Pour nous contacter : soyez au rendez-vous sur IRC ! (voir : http://dogmazic.net/irc )

Prise de son pour une banque sonore libre !

Coucou tout le monde ! :smiley:


Voilà le contenu de ce qui aurait pu être un article, sauf que après réflexion, je trouvais ça plus sympa d'en faire un post pour enrichir le fofo :smile:
Je l'ai aussi posté sur linuxMao: c'est pour beaucoup grâce à leur communauté, leur encouragement et leurs conseils que j'ai osé me lancer dans l'aventure !
Bé oui, j'avais jamais enregistré un piano... j'étais pleine de bonne volonté hein, sauf que quand on sait pas faire, on ose pas souvent ! Du coup voilà l'histoire, si ça peut donner envie ;)

Journal d'une prise de son
pour créer une banque sonore libre !

Donc on avait eu l'occasion d'en discuter avec les adorables membres de linuxMAO :tongue: qui ont été d'excellent conseil, voir: http://linuxmao.org/tiki-view_forum_thread.php?comments_parentId=69109&forumId=42
Ici, je vais parler, en pratique, comment s'est effectué l'enregistrement "brut" du son !


2:45 PM
J'arrive à l'université de lettres de ma fac la plus proche. J'avais contacté le professeur en charge de tout ce qui est informatique musicale pour lui demander l'autorisation de faire une prise de son: en musicologie, ils ont quelques pianos sympas, dans différents états de délabrement. Avec la coupe des budgets leur entretien et accordage devient de plus en plus hasardeux. J'aurais bien aimé que leur son puisse être sorti de là, utilisé dans le libre.

J'avais donc pris mon ordinateur portable, un modeste portege des années 2008, une petite bestiole avec pas beaucoup de RAM et une carte son d'époque.

En fait à la fac, ils avaient du matériel d'enregistrement. Micros, un ZOOM -je sais pas la série- (enrgistrement stereo) et deux bons petits micros, avec pied et suspension élastique (merci ardiosebleue ;) ) la carte SD qui va avec, tout va bien.

3:00 PM.
Nous avons branché les deux micros au ZOOM, qui allait servir de moniteur. 2Go de mémoire sur le Zoom, ça a été bien, tout juste, pour 2h d'enregistrement environ.
Les micros étaient donc disposé à hauteur, de, euh, oreille, autour du piano: si on prenait le milieu de leur position, on se retrouvait face au point d'émission le plus puissant du piano, environ. Donc, le ZOOM côté clavier, histoire de saisir un peu l'attaque mais pas trop, une partie du son, les autres face et de côté/derrière le piano. Donc comme je disais, on les branche (une fois disposés comme il faut).
L'autre possibilité qu'on avait là était de se servir d'une carte son indépendante pour tout brancher dessus et rediriger ensuite la sortie direct sur mon PC pour gérer la prise de son.

Alors dans les détails techniques:
-Le zoom, dans menu>mode était en 4CH pour bien gérer ses 4 canaux (CHanels) d'entrée. En qualité d'enregistrement on a pris du 44Hz à 16bits en wav, après y a toujours moyen de choisir autre chose. On a aussi spécifié que les micros auxiliaires (les 2 autres) auraient besoin d'une alimentation fantôme (comprendre: ils avaient pas de pile) dans le menu du zoom (je sais plus où), et surtout, on a bien allumé les micros ;)
-On a dû bidouiller pour le zoom: pas moyen de le poser sur un pied, du coup on l'a mis sur-une-chaise-sur-une-table avec une couverture dessous pour l'incliner légèrement vers le piano.

Puis ça a été lancé. La salle était assez isolée sonorement, même s'il y a eu des interruptions.

