Pour nous contacter : soyez au rendez-vous sur IRC ! ⋅ Parcourir l'archive musicale Dogmazic ⋅ Notre Blog
Notre Documentation

Définitions des style, c'est par ici =3

Vu que certaines personnes ne s’y retrouvent pas toujours dans les genres musicaux, je me permets de créer se poste ;) . Certaines définitions sont des résumés de Wikipédia :p, d’autres de moi (ou les 2 parfois lol). Je mettrais les genres principaux et quelques dérivés. Si vous voulez ajoutez des définitions, ou qu’une des mes définitions vous semblent fausse, n’hésitez pas à me le dire, je changerais le plus rapidement !

Le genre qui est à la base :
Musique électronique : La musique électronique est un type de musique qui a été conçue à partir des années 50 avec des générateurs de signaux et de sons synthétiques. Elle a donné naissance à différents styles : l’électro (acoustique, expérimentale, …), la techno, la trance, le hardcore, l’ambiant, … la liste est longue.

Les différents styles :
Techno : La techno s’est principalement développée dans les années 80 . Elle est : abondante en percussion ; en sons synthétiques ; en fx ; se base plus sur la rythmique que sur la mélodie. Elle a été influencés par d’autres styles comme la house, l’électro et les thèmes futuristes. Elle est principalement jouée par les dj en discothèque ou en free/rave party… Attention, certaines personnes utilisent le terme « techno » comme synonyme de musique électronique, ce qui est faux !
BPM : 130 à 140
Artistes/titres sur dogmazic (au hasard) : Fresh Nelly - Talk about sexxx / Sebbass – Earth of my Heart / DJ Psycho - Delirium

Trance : La trance (dérivé du mot transe) est un genre né au début des années 90, plus précisément en Allemagne. Après quelques années, elle est arrivée en Hollande, Belgique, Suisse, France et même l’Inde ! Elle se caractérise par des mélodies longues et planantes, un jeu particulier sur les rythmes et les nappes/sphères.
BPM : 135 à 145.
Artistes/titres sur dogmazic (au hasard) : DJ Psycho – Bell’s universe (short mix) / Atomic Cat – Call from Hope

Goa/Psytrance : La Goa (ou hippie trance) et la Psytrance (trance psychédélique) sont 2 genres dérivés de la trance. La Goa est né en Inde, dans l’état de Goa (d’où son nom) et la psytrance est un genre fort apprécié au Royaume-Uni, en Israël, à Goa et au Japon. Ce sont 2 genres se rapprochant fort (certains séparent bien les 2, mais c’est une question d’opinion). Les basses sont élevés, ne s’interrompent jamais et des rythmes viennent se superposer pardessus, une bonne résonance et une arrivée de mouvements plus énergétique dans la seconde partie pour ensuite diminuer.
BPM : 125 à 150
Artistes/titres sur dogmazic (au hasard) : Atomica Cat – Psychedelic Run / Atomic Cat – A Voice From Darkness

Hard Trance : La hard trance est un dérivé de la trance, plus rapide, avec des kicks plus secs, une basse plus fortes et avec des mélodies du même type.
BPM : 140 à 150
Artistes/titres sur dogmazic (au hasard) : ???

Hardstyle : Le hardstyle est né au début des années 2000, en Hollande. C’est un style à mi-chemin entre la hard trance et le hardcore : des mélodies de types hardtrance avec le côté dark du hardcore ; un kick plus sec et légèrement distordu, mais moins que le hardcore ; un rythme légerement plus élevé que la hardtrance ; une basse entre les 2 …
BPM : 140 à 155
Artistes/titres sur dogmazic (au hasard) : DJ Toxik Waste – Thunder

Jumpstyle : Le jumpstyle est né pendant les années 90, en Belgique (sont ancien nom était d’ailleurs techno belge). C’est un style assez répétitif avec une mélodie simpliste qui ne change pratiquement jamais, un kick/bass casserole (je caricature fort hein ;) ) et est souvent accompagné de vocaux. Le jumpstyle est un des premiers genres à avoir un style de danse bien défini et est de plus en plus connu. A ne pas confondre avec le jump espagnole (j’en parlerais une prochaine fois).
BPM : 135 à 145
Artistes/titres sur dogmazic (au hasard) : Noize-R – Chicago / Noize-R – Love Anthem

