Pour nous contacter : soyez au rendez-vous sur IRC ! ⋅ Parcourir l'archive musicale Dogmazic ⋅ Notre Blog
Notre Documentation

Coup de gueule contre le comportement des "auditeurs&qu

... s'ils existent vraiment.


Ce message n'appelle pas de réponse, c'est juste un coup de gueule.

J'avais espéré en venant sur dogmazic avoir une rémunération pour mon travail : les commentaires.


J'avais espéré que le public de Dogmazic était suffisamment réceptif pour comprendre que le commentaire, la critique (même destructrice) étaient la moelle d'un artiste.


Il n'en n'est rien.


Le public de Dogmazic n'a pas l'air de respecter le musicien qu'il écoute (à croire qu'il fout des trucs dans ses oreilles sans même se demander si quelqu'un s'est fait chier à essayer de lui procurer une once de sensation avec le coton tige qu'il lui propose).


Le public de dogmazic se fout totalement de ce que peut ressentir l'artiste, il prend (oui, on lui dit que c'est gratuit) et il jette, oublie, grave pour les meilleurs d'entre nous sans se poser de question. Au final il est exactement comme le public lambda. Il ne fait pas partie de ces "élus", ces gens que j’espérais trouver ici : ceux qui savent écouter, et se déterminer.


A moins que "ceux" qui cliquent ici soient soi effectivement des bots, soit des gens qui stockent les morceaux en espérant que le truc sera efficace plus tard.


Bref dans les deux cas, le public de dogmazic est insensible.

Réponses

  • En même temps, l'interface de Dogmazic pour les commentaires, faut reconnaître que c'est pas motivant.

    Mais au fond, n'est-il pas illusoire d'espérer des commentaires écrits à une époque où presque plus personne ne sait écrire autrement qu'avec les pieds ?
  • Effectivement, je suis d'accord pour dire que dogmazic est pas particulièrement un "site à commentaire". Plusieurs raisons à mon avis

    - Déjà comme le dit incaudavenenum l'interface n'encourage pas plus que ça au commentaire.

    Mais plus généralement, sans lien avec dogmazic en particulier :

    - On sous-estime souvent l'impact que peut laisser sur le créateur un petit message

    - Mais surtout il y a la foire aux commentaries qui se trame sur "l'internet 2.0" :

    Tout le monde contribue, et tout le monde veux des retours, combien de créateurs précisent dans leur présentation "laissez vos impressions", "lachez vos com", "cliquez sur j'aime", "rejoingnez le groupe", "devenez fan" ect... J'ai même vu à l'époque des skyblogs des ados se faire du business de commentaire avec des délires du genre "un com sur mon blog = 10 coms sur le tiens"...

    Bref avec cette espèce de surenchère et le nombre croissant de créateurs (au sens large je parle pas que des musiciens) la notion de commentaire perd dangereusement de sa valeur à mes yeux (et je pense bien ne pas être le seul).

    L'intérêt aussi du commentaire c'est de créer un dialogue entre l'émetteur et le récepteur du contenu, pour en revenir au cas particulier de dogmazic, c'est vrai que l'interface commentaires favorise pas le dialogue (l'artiste ne peut poster qu'une seule fois sur chaque morceau). C'est pour ça que souvent, j'utilise le MP pour dire aux gens ce que je pense de ce qu'ils font.

    Mais je dois reconnaitre que dans toute cette masse de création, c'est une minorité de ce que j'écoute qui aura droit à un commentaire, à moins de renoncer à toute vie sociale, l'auditeur peut pas commenter tout ce qu'il apprécie, ni même la moitié, juste une petite poignée de créations élues, et ça je pense que c'est valable pour dogmazic autant que pour les autres sites...

