Pour nous contacter : soyez au rendez-vous sur IRC ! ⋅ Parcourir l'archive musicale Dogmazic ⋅ Notre Blog
Notre Documentation

Ignorons gaiement HADOPI, PUR et compagnie

2»

Réponses

  • juin 2011 modifié
    Rufus écrit:
    ChristopheE écrit:
    Concernant l'étude comportementale sur la culture et internet il existe des études, j'en ai lu et aussi des recherches par exemples chez les FAI pour arriver à comprendre et maîtriser ce phénomène (le libre), source perso de 2006 lors d'un entretien avec un "chercheur" financé par Orange...

    J'ignorais. Mais quel est le but de ces études ? Essentiellement commerciales, orientées donc.
    Je parlais plus d'une étude sociologique indépendante. Existe-t-il des thèses sur le sujet ? Des documents qui pourraient être les bases d'une loi par exemple ?
    Par exemple : http://www2.culture.gouv.fr/culture/deps/2008/pdf/Cprospective09-1.pdf
    http://www.internetactu.net/2011/06/15/julie-denouel-et-fabien-granjon-les-usages-en-question/
    [Edit] http://www.pcinpact.com/actu/news/64159-etude-portrait-artistes-numerique-p2p-hadopi.htm
  • M.Walter, et Tumulte qui était présent à la réunion pourra vous en témoigner tout autant que moi, travaille avec des députés UMP sur une Hadopi 3.

    Exact :)
  • Y'a effectivement des trucs marrants dans la faq d'hadopi
    Je souhaite reproduire un contenu pour mon usage privé. Je n'y arrive pas, car l'oeuvre est protégée par des verrous techniques. De quelle manière puis-je saisir l'Hadopi ?
    La loi française prévoit que les titulaires de droits ne peuvent interdire la copie d’une œuvre destinée à l’usage strictement personnel du copiste.
    Cette exception de copie privée – ce n’est pas un droit – est toutefois strictement encadrée par le code de la propriété intellectuelle.
    [...] En tant que titulaire de cette exception au droit d’auteur, vous pouvez saisir l’Hadopi lorsque vous vous trouvez dans l’incapacité de l’exercer en raison de la présence d’une mesure technique de protection.

    Je serais curieux de savoir ce que fait l'hadopi quand on leur fait remarquer que tel site utilise des DRM ou tel maison de disque met des verrous sur ses CDs ...
  • selon les termes de ses initiateurs (début 1990), le web a été développé pour :

    http://www.w3.org/History/19921103-hypertext/hypertext/WWW/TheProject.html
    The WorldWideWeb (W3) is a wide-area hypermedia information retrieval initiative aiming to give universal access to a large universe of documents.
    et c'est exactement à ça qu'il sert. même aujourd'hui, avec toutes les tentatives de filtrage, de détournement à but commercial, politique, philosophique, quel que soit l'utilisation qui en est faite ou les volontés d'orienter le truc sur tel ou tel concept.

    le web, c'est avant tout et quoi qu'il en soit du partage d'information. un accès universel à un univers de documents. les licences libres n'ont rien inventé. elles ont traduit en termes juridiques les pratiques du web, ce dernier ayant traduit en application technologique des pratiques humaines qui existaient déjà bien avant lui. Et il faut admettre que les gens qui ont développé le web ont fichtrement bien bossé. Le web est foutu d'une telle façon que la rareté ne peut y exister qu'au prix d'un effort volontaire et coûteux. Et y'a du coup un truc qui me semble à peu près évident : tant que le web sera cet outil de partage, les licences libres continueront non seulement d'exister, mais finiront de toute façon par devenir indispensables parce qu'elles ne sont au final qu'une traduction juridique des pratiques du web.

    Et donc pour attaquer les licences libres, il faut attaquer le web lui-même. Et comment cette liberté de communication pourrait-elle être entravée ? Les protocoles sont publics. Des systèmes d'exploitations libres sont disponibles.

    Une menace pourrait venir coté infrastructure / matériel. Coté réseau, on pourrait par exemple imaginer de le repenser de manière à centraliser tous les échanges. Mais ce serait d'une part extrêmement coûteux à mettre en place, sans parler de la perte d'efficacité. Alors le matériel, peut-être. Les ordis eux-mêmes. on pourrait imaginer que la construction de cartes réseaux par exemple devienne soumise à des obligations précises pour... je sais pas. là je vois pas trop non plus comment ça pourrait être sereinement (coût / efficacité) envisageable. D'autant que des constructeurs "amateurs" s'empresseraient de fabriquer du matos moins couillon.