Dance : La dance ou eurodance (car principalement produite sur le continent européen, majoritairement en Allemagne, Belgique et Italie) a pris son essor début des années 90. La mélodie est généralement joyeuse et facile à retenir et chantée : rappeur pour les couplets et chanteuse pour le refrain ; voix d’homme modifiée ; samples féminins ; … C’est un des genres les plus populaires de la musique électronique
BPM : 120 à 150
Artistes/titres sur dogmazic (au hasard) : Atomic Cat – Forever to last (même si ça a un chtit côté trance)

Italo-Dance : C’est un genre dérivé de la dance, venant d’Italie, qui garde la même formule que la dance, mais avec des mélodies un peu plus travaillées et un kick moins présent.
BPM : 120 à 150
Artistes/titres sur dogmazic (au hasard) : ???

Hand’s Up : La Hand’s Up est un genre venant d’Italie (plus récent que l’italo-dance). C’est un dérivé de la dance, avec des basses plus présentes et une mélodie plus simple. Pour les types de chantées, on garde la même formule.
BPM : 135 à 155
Artistes/titres sur dogmazic (au hasard) : ???

Je rajouterais d'autres définitions d'ici la fin du mois d'aout

ps : si c'est pas la bonne catégorie, n'hésitez pas à déplacer le topic :wink:
«1

Réponses

  • Le musette :

    Le musette est le genre musical dont jouent les orchestres de musette ou de bal-musette. Instrument fetiche, l'acordéon ! Il regroupe les genres musicaux cités ci-après, mais seulement lorsque qu'ils sont joués dans le style musette. En effet, les différences de style sont importantes entre, par exemple, la valse viennoise et la valse musette ou le tango musette et le tango argentin.

    Sur dogmazic: ..?
  • Et comme on dit chez nous... qui n'a pas son litron dans sa musette... n'est pas digne de cette fête... ou Honnis soit qui peu y boit... mais là je fatigue... vivement les vacances que je :arrow: un peu !
  • Ce qui me gêne avec le terme de musique "electronique", c'est qu'elle se définit non pas par des caractéristiques musicales, mais par le moyens techniques employés pour la faire, à savoir "des générateurs de signaux et de sons synthétiques"...C'est comme si on définissait le rock par l'utilisation de guitares saturées...
    Et de nos jours, c'est quoi un son synthétique ? c'est quoi un générateur de signal ? Tous les PC sont des générateurs de signaux, non ?
    Et de l'électro "acoustique", alors là... :?: je vois pas.

    Personellement j'utilise uniquement des générateurs de signaux et des sons que l'on pourraient qualifier de "synthétiques" puisqu'ils proviennent tous d'instruments virtuels et que c'est le processeur de mon PC qui génère tous les sons...
    Et pourtant ils se rapprochent plus de la "musette"... :wink:

    Ca y est j'y suis : je fais de l'électro-musette...
  • je trouve tout ca bien résumé !
    c'est sympa d'avoir prit le temps de le faire ^^ :wink:
  • "Ce qui me gêne avec le terme de musique "electronique", c'est qu'elle se définit non pas par des caractéristiques musicales, mais par le moyens techniques employés pour la faire, à savoir "des générateurs de signaux et de sons synthétiques"...C'est comme si on définissait le rock par l'utilisation de guitares saturées...
    Et de nos jours, c'est quoi un son synthétique ? c'est quoi un générateur de signal ? Tous les PC sont des générateurs de signaux, non ?
    Et de l'électro "acoustique", alors là... Question je vois pas."


    c'est un style pas vraiment nouveau

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Musique_électroacoustique
  • Certes, mais ça change rien au fait que c'est un style qui ne veut vraiment plus rien dire. Ce qui était encore exceptionnel et remarquable dans les années 50 n'a vraiment plus aucun sens à une époque où la quasi totalité de la musique produite passe par de l'electricité ou des conversions acoustique -> électrique....

