Pour nous contacter : soyez au rendez-vous sur IRC ! ⋅ Parcourir l'archive musicale Dogmazic ⋅ Notre Blog
Notre Documentation

J’aimais bien Dogmazic

Il y a un certain temps, un site qui s’appelait "Musique libre", s’octroyait le titre de "Premier Site d'écoute des musiques libres", et personne ne contestait cette suprématie. Il y régnait une effervescence contagieuse, un forum bavard, des projets fédérateurs. Des membres de l'association étaient même invités dans des émissions du service public (France inter) pour parler de ce qui serait bientôt le mode incontournable de diffusion musicale : "la musique libre". A ce moment-là, beaucoup de musiciens comme moi qui n'avaient plus l'envie ou la possibilité de croire encore à une hypothétique signature en bas d'un contrat d'édition musicale ont dû se dire : "Ouais, c'est beau, c'est grand, je veux en être. Ce sera m'a revanche sur le monde impitoyable du showbiz, car voici enfin la possibilité de faire écouter ma musique au monde entier".

Aujourd’hui faisons le bilan de la distribution musicale : 3 majors du disque toujours bien implantées, des labels indépendants à la peine, un streaming plus puissant que jamais qui exploite les artistes (voir les chiffres des rémunérations), des cloud bien foutus et novateurs mais où l'on ne sait par où commencer, et des réseaux sociaux dont ce n'est pas la vocation. Et Dogmazic me direz-vous?
Bin, ce n'est plus qu'un site aux couleurs criardes et au design vintage, d’accès lent et récalcitrant (voire impossible), où les liens de chansons n'aboutissent nulle part.
Comment en sommes-nous arrivés là? L'usure du bénévolat? Le manque perpétuel de moyens? Le manque de pot? Les autres étaient plus forts et plus malins? Surement un peu de tout ça. C'est dommage, on a raté l'opportunité d'avoir un outil autonome, un chemin alternatif, un monde parallèle et plus sympa que celui qu'on veut bien nous vendre.

Décortiquons les causes :
1) Le bénévolat : c'est bien, mais ça ne peut qu'être limité dans le temps. Ça peut être une solution pour démarrer, ensuite il faut embrayer sur de la rémunération pour l'équipe chargée de la gestion, sinon c'est l'usure, la démotivation, la perte d'intérêt.

2) L'argent : Quelles sont les possibilités pour rémunérer les gestionnaires : sur Internet c'est la pub. Oui, je sais, sur Dogmazic c'est un mot banni. Regardons la réalité en face, Internet aujourd'hui n'est plus qu'une grande publicité (il existe même des sites où la pub est plus intéressante que le contenu). A vouloir s'en passer nous sommes en train de perdre l'outil fantastique qu'est Dogmazic. Qu'est-ce qu'une bannière ou deux sur une page. Surtout que l'on n'est pas obligé d'accepter tout et n'importe quoi. On peut choisir un annonceur qui correspond au thème du site. Nombre d'entre nous sont féru de MAO, pourquoi ne pas aller voir chez les éditeurs et constructeurs audio. Nombre de visiteurs sont de gros consommateurs de musique, cela pourrait également intéresser les maisons d'édition et les labels à travers les plateformes de téléchargement payantes. Dans tous les cas, un budget de fonctionnement reposant sur une poignée de cotisations à 10euros des membres de l'asso et quelques dons est insuffisant. Et on s'en aperçoit aujourd'hui. Je viens d'ailleurs de lire dans le forum, qu'à la suite de la perte d'un disque, l'archive n'était plus accessible. Alors que ces derniers jours une communication était faite sur la migration vers d'autres serveurs. Des serveurs moins chers car en fin de vie? (Désolé pour l'ironie).
J'avais déjà fait une autre proposition : Dogmazic est une vitrine fantastique pour les artistes amateurs qui désirent proposer leurs œuvres sous licences libres. Pourquoi ne pas rendre obligatoire l'adhésion à l'association pour un artiste qui désire publier sa musique en s'acquittant de la cotisation annuelle de 10 euros. Il y a 4713 groupes dans la rubrique "musique", faites le compte. A l'époque on m'avait répondu que les musiciens cherchent à faire du fric et qu'ils partiront. Franchement, si un musicien veut faire de l'argent avec la musique, je ne crois qu'il viendra ici en priorité.

3) La fréquentation : l'intérêt d'un site Internet ne se mesure pas à sa fréquentation. Par contre le tarif des rémunérations des bandeaux publicitaires oui. Malheureusement, j'ai bien peur qu'aujourd'hui les internautes soient peu nombreux à venir sur Dogmazic. Ce qui compromet grandement l'implantation de publicités dans le cas où l'équipe serait disposée à les autoriser. Et c'est là où le cercle vicieux commence: sans fréquentation pas de rémunération, sans rémunération pas de fonctionnalité, sans fonctionnalité pas de fréquentation.

