Pour nous contacter : soyez au rendez-vous sur IRC ! ⋅ Parcourir l'archive musicale Dogmazic ⋅ Notre Blog
Notre Documentation

travaux dérivés mais pas de modification

Bonjour tout le monde !

Je me pose une questions délicate. Je vous explique :
J'ai écrit un morceau sur une partition toute propre : accords, musiques et paroles
- je ne veux pas en permettre une utilisation commerciale
- je souhaite qu'elle puisse être intégrée dans des travaux dérivés : éventuelles créations de parties additionnelles de cuivres, d'une partie chorale...
- je souhaite que la grille d'accords puisse être modifiée...
- ... mais pas les paroles et musique (mélodie)

Quelle licence choisiriez-vous si vous étiez à ma place ?
ça paraît peut-être tordu, mais c'est exactement ce que je veux faire !

Merci à tous !

Réponses

  • hello legoss,

    délicat effectivement.

    Bon pour l'interdiction des utilisations commerciales, je pense à une cc avec une clause NC.

    Pour les modifications, j'avais pensé un moment faire deux "sous-partitions", en décomposant la partition complète en une partition qui regroupe ce que tu autorise à être dérivé et une autre avec ce qui ne doit pas l'être... Mais du coup on n'est plus sensé avoir le droit de mixer ce qu'on a dérivé avec la partition qui interdit les dérivations ^^

    Une autre solution à mon avis serait de choisir une licence qui interdit les dérivations, mais en précisant, par exemple dans un texte pas loin de la partition, que tu es prêt à lever, même gratuitement, la clause de non-dérivation pour peu que les intéressés te contactent. Ce qui te permettrait alors, au moment de la prise de contact, de te mettre d'accord avec ton interlocuteur sur ce que tu autorises à être modifié...

    mais attends d'autres remarques... y'a sûrement des solutions plus adaptées.

    l'idéal serait de pouvoir ajouter une condition à la clause ND et de pouvoir l'exprimer de façon claire.

    mes 2 cents...
  • La question de fond est de savoir s'il existe un type de licence :
    - qui permette la création de travaux dérivés d'une œuvre
    - sans qu'on puisse en modifier le contenu de l’œuvre en question

    Plus globalement, en élargissant la question, existe-t-il une licence tellement "flexible" qu'elle pourrait être adaptée sur mesure. Exemple pour une partition musicale (c'est mon cas)

    "Titre de l'oeuvre"

    Paroles oui / non
    Paternité : nom de l'auteur
    Utilisation commerciale oui / non
    Partage à l'Identique oui / non
    (Et je rajouterais:)
    Modification oui / non

    Mélodie oui / non
    Paternité : nom du compositeur
    Utilisation commerciale oui / non
    Partage à l'Identique oui / non
    (Et je rajouterais:)
    Modification oui / non

    Accords oui / non ... si le dépôt des accords est inclus dans les licences libres
    Paternité : nom de l'arrangeur
    Utilisation commerciale oui / non
    Partage à l'Identique oui / non
    (Et je rajouterais:)
    Modification oui / non

    ou un truc dans le genre...

    Ce qui permettrait dans le cas présent :
    - de pouvoir dissocier les différentes composantes et d'en utiliser une sans les autres
    - d'en permettre la modification de certaines et pas de toutes à la fois
  • on pourrait voir les différentes parties comme autant de "pistes" d'un morceau, qui peuvent trés bien avoir chacune leur propre licence. Au niveau de la décomposition, je pense que ça se peut s'envisager assez bien.

    après, le tout, c'est bien sûr d'avoir un bronx cohérent ^^

    tu peux autoriser la modification de certaines pistes et pas d'autres. Le seul soucis dans ce cas, ce serait que les pistes dont tu n'autorise pas la modification ne pourraient plus, de part cette interdiction, est "mixées", même inchangées, avec les autres.

    Par exemple :

    paroles en cc by-nc-nd
    melodie idem
    accords en cc by-nc-sa

    et l'oeuvre globale en cc by-nc-nd

    là, une personne peut mixer allégrement les accords dans d'autres partitions, modifiés ou non. Mais elle ne pourra pas les mixer (modifiés ou non) avec les paroles et la melodie de l'oeuvre originale (qui ont une clause nd).

    ... enfin à moins qu'elle t'ai contacté et obtenu ton accord.

    et si je te suis bien, c'est pas vraiment ce que tu cherches. là, il faudrait dire : vous pouvez faire une dérivation de la partoche, à condition de ne changer que telle ou telle "piste" et de laisser les autres inchangées.

    rhâa, là, à moins donc de préciser une condition de levée de clause ND (*), je vois pas.

    (*) qui pourrait être (par exemple) : "Je lève la clause ND sur les paroles et la mélodie seulement si elles restent inchangée et si elles sont mixées avec les autres "pistes" de l'oeuvre globale"

    je donne ma langue au chat, comme on dit.
  • Pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple :
    Perso je mettrai une NC et ND et je préciserai ce qui est d’emblée modifiable à savoir les accords et uniquement eux.

    Certains auteurs pratiquent cela avec la clause nc par exemple et précisent en commentaire quelques usages pour lesquels la clause est levée.

