Pour nous contacter : soyez au rendez-vous sur IRC ! ⋅ Parcourir l'archive musicale Dogmazic ⋅ Notre Blog
Notre Documentation

Peut-on mettre une musique libre sur les grands vendeurs (iTunes, Google Play etc...) ?

2»

Réponses

  • oué

    bon. en même temps si comme dit kidjazz l'utilisateur lambda nous connait pas au départ, et que du coup c'est pas si génial que ça question visibilité, autant aller direct sur un site qu'est prévu pour collecter des dons. y'aura pas plus de visibilité mais ça fera probablement moins de mic mac avec la plateforme sur le mode : ouais les sous que tu prélèves au départ pour la SACEM (prévelement qui valide, aussi quelque part son modèle économique), bon ben c'est pas juste. la SACEM j'y suis pas, donc aboule les thunes (y'a un truc dans ce "donc" que je trouve quand même un peu étrange).

    Et puis les gens vont pas forcément comprendre non plus. je veux dire... si moi j'ai ce souvenir tenace d'une plateforme qui vent "du droit d'écouter dans le cadre privé", c'est probablement aussi comme ça que beaucoup "d'utilisateur lambda" aborderont aussi leur "achat". Et la licence libre et les autorisations qui lui seront données avec, il va probablement juste passer à coté comme une sorte de CGU emmerdante qu'on s'empresse d'oublier.
  • Il faut signaler aussi que les grandes plateformes de distribution de musique (itunes, deezer, spotify, etc) n'ont pas de case "licence libre ou ouverte" dans leurs formulaires, en conséquence l'auditeur n'a aucun moyen de savoir si ce qu'il écoute est en gestion collective ou individuel, ou quoi que ce soit d'autres. Étant donné que l'info n'est pas donnée à l'auditeur, il faut l'inclure dans les méta-données des morceaux (sous réserve que la platefome ne les réécrivent pas) . Dans le cas contraire cela pose vraiment la question de savoir si le/les morceaux restent encore libre ou non. Car ça peut être libre (ou ouvert) mais si aucune info ne peut être trouver nul part que c'est le cas alors ces morceaux-là (les fichiers en eux-même) deviennent presque automatiquement propriétaires.
    Après ça n'est pas réellement gênant, c'est comme un musicien qui se ferait payer hyper cher pour produire une musique pour une pub et accorder les droits dessus à la boite qui fait la commande, et qui ferait de la zic pour une asso qu'il se ferait payer une misère et qui serait distribué sous licence libre. En gros c'est pas le même usage, donc c'est pas les même conditions.
  • Comme je disais, c'est pas le meilleur chemin...
  • Pour Youtube, tu peux toujours participer à leur programme de monétisation avec des pubs intégrées.

    Pour les autres sites, je ne sais pas si Believe (un aggrégateur) ou d'autres permettent ce genre de prise en charge. Cela demande un peu de renseignements afin de compléter cet article que j'avais rédigé en 2014 ! (voir la fin de l'article pour la question qui nous intéresse)
    http://musique-libre.org/doc/petit-precis-sur-les-redevances-de-droit-dauteur/

Ajouter un commentaire