Pour nous contacter : soyez au rendez-vous sur IRC ! ⋅ Parcourir l'archive musicale Dogmazic ⋅ Notre Blog
Notre Documentation

Quelques titres de Nico Muller (rock français)

Salut tout le monde,
je vous soumets quelques-uns de mes titres, n'hésitez pas à les commenter ;) si ça vous dit :

Celui-ci est assez "classique" dans le genre :



Celui-là est plutôt "cajun" :



Amicalement,
N.M

Réponses

  • salut,
    c'est bien, bien arrangé, textes sympa.
    ton album est en licence libre/ouvertes ?
    si oui, je peux diffuser ton album entier sur ma webradio Trafic 2 Rock et The Other Side of ...
    @+
    Michel
  • Salut Michel,
    j'ai bien peur que non, cet album est en édition chez BMG mais je t'avoue ne pas connaitre toutes les subtilités des différentes licences et de ce que ça implique.
    Si c'est juste une histoire d'autorisation, vas-y, avec grand plaisir même, j'ai mis tous les titres en téléchargement libre sur ma page soundcloud ci-dessus.
    ++N.M
  • Bonjour,
    Malheureusement si les titres sont édités par une autre structure, il vous faut les autorisations de cette structure pour les diffuser gratuitement. Même chose pour la Sacem, si vous êtes sociétaire de la Sacem il faut que vous puissiez avoir l'autorisation de la Sacem pour diffuser gratuitement vos œuvres.

    Notons que dans la plupart des cas, ils s'en foutent, mais si vous atteignez une certaine diffusion, là ils vont vous "embêter" et vous demander de les retirer. Mais malheureusement, cela n'est pas gratuit pour les structures qui voudront diffuser vos œuvres mises à disposition gratuite.

    C'est le principal intérêt des licences libres/ouverts, pouvoir encore décider ce qu'on peut faire de ses œuvres.
  • 15 avril modifié
    Oui, sans doute, autoriser d'emblée une diffusion en webradio (peut-être uniquement une webradio non commerciale, selon la licence, mais autoriser d'emblée), sans que la radio n'ait une redevance à verser aux sociétés de gestion des droits, c'est peut-être bien finalement l'un des plus grands atouts des licences libres ou ouvertes.

    J'avais été fort agréablement surpris, en écoutant un jour Radio Giroll, d'entendre sur la playlist aléatoire qui tourne en permanence quand il n'y a pas l'émission mensuelle, un de mes titres ! C'est une vraie reconnaissance, et c'est la licence de libre diffusion qui facilite la chose : je place ma musique sous une telle licence ; la radio sait d'emblée qu'elle peut me diffuser "hors forfait SACEM"... Enfin, on parle d'une niche un peu quand même... Car ne pas payer le forfait, ça veut dire diffuser uniquement de la musique en gestion individuelle, non déléguée à une société spécialisée. Et ça évidemment, c'est pas toutes les radios qui veulent le faire !
  • Merci les gars pour les infos

Ajouter un commentaire