LE PRINCIPE:
Tu lances l'enregistrement, tu attends d'être sûr de ne plus avoir de bruits parasites. Tu t'assieds tranquillou devant le piano, il vaut mieux être dans une position confortable. Tu fais pas de bruit. Puis tu appuies sur une touche. Tu comptes dans ta tête. De 3 à une quinzaine de secondes on va dire. Puis tu relâches. Et tu attends. Que le son s'arrête, et encore 2-3 secondes après: ça veut pas dire que parce que tu n'entends rien qu'il n'y a rien. Et c'est reparti sur la touche d'après.
Comme ils disaient sur linuxmao, il vaut mieux prendre plusieurs enregistrements pour la même note et sélectionner ensuite la meilleure. Là je l'ai pas fait: par manque d'habitude, je me suis dit qu'en l'absence de retour de la part d'oreilles habituées, ça servait à rien de ré-enregistrer 3 fois la même erreur.
Si un bruit gâche la prise de son, que le doigt a glissé et appuyé sur deux touches à la fois, ou autre, pas de problème. On attend un peu, on reprend. Il vaut mieux ne pas stopper l'enregistrement et tout avoir sur un même fichier plutôt que se retrouver avec une douzaine de fichiers audio pour une prise. Un peu plus même si il y a vraiment des problèmes. À voir suivant les préférences.
LECONSEIL DU SUPER-PROF D'INFORMATIQUE MUSICALE: tu prends une feuille de papier pour noter à quelles notes il y a eu un souci: en visuel par la suite ce sera pas forcément évident à repérer.
(on compte Do0 ou Do1 suivant les systèmes français et anglais pour le premier Do, puis Do2, etc, et -1 pour ce qui est avant)
(donc par exemple: Si-1 Do0 Do#0 Ré0 Ré#0 Mi0 Fa0... etc)

Derniers conseils: il vaut mieux appuyer avec la même intensité (quelle qu'elle soit) sur toutes les touches :) c'est pas très grave si ça varie un peu, toujours moyen de réajuster en post-prod. Attention à garder la même attaque pour chaque note, et à peu près la même manière de retirer le doigt.


3:20 PM

Ouf ! Premier enregistrement terminé.
Pour le premier j'ai choisi simplement d'appuyer 3-5 secondes par notes, sans pédale ni rien, en puissance médium.

3:45 PM

Celui-ci, la même chose, plus puissant, forte-fortissimo. J'ai du coup fait un enregistrement plus long, car la résonnance, plus audible, m'intéressait.

4:30 PM
J'ai refait un enregistrement medium, mais avec la pédale de résonnance enfoncée cette fois ! Alors là, ça prend longtemps, car enfoncer/lâcher la pédale fait un bruit particulier et audible, que j'ai isolé du reste; donc pédale-4secs-note-12secs-lâcher pédale-attendre4secs-réappuyer...
C'était tout aussi long qu'agréable: sur un bon piano, ça laisse vraiment le temps d'entendre le glissé des échos sur les cordes, et le son qui se "balade" d'un bout à l'autre du piano sur chaque touche, c'est une expérience intéressante ;)

4:35 PM
Là j'ai pris une petite pause "pédale", en fait. Ça fait un joli bruit l'enfonçage d'une pédale, un bruit particulier. J'ai pris le son des 3 pédales.

4:40 PM
Et quelques sons du piano aussi, le couvercle qu'on rabat, ce genre de choses :D

4:45 PM
C'est allé plus vite ici: j'ai pris seulement des attaques brèves (en ne laissant appuyé moins d'une seconde par touche), en medium, ça va assez vite.

5:00 PM
J'ai refait la même, mais en nuance piano cette fois-ci.

Il restait énormément de choses enregistrables, entre toutes les nuances d'attaque différentes, la manière de relâcher la touche, voire en jouant sur les résonnances, puis même dans les sons du piano: en pinçant les cordes à la Cowell, en appuyant dessus pour en avoir les différents harmoniques... !
Mais j'étais un peu au bout de mon énergie du moment.