Si la fréquentation est en baisse sur Dogmazic, cela est surement dû aux nombreux problèmes d'accès depuis plusieurs mois. Maintenant on peut aussi parler sans tabous des écarts de qualité audio et artistique des morceaux proposés sur la plateforme. Là aussi c'est un précepte défendu par l'équipe Dogma (ou du moins l'ancienne équipe) : "pas de jugement qualitatif". Ça part d'une belle idée d'ouvrir l'archive à tout le monde sans écoute préalable, mais si on tend quelque peu l'oreille, on s'aperçoit que les productions actuelles sont de grande qualité sonore. Un auditeur qui tombe trois fois de suite sur un truc mal ficelé ne reviendra pas. Bien sûr le but n'est pas d'accepter seulement les productions de plusieurs milliers d'euros d'un producteur de renom. Un musicien amateur (mais passionné) ne pourra pas arriver à ce résultat, chez lui, avec du matériel d'entrée de gamme. J'en conviens, et je suis moi-même dans ce cas. Mais une première écoute de validation pourrait déjà empêcher les morceaux dont les artistes n'ont pas les droits (les reprises, tant décriées dans un forum récemment). Ce qui occasionne du travail supplémentaire, j'en conviens, mais ça peut être une tâche déléguée aux membres volontaires de l'association qui pour cette tâche seraient bénévoles. Il suffit d'un emplacement de stockage temporaire où 15/20 personnes auraient accès en ligne pour écouter les titres déposés. Une interface simple de validation où 3 clics positifs effectués par 3 personnes différentes suffisent à valider le dépôt. Un clic négatif ouvre une fenêtre de commentaire qui est envoyé à l'artiste. Ca à l'air simple mais j'en sais rien je ne suis pas développeur.

Voilà, j'ai dit certaines des choses qui me tenaient à cœur. Vous trouverez peut-être que je n'ai pas à me mêler de tout ça, que je suggère mais ne fais pas, et vous aurez raison. Mais je suis incapable d'écrire 2 lignes de code (au mieux une page simple d'html) et je n'ai pas de fortune personnelle. Mes seules contributions depuis mon inscription (en janvier 2006 avec le groupe Wollam) furent de régler ma cotisation annuelle d'adhérent, 2 ou 3 dons, et ma musique dans laquelle par contre, j'ai mis toute mon énergie.
J'ai simplement peur, car je sens que Dogmazic vacille, et se serait dommage qu'il disparaisse. Mais peut-être avez-vous de meilleures nouvelles?

éric meyer club

Réponses

  • Merci pour ton message Eric... éh bien réjouis-toi parce que dogmazic est en plein effervescence. Pour le moment nous avon eu du mal à bosser sur le site ET à assurer la communication avec les membres, mais d'ici la semaine prochaine, les choses vont s'arranger.

    En fait je fais un p'tit message ce WE sur le blog.

    1) Je pense qu'on est tous d'accord avec toi. J'ai pu expérimenter les limites du sujet, crois-moi : ne serait-ce pour savoir qui possède tel information, qui a fait tel bout de code... c'était pas une mince affaire.
    Du coup, il est temps de rendre l'info publique : sache que je viens de quitter mon boulot pour me mettre à temps plein sur dogma. Pour info, mon précédent boulot était développeur/intégrateur PHP et graphiste pour une grosse boite lyonnaise. C'était un bon taf, j'y ai passé deux très bonnes années, mais j'ai décidé de me consacrer à un projet auquel je crois.

    2) Alors clairement : non. La publicité est le pire système de rémunération possible. L'un des arguments parmi de nombreux autres) que j'avancerais est que la publicité est en complète rupture avec les préceptes de transparences du libre (je sais ce que je donne à qui). Le fait est que les gens ont à peine conscience des centaines d'euros qu'ils sacrifient au marketing chaque année (à coup de petit % sur chaque produit - j'assimile ça à une TVA privée) et il n'y a aucune information (et encore moins de contrôle) sur la façon dont l'argent est réparti. Après les arguments anti-pubs sont légions... je vais te les épargner.
    Le libre est une avant-garde on est là pour inventer des trucs bien (en particulier en terme de rémunération), pas pour utiliser le vieux système... a fortiori quand le-dit système ne possède strictement rien à sauver.