    Après rien ne t'interdit d'écrire ta propre licence dans la mesure où une licence est un contrat. Mais cela te fermera les portes des plateformes qui, en général, propose un nombre fini et plus ou moins répandu de licences (quoi qu'ici on en trouve quelques exotiques)

    Faut toujours garder à l'esprit que ces clauses peuvent être levées et que c'est l'auteur qui en définit les contours (pas l'utilisateur).
  • dj3c1t écrit:
    paroles en cc by-nc-nd
    melodie idem
    accords en cc by-nc-sa

    et l'oeuvre globale en cc by-nc-nd
    Donc, ça ferait 4 licences pour une même œuvre... c'est ça ? ça serait pas trop dur à comprendre : "une licence qui en chapeaute 3 autres" ?
    yza écrit:
    Perso je mettrai une NC et ND et je préciserai ce qui est d’emblée modifiable à savoir les accords et uniquement eux.
    A ce moment là une ND empêcherait toute partie additionnelle dont je parlais plus haut ?
    Hum... j'ai peur qu'en rajoutant trop d'exceptions à la licence, les gens ne finissent par plus rien y comprendre...
    Ne faudrait-il pas plutôt faire l'inverse (apporter une restriction) en prenant une SA et en mentionnant ce qui n'est pas modifiable : mélodie et paroles ?
    yza écrit:
    Après rien ne t'interdit d'écrire ta propre licence
    Il existe un tuto pour ça ? un édition en ligne ? sur une page ou tu pourrais éditer ton contrat un peu comme ici :
    http://creativecommons.org/choose/?lang=fr
    mais en beaucoup plus complet, un peu comme je le décris plus haut ?
    yza écrit:
    (quoi qu'ici on en trouve quelques exotiques
    Je crois que ça va me plaire... tu aurais quelques exemples en vue, qui correspondrait ?
    D'autant que tous les contrats auraient la même licence...

    Merci pour vos réponses !
  • Tu as toute jouissance sur ton œuvre
    donc cela peut être compliqué si tu le souhaites et associer une licence respective aux paroles et à la composition musicale (...mais aussi à l'édition, à l'interprétation, à la production soyons fous !).

    Si l'on reste sur les paroles d'une part et la musique de l'autre, chaucune avec une licence, la licence globale du morceaux sera au moins aussi restrictive que la plus restrictive des licences de chacune des contributions incorporées

    Ex :
    Paroles en CC by NC
    Musique en CC by SA
    =
    le tout en CC by NC SA

    ou

    Ex :
    Paroles en CC by
    Musique en CC by SA
    le tout en CC by SA ou plus restrictif.
  • On progresse...
    Voilà plusieurs orientations auxquelles j'ai pensé :

    I. Déclaration sous une même licence des paroles et de la mélodie :

    CC BY NC ND*
    * des exceptions existent si l'intégrité du contenu est préservée. Sous réserve que le texte et le motif mélodique soient identiques aux originaux,
    - l’œuvre peut faire l'objet de transpositions, de modulations, et de traitements rythmiques.
    - le texte peut être utilisé seul, ou être soutenu par une mélodie différente de celle qui lui a été associé dans le cadre de cette licence.
    - la mélodie peut être utilisée seule. Sauf autorisation, elle ne peut pas soutenir un autre texte que l'original qui lui a été associé dans le cadre de cette licence.
    - les accords peuvent être modifiés à volonté.

    II. Déclaration sous 2 licences distinctes des paroles et de la mélodie :

    Pour les paroles :
    CC BY NC ND*
    * une exception existe si le texte est identique à l'original :
    - une mélodie, avec ou sans accords peut lui être associée.

    Pour la mélodie :
    CC BY NC ND*
    * des exceptions existent si le motif mélodique est identique à l'original :
    - l’œuvre peut faire l'objet de transpositions, de modulations, et de traitements rythmiques.
    - sur autorisation, un texte peut lui être associé.
    - les accords peuvent être modifiés à volonté.

    Ce 2ème système permettrait de pouvoir déclarer un texte seul ou une mélodie seule, avec leurs propres exceptions et restrictions.

    Qu'en pensez-vous et que me suggérez-vous ?
  • Je pense que Yza a la bonne approche :
    Perso je mettrai une NC et ND et je préciserai ce qui est d’emblée modifiable à savoir les accords et uniquement eux.
    uniquement les accords, ou d'autres trucs éventuellement, m'enfin donc préciser ce qui est modifiable.
    Et bien sûr :
    Faut toujours garder à l'esprit que ces clauses peuvent être levées et que c'est l'auteur qui en définit les contours (pas l'utilisateur).
    C'est vraiment ce qui faut mettre en avant ici, je pense, pour simplifier les choses. Rien ne t'oblige à lister toutes les autorisations. Manifestement, pour les accords c'est bon, donc précises-le. Mais dans le texte qui le précise, tu peux aussi inviter les gens qui seraient intéressés à te contacter pour plus de précisions sur les modifications autorisées.

    C'est à double emploi :
    - ça t'évite d'avoir à prévoir à l'avance tous les cas possibles et imaginables de dérivations qui pourront être OK.
    - ça peut te donner l'occas de taper la tchatche à des gens intéressants et à engager un dialogue éventuel sur des collabs...

    ...
    Ce qui ne t'empèche pas de publier aussi, à part, des "sous-partoches" avec des licences sans ND, pour les parties librement modifiables, et mixables dans d'autres oeuvres.
  • Ça va : j'ai pas tout faut !

    Mais je préfère noter par avance les éventuelles autorisations, d'autant qu'elles seront communes à toutes mes œuvres (quitte à inviter les personnes intéressées à prendre contact).

    Celles que j'ai notées plus haut sont-elles correctement écrites ? sont-elles claires ? ont-elles des "failles" ?

    En tout cas, merci déjà pour votre aide précieuse ! ça a éclairé ma lanterne !

Ajouter un commentaire