Pour nous contacter : soyez au rendez-vous sur IRC ! (voir : http://dogmazic.net/irc )

Attente du chat au Tibet

Salut tout le monde !
Je vais présenter ici le storyboard de mon dernier morceau, "attente-du-chat" (dont le titre complet est "L'attente du chat au Tibet en Allemagne"), musique principalement électronique avec quelques bruitages et ronrons.

a) l'expérience de la narration comme préexistante à la création du morceau et du coup contribuant à la structure était franchement intéressante ET inspiratrice (j'ai toujours du mal à voir à grande échelle, et ne me sens pas forcément de partir sur des formes classiques);
b) j'aimerais donner les sources utilisées (moindre des choses)
c) parce que donc il y a bien une narration qui va de pair avec cette musique :wink: et que ça peut apporter quelque chose à l'écoute héhé

HISTOIRE DE BASE:
"Tiré d'une histoire vraie."

"Un chat affamé attend qu'on lui remplisse sa gamelle. Il tourne en rond, s'impatiente. On la lui remplit. Il mange goulûment, puis celle-ci vide à nouveau, s'empresse de sortir.
Sitôt dehors, il file vers la fenêtre la plus proche: en rentrant par celle-ci, c'est dans une autre dimension de la réalité qu'il pense bientôt pénétrer (dans laquelle, peut-être, sa gamelle sera pleine à nouveau...?)"

SOURCES:
-ebcrosby: cat single meow (CC-BY)
-Abolla: Cat Purr (CC-BY-NC 3.0)
-qubodup: high over Berlin (CC-BY)
-sandyrb: RAIN STICK A (CC-BY)
-zin: becop bass 7 (CC-BY)
-mon synthé (novistar CL54 LCD) (CC-BY)

ÉLÉMENTS MIS EN MUSIQUE ET APPROXIMATION TEMPORELLE PRÉ-CRÉATION:
-l'attente du chat, longue et répétitive (terriblement longue, compter la moitié de l’œuvre), il tourne en rond, donc la musique aussi. Le chat a vue sur les montagnes du Tibet, ce qui explique la grande résonance sonore. (détail pas prévu à la base)
-le remplissage de gamelle, le repas, satisfaction (une dizaine de secondes) (le bruit du remplissage de gamelle doit surgir comme d'une immensité et résonner dans l'infini)
-le chat à l'extérieur (une dizaine de secondes sans suggestion de l'autre dimension)
-l'approche de la fenêtre (et donc approche progressive d'une dimension parallèle... et donc évocation du thème de l'attente/la gamelle initial, jusqu'à la fin)
-le saut sur le rebord de la fenêtre (fin)

Voilà. Tout est dit.
Bises,
Ladee

Ajouter un commentaire