    3) La fréquentation est lié à l'activité... Pour le moment, nous avons mené un travail souterrain absolument invisible en ligne (administratif, serveurs, prises de contacts etc...). Le fruit de ce travail va commencer à se voir en ligne d'ici quelques jours. Je n'ai aucun doute sur le fait que dogma va à nouveau attirer du monde :)

    Enfin : mèle-toi ! Dogma regarde tout le monde ! On bosse pour l'intérêt général, donc pour vous. On a pas la science infuse, et on s'efforce de compiler et de synthétiser tout les avis qu'on nous soumet quand on design la V3.

    Mêlez-vous donc !
  • Merci pour ta réponse, et merci pour votre travail. Dogmazic est un bel endroit sur le web.
  • Je suis bien d'accord avec Eric. Il faut qu'il y aie des sources de revenus. S'il y a des milliers d'utilisateurs, ce doit être possible de trouver assez facilement des bénévoles ou donateurs, sinon, et je pense que c'est le cas de Dogmazic, il faut un peu obliger les gens à mettre la main à la poche ou alors mettre de la pub. C'est facile de dire qu'on ne veut pas de ça, mais quel est le résultat : un site qui se désagrège de jour en jour sous nos yeux attristés. Pourquoi ne pas faire un système à la Bandcamp ?
    Cela me fait penser qu'il faudrait que Dogmazic soit clair, vis à vis de ses utilisateur, sur les sources de revenus apportées par Pragmazic. De manière précise et chiffrée.

    Jean-Pierre
  • Ouh là! là! que je grogne...
    @Eric
    "revanche sur le monde impitoyable du showbiz" Si je comprend bien.. Tu es venu sur Dogmazic parce qu'ailleurs on voulait pas de toi !!! MERCI.
    Je sais c'est presque l'automne, le temps des dépressions.
    Moi, je suis venu sur Dogmazic par choix et par esprit. J'ai débarqué au mois de juillet, en plein dans la tourmente du déménagement ; Et j'ai patienté : le vent s'est calmé. J'ai mis un certain temps avant de m'ancrer.
    A te lire, tu voudrais que les créateurs du site rentrent dans le rang! Qu'ils fassent comme tout les autres! Du fric! Parce que tu devrais savoir qu'en internet, comme en informatique, il n'y a qu'une alternative, ou tu fais de l'argent ou tu fais fait du libre. Entre les deux Y A PAS.
    Tu proposes d'appeler la pub à la rescousse, comme si c'est le média qui disposait de l'annonceur ! Celui qui décide, c'est celui qui paie.
    Tu proposes une adhésion obligatoire, te rends-tu compte que tu proposes une miserabilisacembis!! Et que tu demandes justement à ceux qui remplissent la base de données d'apporter l'argent pour faire tourner la machine ? Par contre je ne vois nulle part de proposer à ceux qui écoutent de payer? Donc en résumé, ceux qui font en sorte que le site vive doivent casquer!!! Tu veux nous envoyer tous au Luxembourg!
    Aahhhhhhhhhhaaaa !!!
    "Une interface simple de validation où 3 clics positifs effectués par 3 personnes différentes suffisent à valider le dépôt"
    Maintenant c'est là où j'ai bondi ! LE TRI. Un soi-disant créateur a dit un jour à une émission de radio que certaine émissions (musique de rock) ne devraient pas être diffusées. Si je suis ici, c'est qu'on y est libre. Moi aussi j'écoute les morceaux des autres, il y a du bon, il y a du pas bon POUR MOI. Mais le magnifique c'est que nous avons tous notre place ici. C'est pas 10 ou 15 guignols de foire qui doivent décidés qui peut et qui peut pas. Maintenant, s'il y a plagiat, la modération doit servir à ça, et pour qu'il y ait plagiat il y a des règles strictes à respecter.

    Je vois que dans ton texte l'important c'est le financement du site, dans ce cas il y a une règle à respecter : si tu me rapportes de l'argent, je te donne de l'argent, si tu ne me rapportes rien, je ne te donne rien. C'est ça le financement.

    Pour ma part je viens d'arriver, comme je l'ai écrit plus haut, en plein bazar, je connais très bien l'informatique (c'est mon job indépendant) et je pourrai offrir à Dogmazic du temps pour la programmation logiciel.
    Je ne sais pas ce que Dogmazic était avant ; Mais je sais ce que les autres sont devenus, et c'est pour ça que je suis ici.

    Daniel Génon
  • @ ARDOISEBLEUE
    Tu as raison, plusieurs de mes propositions ne sont pas bonnes.
    Par contre je suis content que tu aies retenu "Je vois que dans ton texte l'important c'est le financement du site". Car ce qui m'importe c'est que Dogmazic vive.
  • Je suis complètement d'accord avec Ardoisebleue en tout points.

