Pour nous contacter : soyez au rendez-vous sur IRC ! ⋅ Parcourir l'archive musicale Dogmazic ⋅ Notre Blog
Notre Documentation

automatesintelligents.com : Vive le libre et les SMS

automatesintelligents.com, excellent site scientifique, l'édito de J-P Baquiast et Ch. Jacquemin est à lire de bout en bout (comme le site d'ailleurs:) . Les 3 1/2 premiers paragraphes :

Vive le libre et les SMS

"Les industriels du disque et de la production audio-visuelle en ligne dépensent actuellement beaucoup d'argent, en lobbying et publicité, pour tenter de freiner le piratage, résultat notamment de la technique du peer-to-peer. Cet effort paraît rentable à court terme puisque divers pays adoptent actuellement des législations répressives qui enrôleront par force les offreurs d'accès dans la chasse aux fraudeurs. La répression ne s'arrêtera sans doute pas là puisque dans la foulée, les entreprises et les pouvoirs publics vont essayer d'atteindre aussi les copies de logiciels, les sites jugés dangereux pour tel ou tel motif et plus généralement tout ce qui gênera les intérêts économiques et politiques en place.

Ces législations, sur le plan de l'applicabilité, paraissent méconnaître les réalités des phénomènes de masse sur Internet. On pourra toujours réprimer, on n'empêchera rien, sauf à frapper quelques lampistes. Mais, en dehors de cet aspect des choses, le bon sens et la morale peuvent-ils défendre la répression ? On veut bien admettre la lutte contre les spams et les virus ou contre les propos délictueux, mais pas contre le partage des compétences et des savoirs qui est précisément la conquête la plus évidente de la société de l'information.

Dans un livre remarqué, "Smart mobs, the next social revolution"(1) le prospectiviste américain Howard Rheingold avait montré, en 2001, comment les moyens mobiles de communication, combinés avec des réseaux de plus en plus diffus et performants, allaient créer de nouvelles communautés sociales et de nouvelles activités susceptibles de bouleverser le schéma capitaliste classique. On a pu ironiser sur ces visions, en expliquant qu'il ne se passerait rien du tout, sauf une inflation assez superficielle de SMS, mais les changements sont en train de se produire sous nos yeux, y compris dans des pays où on ne les attendait pas(2).

Aujourd'hui, Howard Rheingold a repris son bâton de pèlerin et met en évidence quelques-uns uns de ces changements. Il cite d'abord, en dehors du peer-to-peer, bien connu, trois catégories d'activités échappant à l'économie de marché classique et susceptibles de produire de nouvelles richesses au profit de nouvelles communautés d'utilisateurs. Le propre de ces activités est qu'elles enrôlent des gens qui apportent individuellement de la richesse, gratuitement et sans même le savoir, richesse qui bénéficie à tous."

automatesintelligents.com

Ajouter un commentaire