    Alors l'angle d'attaque qui reste, c'est celui de la loi, et de la pression sur les FAI, qui restent d'une manière générale des "points de centralisation" encore abordables. Mais on a vu ces derniers temps le peu d’enthousiasme que leur inspirait des trucs comme la HADOPI. Au pire, je dirais, les FAI peuvent nous pourrir de pub pour des sites à la con issus de leurs partenariats. Mais on trouvera alors vite fait des formes de "adblock" ou assimilés, adaptés à la situation. Par que y'aura toujours au moins un gus qui sera à la fois suffisamment calé en informatique pour le développer et suffisamment furieux contre ces pollutions pour nous faciliter l'art de les ignorer :)

    Donc je suis pas vraiment inquiet. Peut-être ai-je tord. peut-être que mon analyse est foireuse et aussi (très certainement) biaisée par la façon dont j'aimerais que le web soit vraiment...

    Par contre

    Cette façon de voir les choses, c'est ce qui a fait que le web est ce qu'il est et c'est quand même bien que des quadratures du net s'acharnent à la rappeler. Mais je pense que le W3C le rappel aussi assez bien, à sa façon moins combative mais tout aussi efficace. J'ai même tendance à penser que le web survivrait sans la quadrature, mais beaucoup plus difficilement sans le W3C (enfin avis perso).

    Le plus gros risque serait que les utilisateurs eux-même perdent de vue l'idée de partage et alors là, effectivement, on pourrait plus rien y faire. Mais encore une fois, je reste assez optimiste (du moins pour le moment). Les gens ont trop pris l'habitude de faire des blogs, des forums, de commenter, de participer à des discutions... C'est rentré dans les moeurs. On en a encore pour un moment, je pense.

    Alors quoi, tout va pour le mieux dans les meilleurs des mondes ? Faut quand même pas déconner non plus ^^. Tout ce partage et toutes ces habitudes de partage maintiendront le web comme il doit l'être... tant que les gens continueront à partager. Et donc vous faites de la zic et vous avez envie de la partager ? publiez-la sur le web. Vous avez des trucs à dire sur des sujets bien précis ? publiez votre blog et engagez la discution. Vous voulez fédérer des gens autour d'un thème qui vous tient à coeur, faites un appel et publiez un site qui raconte tout ça. Le web sert précisément à ça. Et ce sont toutes ces participations qui nous garantissent l’existence du web... et donc des licences libres.
  • b^.^d

    Complétement d'accord avec dj3c1t
  • de même ....... mais....

    mais...c'est sans vraiment connaitre , sans savoir , sans être sur ; et du coup je suis aussi rassuré de voir des personnes comme ChristopheE qui se battent corps et âmes pour s'en assurer......

    Ce n'est pas le jour ou d'un coup on se rendra compte qu'en fait ....bah non....rien ne va plus...que nous aurons le temps de nous fédérer pour combattre ......

    Du coup il est préférable de se préparer ...... de se fédérer...... avant........

    Les gens ne sont pas "cons" ....mais ils sont manipulés par le "confort" , on leur fait croire que tout est fait pour qu'ils soient "en sécurité" , " a l’abri " ....mais ce n'est qu'un mirage a but (ultra) lucratif.......et si on leur balance que leur "net box" va être "bridée" pour éviter que leurs enfants ne soient menacés par des pédophiles .....ils sont malheureusement fort capables de gober le truc ........

    manipulation par la peur , par la terreur.........

    ça fait des années , des siècles , des millénaires.....que certains se servent de ça pour recevoir le soutien de l'opinion lorsqu'ils souhaitent obtenir quelque chose (pétrole , frontières , gaz , uranium , etc...etc.....) ; et en 20 ans (+ ou - pour certains :) ) on a quand même assistés a un sacré paquet de " hold up " cautionnés par une bonne partie de l'opinion.........

    alors on peut ......on doit se préparer a tout.........même si ça a peu de chance d'arriver....

    on a aussi le droit d'ignorer.....mais on ne peut l'imposer aux autres......c'est une sacré responsabilité.......

Ajouter un commentaire