    Surtout sur le pire! Sortir des artistes car non-validés par un jury, en plus d'être extrêmement prétentieux tuerait rapidemment le site. Tous les musicien/nes qui n'atteignent pas une qualité sonore ultra-pro soit parce qu'ils essayent mais n'en ont pas les moyens, soit parce qu'ils trouvent ça pompeux, édulcoré, compétitif ou in-à-propos nourrissent le site de leurs créations et des visites de ceux et celles qui les suivent et/ou recherchent le "non-formaté", le "non-conforme", des trucs qui se passent de jury pour exister.
    Aucune des musiques que je présente n'aurait d'ailleurs la plus infîme chance de passer un tel jury! j'accumule pourtant 33.000 téléchargements et 370.000 streams depuis 2009. Je représente en fait au vu de mes stats (décompte en bas de page) +/- 1/564 ème de l'archive. Sortez-en 100 comme moi et le site perd en un coup 17,7% de son audience !!!

    Plus généralement, poser ce genre de condition à ce stade-ci de la vie du site correspondrait à un virement radical à l'extrême droite, ce qui débecterait et ferait fuir la gauche, or qui c'est qu'y s'intéressent au libre ???
  • Yop la,

    Je crois qu'il ne faut pas oublier ce qu'est dogmazic,
    c'est (du moins, "je" le vois comme ça) une archive (donc pas un label) sans publicité, gérée par une association à but non lucrative qui propose l'hebergement de fichiers musicaux sous un panel très vaste de licences "libres", "ouvertes", de "libre diffusion" (ou quelle que soit la façon dont on veut bien nommer ces "licences")

    Je pense que ces 4 points sont fondamentaux, et c'est bien la conjonction de ces 4 points là qui font qu'il y a aujourd'hui autant de musiciens qui ont choisi de venir y mettre leur morceaux.

    (Je pourrais ajouter un 5ème point qui est "francophone", parce qu'il existe potentiellement l'équivalent chez nos amis anglo-saxon ou ailleurs, mais pour moi par exemple qui affectionne le style "Chanson francophone" voir "chanson à texte (texte prédominant)" dans la langue de Molière, j'aurais bien du mal à y trouver ce genre de chose sur une plateforme anglaise ou russe)

    à ma connaissance, dogmazic est toujours le "Premier Site d'écoute des musiques libres" qui respecte les 4 points ci-dessus (du moins avec le côté francophone), quel que soit son état aujourd'hui, le fait qu'il y ait toujours en ligne un site, une archive, une plateforme qui réunit ces conditions est une réussite !

    Après la question du financement existera toujours, la fatalité de "l'usure du bénévolat" aussi, mais je pense qu'il faut trouver des solutions sans remettre en cause aucun de ces 4 points.
    Si demain y'a de la pub sur dogmazic, j'aurais pas plus de raison d'être sur ce site que sur un autre, et là effectivement, dogmazic aura pris à mes yeux un sacré coup de vieux, et s'il ne propose rien de mieux que les autres plateformes d'hebergement de musique, je n'aurais plus d'intêret à rester sur la plateforme. Mais pour moi tant que ces conditions là sont réunies, peu importe les couleurs du site, ses petits problèmes techniques et son cochon rose sur fond blanc, lui même sur fond gris, je continuerai à mettre de la musique par ici, à écouter de la musique par ici, et à soutenir (financièrement, moralement, peu importe ...) le site.

    Bref, je pense que les problèmes que tu soulèves sont pertinents Eric, mais les ébauches de solutions mènent à créer un nouveau site, une nouvelle plateforme, qui ne sera plus dogmazic. Et là pour le coup, je pense qu'il y en a d'autre qui font ça très bien ...

    Nico "Zeco"
  • Avec un peu de recul je reconnais que mes propositions ne sont pas bonnes. Je l'ai déjà dit, et je fais mon "mea culpa". J'ai posté ce message principalement pour alerter sur le fonctionnement du site car les archives de plusieurs artistes ne sont plus accessibles, et j'ai eu peur qu'il n'y ait plus de pilote dans l'avion. Vous venez tous de me donner la preuve que vous êtes toujours sur le pont.
  • Mmmh... Actuellement, par exemple, les morceaux postés avant octobre ne sont plus accessibles.
    jp
  • jp_h écrit:
    Cela me fait penser qu'il faudrait que Dogmazic soit clair, vis à vis de ses utilisateur, sur les sources de revenus apportées par Pragmazic. De manière précise et chiffrée.

    Jean-Pierre

    Ahem, ahem, là j'ai pas les liens sous la main mais à priori le dernier versement (contractuel....) de Pragma pour l'utilisation de l'archive pour ses bornes remonte à 2009. Depuis, sur le net, plus rien. On en a déjà parlé ailleurs. Houston, on a un problème.

Ajouter un commentaire