    Plus globalement, je dirais que sur internet, on a vite tendance à vouloir attirer l'attention sûr ce qu'on fait, mais on est beaucoup moins prompt à donner de l'attention à ce que font les autres... donc faut penser aussi à créer du dialogue et pas juste passer son temps à l'attendre (je dis pas ça pour toi shaoshyant, c'est plutôt pour moi aussi un coup de gueule qui s'adresse à chacun)

    Voilà ce que je pourrais dire sûr les commentaires.
  • Précisons que les stats sont très largement surestimées pour des raisons techniques qui m'échappent.
    Après le public d'ici il est comme partout, il écoute d'une oreille distraite sans forcément avoir un avis à donner sur tout. Faut pas se formaliser pour ça.
  • Je rejoins sur le principe l'avis de Shaoshyant; Les commentaires me sont importants, ne serait-ce que pour savoir si les bouses que j'ai l'audace d'offrir au monde entier sont écoutables ou si je ferais mieux d'apprendre à cultiver les radis. Vous me direz, il suffit de voir le ratio écoutes/downloads, pour ça, mais ce n'est pas suffisant: le terme de "rémunération" est, je trouve ,très approprié: Je me rappelle il y a quelques années, quand j'ai découvert par hasard "musique-libre.org", l'hésitation de plusieurs jours que j'ai eue avant d'oser mettre mon premier morceau: la peur d'avoir "la honte", surtout après avoir jugé de la pointure de certains artistes officiant sur ce site; je ne peux vous dire ce que j'ai ressenti quand j'ai eu mon premier commentaire -quasi dithyrambique ! - je me suis dit "ah ben au final ce que je fais plait à d'autres" et ça a drôlement levé mon inhibition à mettre d'autres musiques: Ça m'a poussé à continuer, à perfectionner mon travail.
    Les commentaires sont véritablement le moteur qui me poussent à mettre ici d'autres de mes créations: ça regonfle mon égo, je n'ai pas honte de le dire, et j'ai eu la chance, que certains auditeurs commentant un morceau un peu négativement aient argumenté leur opinion:
    Le commentaire, c'est ce qui fait sortir l'artiste de sa bulle et "met à plat" ce qu'il peut penser lui-même de ses créations.
    Alors, bien sûr, 2 commentaires pour 1000 écoutes en moyenne, c'est totalement dérisoire et je regrette beaucoup qu'il n'y ait pas plus d'auditeurs acceptant de perdre 30 secondes supplémentaires pour dire ce qu'il pensent de ce qu'ils écoutent.
  • je ne peux vous dire ce que j'ai ressenti quand j'ai eu mon premier commentaire -quasi dithyrambique !
    Mon premier commentaire en 2007 m'a "gentillement" demandé d'aller voir ailleurs avec ma chanson pourrie. Sur le coup, ça fait pas trop plaisir, mais ensuite, en voyant "visiteur", je me suis dit qu'il valait mieux attendre des commentaires pas anonymes. Un commentaire anonyme isolé, ça ne veut rien dire.
    De toutes façons, partout où je promène ma souris, s'il y a possibilité de commentaire, elle est rarement utilisée pour autre chose que du spam. Vu que je n'encourage pas plus que ça les commentaires non plus, faut aussi dire “skier”.
  • Mon premier commentaire en 2007 m'a "gentillement" demandé d'aller voir ailleurs avec ma chanson pourrie. Sur le coup, ça fait pas trop plaisir, mais ensuite, en voyant "visiteur", je me suis dit qu'il valait mieux attendre des commentaires pas anonymes. Un commentaire anonyme isolé, ça ne veut rien dire.
