Pour nous contacter : soyez au rendez-vous sur IRC ! (voir : http://dogmazic.net/irc )

OPEN CALL FOR SOUNDS II: Experimental Sound Lab

Bonjour,

Ceci est une proposition de collaboration entre Dogmazic
et ce groupe de sites (belge, new-york, barcelone). Leur projet : créer
et alimenter Freesound jusqu'au 30 juillet. Après cette date vous avez
un peu de temps pour créer des ziks qui seront par la suite disponibles
dans une compilation.

Qu'en pensez-vous ?
http://www.thalamuslab.com/open-call-for-sounds-ii-experimental-sound-lab/

Réponses

  • Je ne suis pas sûr que ça ait décollé très haut, 55 personnes suivent le Thalamus Lab sur soundcloud,
    j'en ai à peu près autant.
    À l'écoute de ces suiveur/euses partagés entre des créateurs de sons bruts, qui alimentent (directement ou indirectement) la collection et des musicien/nes plutôt technoïdes sur laptop, éventuellement partants pour des "remixs", on se rend compte de l'univers musical que cette seconde catégorie est susceptible d'explorer... c'est bien-sûr pure extrapolation mais je ne le sens pas trop!
    On a pas spécialement en tant que "créateur de sons" envie d'entendre
    ses bidouillages donner la réplique à un sample r'n'b ou incrusté dans
    une house pourrie (j'exagère mais quand-même). S'il n'y a pas une sorte de fil conducteur musical ou idéologique, je trouve ça vraiment chaud: ça se dessine de soi-même et tire très vite au mainstream.

    Quelque-chose sonne faut à mon goût dans le projet.
    Au premier abord, ça a l'air cool et sympa mais au final,
    n'est-ce pas une sorte d'appel vide et désespéré aux âmes esseulées,
    pour avoir l'air de faire semblant de sociabiliser? mondialement en plus, waouw!

    Car à priori, quand on crée des sons (comme je le fais), on a une certaine implication quant à  leur "devenir". Généralement on aime même bien en user soi-même mais on peut aussi être sur une commande, cadre où on sait normalement à quoi on se livre.
    D'un autre côté, quand on fait sa petite zic en utilisant des samples créés par d'autres (comme le fait mon voisin), on a aucun scrupule selon ses goûts. On traite cliniquement ses.wav's, on essaye des trucs jusqu'à trouver que "ça sonne bien".

    Sans vouloir généraliser, les adeptes du séquencage et du montage de samples sur logiciel on, disons "souvent", un goût prononcé pour sortir des musiques "comme pour du vrai". S'ils ont choisi de faire de la "house", il essayeront qu'on se croit dans un club, s'ils ont choisis la trip-hop, il faudra des samples qui sonnent, des basses qui groovent, dubstep, drum'n'bass, minimal techno avec émulations de tout ce dont ils auraient rêvés se trouve sur le net. Finalement, cette emphase rutilante (même si elle se veut parfois dark et plaintive) est loin des motivations qui poussent d'autres à créer des sons.

    Inventer de nouvelles sources sonores, c'est ouvrir de nouveaux champs et un projet comme celui-ci devrait au moins veiller à explorer ces nouveaux horizons, rythmiquement et harmoniquement plutôt que de proposer des "remix's" internationaux...

    Tiens... ne serais-je pas un peu rabat-joie (?) néanmoins j'ai fait remonter le sujet, ah non, il était déjà en tête de page! Bonbin, je sors...

     


  • djpdjp
    août 2014 modifié