    Je cite Wiki :
    "La définition de la musique électroacoustique a toujours suscité de nombreux débats. Toutefois, quatre définitions sont souvent défendues :
    - le terme musique électroacoustique désigne tout type de musique dans laquelle l’électricité a un rôle autre que la simple utilisation du microphone ou de l’amplification pour la production de cette musique (Leigh Landy)
    - tout ce qui utilise la conversion d'un signal acoustique en signal électrique et vice et versa
    - musique utilisant la technologie pour enregistrer, produire, créer, manipuler et diffuser le son
    - toutes les activités utilisant l'électricité pour produire, manipuler, diffuser et étudier le son

    et je persiste à dire que tout le monde fait + ou - de la musique électronique, ou électroacoustique même JJ Goldmann...
  • j'avoue pour ma part que les définitions, heu.... officielles (?) des styles de musiques ont toujours eu tendance à m'échapper complètement.

    Mais j'ai appris aussi à faire gaffe, punaise.
    Jamais dire, par exemple à un Metaleu, qu'il fait du "death" alors qu'il fait du "grind".
    C'est un coup à jamais s'en remettre.
    Sérieux.
    'Faut pas déconner avec ça.

    En ce qui concerne l'electro-accoustique, je trouve ça génial :D
    je veux dire: comme d'hab, 'suis sûrement à chaille de la définition vraie du truc, mais ça m'inspire des histoires de sons "naturels", mixés avec des purs bruits bien trafiqués. Comme par exemple un pipeau sur fond de KORG....

    ça doit être beau :roll:

    (voilà, c'était ma super contribution à ce thread quand bien instructif, merci à son auteur...)
  • "et je persiste à dire que tout le monde fait + ou - de la musique électronique, ou électroacoustique même JJ Goldmann..."

    tout à fait juste et cela nous prouve que définir un style et ses sous-genres est important pour éviter les confusions et manipulations.

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Musique_acousmatique
  • ben si ça vous chante...

    il y aura toujours des gens pour faire des classifications et bien tout ranger dans des petites étagères...ça avance pas à grand chose mais ça occupe.
  • en tout cas cela évite de reculer et l'ignorance de certaines musiques qui ont leurs propres codes, car faites par des gens qui ont des points de vues différents et des émotions différentes sans péjuger de leurs valeurs artistiques.

    Définir un style sert à cela.

    Cela fait la richesse de la musique car c'est la preuve qu'elle toujours vivante, faite par des gens bien vivants.
  • oui, un truc comme ça....
    pour ma part, les styles m'interressent pour principalement deux raisons.

    d'abors parce que comme je les connais pas, ça me donne l'impression de lire un bouquin de sf quand je vois tous ces noms étranges et je trouve ça fascinant.

    ensuite parce que d'une certaine manière, et bien finalement, un style, c'est un peu comme une date dans un bouquin d'histoire. en l'an zero, y'a le christ qu'est né.... à l'époque du Jumpstyle, les belges ont fait un carton :D

    ça n'en reste pas moins des étiquettes. et je rejoint Pia sur ce coup-là: on se retrouve avec des étagères à n'en plus finir....

    Punaise, les ethnologues du future ont effectivement de quoi se spécialiser dans l'étude des styles musicaux.... sans jamais s'emmerder pendant au moins une carrière entière :lol:
  • humm... oui les ethnologues, justement, des gens qui voulaient classer et ranger les hommes dans des petites cases qu'ils appelaient "races"...
    en tout cas cela évite de reculer et l'ignorance de certaines musiques qui ont leurs propres codes, car faites par des gens qui ont des points de vues différents et des émotions différentes sans péjuger de leurs valeurs artistiques.

    dans le cas des races et des cultures différentes, ça n'a pas lutté contre l'ignorance mais ça l'a favorisée...et les différences, les codes et les préjugés justement n'en ont été que plus sources de haine et d'intolérance... mais bon chacun est libre.
  • y a pas qe l' électro ....

    voici pour ceux qui veulent comprendre le metal (reçu par mail y a quelques temps de cela, très précieux pour comprendre dans ce foisonnement de style :D )
    Aujourd'hui : comprendre le métal. Pour aider les néophytes à comprendre ce qu'est le métal, voici une série de métaphores qui rendront à tous la chose évidente !

    HEAVY METAL
    Le chevalier arrive sur une Harley Davidson, tue le dragon, boit
    quelques bières et baise la princesse.

