qui est libre:

    Par exemple tu peux acheter une licence commerciale d'un titre sous CC BY , c est vachement bizarre! CC BY si j ai bien compris c est un titre libre de diffusion même commerciale?
    Désolé d insister, c est pour bien être clair la-dessus.
    Merci
    Ça chagrine aussi plein de monde ici, mais Jamendo entretient la confusion entre musique sous licence libre et musique libre de droit.
  • c'est une arnaque de jamendo de te vendre une licence pour une chanson en cc-by.
    Je crois que la question existe dans leur FAQ et qu'ils y répondent en disant un truc du genre:
    "un artiste sacem peut mettre (illégalement) ses morceaux sur jamendo en cc-by et donc vous risquez de vous faire avoir, par contre les artistes jamendo pro ont tous signé une décharge et envoyé une copie de leur carte d'identité et gnagna, donc on est sûrs qu'ils sont pas sacem"
  • Hum, c'est pire que ça encore, cf le début :
    Un titre est publié sous licence Creative Commons BY ou BY-SA : pourquoi acheter une licence Jamendo PRO dans ce cas ?
    Les licences Creative Commons BY et BY-SA informent que les artistes ne sont pas opposés à une utilisation commerciale de leur musique, ce qui ne veut pas dire qu'ils n'entendent pas être rémunérés.

    La licence Jamendo PRO garantit de manière légale que l'utilisation commerciale que vous allez faire de la musique (sonorisation de projets multimédia) n'entrainera aucune redevance à des organismes de collecte et de gestion des droits d'auteurs (type SACEM).

    Le simple téléchargement d'une piste sur jamendo.com ne suffit pas à prouver juridiquement que les artistes ne sont pas inscrits à une société de collecte.
    En souscrivant à une licence Jamendo PRO, vous recevrez un certificat qu'il vous faudra présenter aux organismes de collecte et de gestion des droits d'auteurs en cas de contrôle. Ce certificat Jamendo PRO est reconnu par ces organismes.

    source : http://pro.jamendo.com/fr/faq
  • ahh ok, en gros ils viennent de créer leur propre sprd... au final le plus simple est de contacter l artiste j imagine pour s'assurer.

    Dans tous les cas il semble que seule l'utilisation commerciale soit concernée?

Ajouter un commentaire