Pour nous contacter : soyez au rendez-vous sur IRC ! ⋅ Parcourir l'archive musicale Dogmazic ⋅ Notre Blog
Notre Documentation

Ferdinand Raillefer

Les Productions Monpauvrelieu ont pris de l’avance en publiant une semaine à l’avance le chant d’adoration n° 943 du carnet n° 607 du recueil de musique cultuelle 2012, dernier méfait en date de Ferdinand Raillefer.

6759.jpg

FLAC MP3 OGG

Ce chant d’adoration, un des préférés des adeptes Raillfresques, reprend la rhytmique d’un chant de 2007, et s’intitule «Acclamez Ferdinand Raillefer (version 2012)». Les Productions Monpauvrelieu ont fait appel cette fois-ci à Cécile de Mibémol en renfort pour l'interprétation. Pour ceux qui ne la connaissent pas encore, voici sa biographie succinte:
Elle est née en 1977, et dès sa prime jeunesse elle montra un goût immodéré pour les études.
En 1979, elle passa brillamment son examen à Science-Pot.
En 1981, la maçonnerie et l'agriculture n'avaient déjà plus de secrets, grâce à un travail acharné sur les briques de lait distribuées par la maîtresse, ni la chorégraphie en se rangeant deux-par-deux au son de la cloche.
En 1985, sa maîtrise parfaite du karaté ne laissait plus aucun doute, le nombre de paires de lunettes cassées parle de lui-même.
Quelques années plus tard, elle n'a rien perdu de sa soif de savoir, après avoir étudié les religions du livre. Elle enchaîne avec la littérature et la civilisation turco-ottomanes, et la philosophie de Platon, à l'Université de Strasbourg.
Les surprises sont encore devant nous sur ce parcours atypique. Une thèse sur la cuisine supra-moléculaire à l'Âge de Pierre ? Qui sait ?

6768.jpg

D'autre part, sa fibre artistique se manifeste chaque nuit au grand jour, pour le malheur de son époux : elle chante à tue-tête et pratique le hip hop acrobatique pendant son sommeil.

Soyez nombreux à rejoindre la secte Raillefresque de vous-même avant qu’on ne vous y joigne par la contrainte.

Ajouter un commentaire