    SPEED METAL
    Chevalier-tue-dragon-sauve-princesse-la-baise.

    HARD ROCK
    Le chevalier arrive en short avec une casquette. La princesse se casse,
    dégoûtée.

    BLACK METAL
    Le chevalier arrive, tue le dragon et boit son sang, sodomise la
    princesse et boit son sang, puis la sacrifie à Satan.

    SYMPHONIC BLACK METAL
    La même chose mais en finesse.

    HAIR METAL
    Le chevalier arrive avec une coiffure 80's, envoie un baiser à la
    princesse et se fait croquer par le dragon.

    FOLK METAL
    Le chevalier arrive avec des amis flûtistes et violonistes, le dragon
    s'endort, il sauve la princesse et l'épouse.

    METAL-INDUS
    Le chevalier arrive en porte-jarretelles, fait des gestes obscènes au
    dragon, et se fait jeter hors du château par la sécurité.

    DEATH METAL
    Le chevalier arrive, tue le dragon, baise la princesse et la tue.

    BRUTAL DEATH
    Le chevalier arrive, tue le dragon, tue la princesse et la baise.

    GOTHIC METAL
    Le chevalier arrive et tue le dragon. La princesse tombe amoureuse de
    lui, il l'épouse en grande pompe, le roi lui donne son royaume, il est
    le héros du peuple, il se suicide sans qu'on sache pourquoi.

    DOOM METAL
    Le chevalier arrive et se suicide. Le dragon mange son corps et la
    princesse.

    GOTHIC METAL À CHANTEUSE
    Elle charme le dragon par son chant, arrive devant la princesse, lui
    pique sa robe, lui pique sa place et attend que le batteur de son groupe
    vienne la délivrer.

    ALTERNATIVE METAL
    Le chevalier arrive, refuse de faire partie du système, dit « fuck you !
    » à la princesse et repart.

    VIKING METAL
    Le chevalier arrive en bateau, tue le dragon avec une hache à deux
    mains, le cuit, le mange, viole la princesse et brûle le château.

    PROGRESSIVE METAL
    Le chevalier arrive avec une guitare et joue un solo de 26 minutes, le
    dragon se tue lui-même par ennui, le chevalier arrive près du lit de la
    princesse, joue un autre solo, la princesse s'enfuit et va chercher le
    chevalier heavy metal.

    ATMOSPHERIC METAL
    Les écailles du dragon reflètent la lumière de la Lune, la princesse est
    à son balcon et jette un regard
    mélancolique au loin, l'air souffle doucement dans les arbres de la
    forêt. Pas de chevalier.

    GLAM METAL
    Le chevalier arrive en retard après s'être looké pendant 3 heures, entre
    pendant que le dragon se tord de rire à sa vue, vole le maquillage de la
    princesse et peint les murs du château en rose.

    GRIND METAL
    Le chevalier arrive, crie quelque chose de parfaitement incompréhensible
    pendant 2 minutes et repart.

    GORE METAL
    Le chevalier arrive, tue le dragon en répandant ses entrailles devant le
    château, baise la princesse et la tue, rebaise le corps mort, tranche
    son estomac pour en bouffer les tripes, rebaise la carcasse une
    troisième fois, brûle le cadavre et le rebaise une dernière fois.

    NEO METAL
    Le chevalier arrive, il flippe quand il voit le dragon alors il reste
    devant les douves, en faisant des gestes obscènes à la princesse. Puis
    il repart dans la forêt se masturber.

    TRUE BLACK METAL (À L'ANCIENNE)
    Le chevalier arrive bourré, vomit dans les douves. Sacrifie la princesse
    et commence à draguer lourdement le dragon.

    TRUE BLACK METAL (NOUVELLE VAGUE)
    Le chevalier arrive et commence à expliquer au dragon qu'il n'a rien
    compris et qu'il est pas "evil". Il bute la princesse parce qu'elle l'a
    interrompu.
    Le dragon, exaspéré, le bouffe malgré ses bracelets à piques. Et pis,
    faut pas faire mal aux aux dames, non, faut pas. (on peut être dragon et
    gentleman, bigre !)
  • :lol: :lol: :lol:
    super ces définitions, elles sont de toi, Collegue ?
  • non...
    je les avait reçu par mail..
  • ça c'est des styles 8)
  • Bonjour tout le monde, je me suis inscrit pour pouvoir répondre à ce post.