    Ah, ben ça j'ai eu le cas aussi: un anonyme me dit sur mon morceau "Quais" "Merci Mr Holeg" J'ai bien mis 5 minutes avant de comprendre ce qu'il avait voulu dire: J'ai fait une recherche sur la toile pour savoir qui était ce Mr Holeg : Un musicien dont j'ignorais l'existence - et l'oeuvre - jusqu'à ce jour....J'ai ressenti une telle colère sur le coup que si j'avais pu j'aurais tout fait pour contraindre ce visiteur à argumenter son accusation. : il m'accusait de plagiat, alors que c'était tout bonnement impossible ! J'avais même envoyé un mail à l'administration de " Musiques-Libres" en disant qu'il n'était pas normal qu'un anonyme quelconque puisse porter des accusations aussi graves sans être identifié: on m'avait répondu que si je le désirais le commentaire litigieux serait effacé: Là j'ai dit non, car à mon sens n'importe quelles paroles -mêmes litigieuses - ne peuvent l'emporter sur la Liberté d'Expression : mais il n'en reste pas moins que ce commentaire me reste planté comme une épine sans que j'aie eu la moindre possibilité de me défendre...puis j'ai relativisé en me disant que la majorité jugerait, et que l'anonymat permettant malheureusement de dire les conneries qu'ont veut sans avoir à en subir les conséquences, je ne devais pas me formaliser pour ça: Et les autres commentaires - signés ceux-là - que j'ai eu m'ont conforté dans cette opinion.
  • Si je peux me permettre d'apporter mon petit témoignage perso.
    J'ai en effet constaté une diminution importante du nombre de commentaires depuis que j'ai commencé à déposer ma musique ici, fin 2006. Au tout début, j'en avais jusqu'à 15 dans le mois, aujourd'hui c'est plutôt 1 tous les 2 mois ou presque. On peut sans doute mettre ça sur le compte d'une augmentation du nombre de morceaux sur l'archive, qui du coup, diminue les "chances" de chacun de recevoir des commentaires. Je ne suis pas vraiment sûr qu'en l'espace de quelques années les gens soient devenus aussi "muets" ou "indifférents" (pas énormément plus qu'auparavant en tout cas), même si on ne peut pas nier qu'Internet est un terrain propice au "gavage" de clics sans s'attarder longuement sur les contenus.
    Comme beaucoup ici, je suis évidement heureux de recevoir des commentaires (encore plus s'ils sont positifs, ça va de soit), car ça me fait "exister" en tant que personne qui crée de la musique, et qui n'a pas l'impression de balancer ses morceaux "dans le vide". Bon après, j'ai un vécu artistique qui fait que pendant des années, j'ai composé des morceaux, dont seulement une petite poignée de personnes connaissait l'existence. On ne peut donc pas dire que j'étais en attente d'une grande quantité de retours sur ce que je faisais. Même pas peur de la disette de commentaires :-D. Il est certain que j'ai vraiment apprécié les retours que j'ai eu grâce à Dogmazic, puisque je sais que je ne les ai pas rédigés moi-même, pour me faire plaisir (re :-D).
    Mais pour moi, le commentaire n'est pas non plus une obligation absolue, ce n'est pas ce qui fait que quelqu'un respectera ma musique forcément plus qu'un autre. Peut-être qu'il ne faut pas trop trop attendre d'Internet, et le considérer un peu comme une sorte de vitrine, de source où on rend disponible ce que l'on crée, après l'avoir fait savoir au gré des rencontres, des scènes, dans la vie extérieure.
  • Fort possible qu'il y ait trop à commenter pour les auditeurs, mai sça commente http://www.dogmazic.net/static.php?op=musiqueIndex.php&comment=y

    Sinon, on peut aussi ne pas avoir rien de particulier à dire, et du coup on ne dit rien plutôt que de kikouloler
  • [quote="Sinon, on peut aussi ne pas avoir rien de particulier à dire, et du coup on ne dit rien plutôt que de kikouloler[/quote]

    Tout à fait d'accord, et du coup c'est peut être pas que sur dogmazic y a peu de commentaires, en fait y en a autant que sur les autres sites, c'est juste qu'ici y a moins de kikoololisme.
  • Fort possible qu'il y ait trop à commenter pour les auditeurs, mai sça commente http://www.dogmazic.net/static.php?op=musiqueIndex.php&comment=y
    woahou ! 2425 pages !?! :shock: èvidemment vu sous cet angle...
    Et puis Google est mon ami, il m'a donné la définition de "Kikoololer" ! :wink: je m'endormirais moins idiot ce soir , et du coup je plussoie aux remarques de Gabite et Monpauvrelieu ! :wink:

Ajouter un commentaire