Pour nous contacter : soyez au rendez-vous sur IRC ! ⋅ Parcourir l'archive musicale Dogmazic ⋅ Notre Blog
Notre Documentation

Explicite – Nouvel album : Les chroniques d'Explicite


Salut !
Je vous présente mon nouvel album : Les Chroniques d'Explicite. Il est conçu comme une autobiographie sur mon parcours dans la musique, depuis la définition de mon nom d'artiste et ma première production d'album en 1995, jusqu'à aujourd'hui. J'y raconte mes débuts dans la clandestinité, ma longue progression, et d'autres histoires liées à mes activités artistiques. Chaque morceau représente, soit un événement court, soit une période de deux à trois années. Tout est raconté au présent, pour tenter de faire ressentir à l'auditeur ce que j'ai vécu aux moments évoqués, comme s'il était à mes côtés. Sur trois morceaux aux concepts plus abstraits, je fais une distinction entre mes deux "consciences", Explicite et Stéphane. Je vous promets une fois de plus, des instrumentaux et textes aux ambiances variées.
A écouter et télécharger librement ici : http://www.explicitelesite.fr/rubrique-musique_albums_page_album.php?pa=121
Dans peu de temps, sur Dogmazic également.

Réponses

  • J'aime beaucoup les couches de cymbales terribles sur la première piste. C'est bien vu d'avoir mis celle-là !

    Moi perso du coup, mon premier titre, enregistré en multipiste sur une association de magnétoscope stéréo (donc deux pistes) et une platine cassette (deux pistes également, une à gauche, une à droite), en chaînant les deux, et en faisant des itérations "deux pistes vers une, pour en libérer une pour la suivante", n'a recueilli de mon pote de l'époque qu'un définitif "c'est nul" qui ne m'a pas empêché de continuer. :)

    Très touchants les passage toastés/chantés sur Mise à Jour !

    "Ma voie est libre" est énorme, ça rappellera des souvenirs à beaucoup d'entre nous ;)

    Et je me suis arrêté vers le milieu de l'album... Mais c'est de ta faute, tu es arrivé sur le tchat de ton site ! Un album aux sons rafraichissants, toujours au top je dirais ta maîtrise de l'instru, et puis pour le flow on est pas dépaysé, ça reste du Toi hein, mais vraiment ce que je retiens le plus c'est l'éfficcacité des instrus, surtout quand elles attaquent dans les fréquences milieu à hautes, c'est vraiment du grand art.
  • Ah la bonne débrouille à l'ancienne ! Un rafistolage avec le son de l'instru (déjà bof en qualité) d'un côté, et la voix de l'autre, et ça fini en bouillie quand le tout est mixé. Oui comme je le dis, je ne suis pas nostalgique, mais comme beaucoup, j'avais pas trop le choix à cette époque. C'est fun à raconter, avec du recul :)
  • Il est super ce nouvel album ! Comme toujours, un travail de production soignée, un flow bien dosé et une écriture bien réfléchie ! Rien à redire, c'est parfait, c'est fin, ça se mange sans fin c'est du Explicite :smile: !
  • 15 janv. modifié
    De côté pour ce bon vieux Lundi.
    J'y collerai une bafouille (ou deux).
    On ne peut pas le laisser partir tranquille dans le fin fond de l'archive
    après le teaser que tu nous a posté.
  • ça va cliquer sur play.
  • Bonne écoute
  • 19 janv. modifié
    Wow !
    Quel titre !
    Et je crois que "c'est loin d'être fini"
    Tu m'as mis les frissons sur le premier,
    la lecture va suivre son cours, hein ?

    https://play.dogmazic.net/albums.php?action=show&album=10419#song.php?action=show_song&song_id=63379
  • Carrément :) Personnellement, ce titre (Loin d'être fini) représente forcément un souvenir ému de la "naissance" d'Explicite, en 1995. Pour anecdote, l'instru est un remake (de bien meilleure qualité) de l'intro de mon tout premier album, dont la phrase "Je n'en suis qu'au début..." a été samplée.
  • Alors, tout bien écouté.
    Tout est très bon, les instrus, les textes, et les sujets abordés, etc...
    Mais il y'a toujours ce qui me chagrine un peu, c'est la nonchalance de la diction,
    sur "C'est Loin d'être fini", tu attaques un moment dans un pont, et c'en est grandiose, le morceau se réveille, en quelque sorte, le fait que tu déchantes sur chaque titre, au bout de 4-5 morceaux, dégrade mon intérêt, je décroche. Et c'est bien dommage, parce que les messages sont là, ceux d'un artiste en devenir et en phase d'exposer ses créations, ou de s'affirmer pleinement, les instrus aussi restent accrocheurs.
    Mord-nous un bon coup dans ce Mike ! Exploses-nous à la figure, bon sang !
  • 20 janv. modifié
    C'est bizarre que tu me trouves nonchalant. Mais on m'a parfois fait ce reproche de "manque d'énergie", même quand j'ai fait des morceaux où je me "vénère" bien pourtant. Alors je ne sais plus trop, je suppose que c'est lié à mon timbre de voix (qui a pourtant bien évolué depuis mes tout débuts, comme je l'explique dans l'album). En fait, j'ai l'impression que pas mal de gens ont comme idée du Rap qu'il faut gueuler littéralement dans le micro à chaque fois (un peu à la Beastie Boys), mais ce n'est pas obligatoire hein :) Je le fais en fonction de l'ambiance de l'instru et du récit. Par contre, en comparaison, en ayant entendu certains trucs récents (censés être du Rap), avec des voix endormies, des phrases qui trainent, j'ai trouvé clairement que j'avais bien plus de punch :) Je suis peut-être "mou" pour quelqu'un, et en même temps, "vénère" pour quelqu'un d'autre... :)
  • 22 janv. modifié
    C'est le rap des 90's et début 2000 que je prends en exemple.
    Des gens comme le Wu tang Clan, Cypress Hill, ou the Metrics, et des plus récents comme dr Dre et Eminem.
    En France, plutôt Sniper et NTM. Evidemment, les Beastie Boys (mais ce sont les seuls parmi les cités qui font taper la voix dans le rouge).
    L'album (le tien) s'écoute tranquillement.
  • Enfin, c'est ta patte, et même si je te dis "ce qui me chagrine", je ne saurais pas en faire un dixième.
  • 22 janv. modifié
    Non non pas de souci. En même temps, dans le concept de cet album, il n'y a pas l'engagement que j'ai habituellement sur les choses que je critique. J'ai apprécié d'ailleurs de le faire pour "m'aérer" un peu justement. Donc, comme mon vécu n'est pas trop "tendu" (heureusement pour moi :)), les morceaux sont dans cette veine. C'est une bien belle époque que tu cites en exemple en tout cas :) Mais sinon, j'ai bien d'autres morceaux dans ma collection qui sont d'ambiance plus énervée (Le bataillon, Raclure, Grrr grr, Attaque de sauvageons, Du lourd, On se hait, ...).
  • Je me suis arrêté plusieurs fois sur tes titres d'avant,
    simplement parce que les instrus et les textes sont bien amenés.
    Je maintiens que "c'est loin d'être fini" est une belle pièce,
    l'album aussi. Et puis, c'est ton style et ta démarche artistique.
    Je le réécouterai tout de même.

Ajouter un commentaire

GrasItaliqueBarréListe ordonnéeListe non ordonnée
Emoji
Image
Aligner à gaucheCentrer le texteAligner à droiteBasculer en code HTMLBasculer en mode plein écranAllumer les lumières
Déplacer image/fichier