    DJ pctm, tu es loin du compte et ta définition de certains styles n'est pas tout à fait exact.

    Dance par exemple n'est pas synonyme d'Eurodance.
    L'Eurodance c'est par exemple Technotronix, Gala et toute cette sorte de Dance Européenne.

    Au USA, les faiseurs de House et même de Techno comme Juan Atkins, se définissent comme faiseurs de Dance, en Angleterre, Aphex Twins parle de Dance lorsqu'il parle de sa musique car dans les pays Anglosaxons, on parle de la musique Dance pour tout concerne le Dance-floor et pour ces artistes, c'est un terme générique et noble.

    Le terme Eurodance a un côté péjoratif, ciblé années 90 et formaté pour les radios, c'est du boum boum au kilomètre.

    Pour ce qui est de la Techno, il faudrait préciser de quelle Techno tu parles.

    Techno des Origine inspirée de Kraftwerk et de l'électro newyorkaise que trois mecs de Détroits ont créés, un style à la fois froid et mélodique ou bien la techno Allemande directement issue de la Techno de Détroit mais beaucoup plus minimaliste et agressive ?

    A savoir aussi que le mot électro qui sert de terme générique aujourd'hui est en fait un style inventé dans les années 80 avec l'arrivée des sythétiseurs en droite ligne du PFunk avec des artistes comme Zapp, Africa bambataa, Bootsy collins....

    Aujourd'hui, lorsqu'on parle de musique électronique on fait référence à l'un des styles qui la compose et on fait surtout référence à une forme plus qu'à une façon de la faire.

    Car cette musique n'est plus la seule à utiliser l'ordinateur à un quelconque bout de la chaîne de production, sinon on pourrait qualifier la variété Française de musique électronique puisqu'on emploi pour la produire des séquenceurs, des samplers, boîte à rythmes, banques de samples etc...

    Si la Techno des origines, celle de Detroit, a un son caractéristique c'est parce que les machines de l'époque avait des sons non réalistes, aujourd'hui, on part souvent de trés bons presets ou samples pour ensuite les disséquer, les torturer et les rendre bizarre.

    La démarche n'est pas la même.

    Les précurseurs repoussaient les limites de leurs outils au maximum, les compositeurs presque 30 ans aprés repoussent eux leurs propres limites avec des engins qui n'en ont presque plus.

    Les derniers styles issues de l'électro étant infiniment complexes comme les breakbeat et tous ses sous-genres sont proches du free jazz par l'esprit et la démonstration technique.

    Je crois, que nous entrons dans une ère, avec l'IDM qui se démocratise, de musiciens autistes qui s'adressent à des publics de plus en plus restreints alors que la musique Dance, elle s'adresse à un public large.
  • je vois que beaucoup se prennent la tête sur les styles, pour ma part, ca sert pas à grand chose, je fais de la techno-trance-electrodark ben ca peut être de la techno ambient de temps en temps, du hardcore trance, de la musique typée église remix en techno-trance (techglise ?) je classe ca simplement dans techno / trance ou electro !
    après, ce n'est que mon avis ^^
  • Moi ce qui m'interesserais c'est qu'on me dise quel style de musique je fais.

    Comme ça je pourrais répondre sans baffouiller et sans décevoir quand on me demande : "et tu fais quel style de musique ?"

    Parceque c'est la question qui me tue, impossible de répondre. Alors je dis electro et je lis dans les yeux de la donzelle "encore un dj tout pourri qui se la joue". Alors je me rattrappe en disant qu'il y a du hiphop dedans, là elle comprends plus rien, "mais c'est break beat quand même" en m'adressant au dos de la fille qui trace. ><

    Dites moi quelle musique je fais... www.dogmazic.net/tdbt

    :D

    dF

    edit (froisser personne) :
    - ici tout le monde est un dj electro
  • Rhôo lui, hey :D
    ok, moi aussi j'veux bien qu'on me dise quel style je fais (c'est par là).

    (c'te tactique, 'faut que je la retienne :lol: )

Ajouter un commentaire