Par la suite, il a suffit de sortir la carte SD, l'insérer dans le PC, récupérer tout les fichiers (sans en oublier dans les sous-dossiers) et le matos de base, le brut, était là !
C'est une première étape, et c'est déjà pas mal ;)

Donc voilà un aperçu d'une prise de son. Ça prend du temps, c'est -relativement- fatiguant, très agréable aussi de travailler sur ça !
Je pense avoir rien oublié.
Maintenant y a plus qu'à... traiter le son ! Seul(e), ou à plusieurs :p dès que j'aurai viré les sons inutiles (bavardages, éternuements, etc), j'uploaderai tout ça et mettrai le lien ici.
À plus :)

P.S.: Je remercie au passage l'université Paul Valéry et le professeur G. Carvalho !

Réponses

  • juillet 2016 modifié
    Salut Ladee,
    Belle leçon de patience et de persévérance !
    On a fait la même chose avec la batterie d'un copain à l'époque, largement plus à la va-vite.
    C'était moins fastidieux , puisqu' ensuite on a entré les sons dans une boîte à rythme qui acceptait les WAV.
    Je crois que c'était "Hammerhead" le nom du soft.
    Quand on est un peu exigeant du son qu'on veut obtenir , c'est une très bonne méthode et surtout comme tu le mentionnes , ça permet de n'utiliser que ce qu'on souhaite.

    Voilà l'exemple de la batterie de Didier, jouée sans Didier , avec le son de Didier quand-même.

    Bonne chance pour ranger tous les fichiers,
    en espérant que le piano n'ait pas été trop faux.
  • Pas mal du tout votre beatbox ! On sent que les sons sont plutôt étouffés, mais ça passe plutôt bien pour un "va-vite" :)
    Merci pour le nom du soft, je m'y connais pas trop, mais ça peut toujours servir !

    Pour le piano encore ça va, après un piano par principe c'est toujours faux, mais celui-là est carrément écoutable :smiley:

    Après honnêtement, je l'ai pas mis en valeur mais c'est plutôt rigolo de faire une prise de son comme ça, ça donne l'impression de pouvoir faire énormément de choses, c'est très stimulant !
  • juillet 2016 modifié
    Merci.
    Là où tu vas t'amuser un peu , ce sera pour éditer tes WAV ,
    qu'elles aient toutes la même longueur, pour éviter un effet de latence qui peut être gênant...
    Enfin , si le son de départ est bon comme tu dis, tu ne vas pas t'esquinter en essayant de modifier chaque fichier.
    Ladee a dit :


    Après honnêtement, je l'ai pas mis en valeur mais c'est plutôt rigolo de faire une prise de son comme ça, ça donne l'impression de pouvoir faire énormément de choses, c'est très stimulant !

    C'est là où tu vas vraiment prendre plaisir , si à l'avenir te vient l'idée de sampler bien d'autres choses , des bruitages domestiques, des instruments bien sûr, ou des sons nature , afin de les incorporer dans un morceau.
    Je crois que tu as déjà un peu expérimentée la chose avec le chat qui miaule sur un de tes enregistrements.
    Je me suis déjà pas mal amusé avec un sampleur Akaï à l'époque (Mpc, je crois). Quand tu commences, tu as du mal à arrêter.
    Aujourd'hui , les séquenceurs audio intègrent directement cette technologie du sampling avec des instrus virtuels , très pratiques , bien foutus, et avec beaucoup moins de manip' à effectuer pour modifier un son ou le répéter. Pour ça , j'utilise le looper d'Ableton , ou Loopmash de Cubase. Tu me diras que ce n'est pas très libre tout ça , mais il n'y a pas d'équivalent et surtout pas en qualité.

    Tout ça demande beaucoup de temps mais le résultat est souvent surprenant.
    Il y'a des sites sur le net ou tu peux poster ces petits bouts de samples.

    http://www.freesound.org/

    J'en connaissais d'autres , mais plus moyen de me remémorer les noms.
    Bon travail d'édition à toi !

Ajouter un commentaire