Pour nous contacter : soyez au rendez-vous sur IRC ! ⋅ Parcourir l'archive musicale Dogmazic ⋅ Notre Blog
Notre Documentation

Clause NC, clause NC, tadadadada

Salut,

Sans vouloir jeter de l'huile sur le feu,

De mon coté le fait que la "viralité" induite par une clause SA freine beaucoup les éventuelles réutilisations commerciales de la "musique" que je mets en ligne n'est pas suffisant.

Les usages peuvent évoluer. Et demain on peut trouver à la télé des pubs pour Kinder avec des séquences sous LAL (qui induit comme la BY-SA ou la BY-NC-SA de la viralité) montées les unes après les autres sur une musique aussi sous LAL.

Le fait qu'à l'heure actuelle les charmantes personnes chargées de surcharger l'infosphère avec des messages incitant à consommer telle chose plutôt que telle autre (et toujours, de plus en plus) n'aient pas encore conscience du potentiel des LLD ne signifie pas que cela restera toujours ainsi.

Aussi, je ne veux pas que mon pote Jojo Le Requin monte une petite affaire chargée de vendre des cylindres de cires avec ma musique dessus. Ou des CD, des cartes SDs, ou quoi que ce soit d'autre.

En même temps, j'ai sorti des trucs sous BY ou sous BY-SA {edit 2 : ou sous LAL], mais c'était dans un but purement promotionnel...

(non, c'est une blague. C'est dans le but que des gens tirent parti des libertés octroyées par moi au travers des licences, et réutilisent ma zic. Mais je ne peux juste pas appliquer ça à la totalité de ma prod. Juste. Pas. )

[edit : ortho]

Réponses

  • D'ailleurs (c'est du vécu) quand j'ai proposé à D One de faire un featuring sur 'People We Miss' de Thcoreba Thmano, après que je lui ai expliqué toutes les implications (dans le détail et synthétique à la fois, c'est comme sourire en serrant les dents, y'en a qui y arrivent) de la BY-NC-SA sous laquelle le EP est placé, sa première question a quand même été : "Et alors, n'importe qui pourra utiliser cette musique dans une pub ?".

    (pour ceux qui ont pas suivi, ce n'est pas le cas, à cause de la clause NC)

    Juste pour dire, il y a quand même des gens qui ne souhaitent pas que leur musique soit librement réutilisable pour tout type d'usage.
  • eh bé, oui cé ça, on tape dans le dur, là.

    j'aime beaucoup notamment
    Les usages peuvent évoluer.
    Le fait qu'à l'heure actuelle les charmantes personnes chargées de surcharger l'infosphère avec des messages incitant à consommer telle chose plutôt que telle autre (et toujours, de plus en plus) n'aient pas encore conscience du potentiel des LLD ne signifie pas que cela restera toujours ainsi.
    Ah oué.

    #nayandroits




    [edit: j'ai peut-être style et ton bizarre(s).. je sais.. j'suis sérieux là. bisatouss]

Ajouter un commentaire