Pour nous contacter : soyez au rendez-vous sur IRC ! ⋅ Parcourir l'archive musicale Dogmazic ⋅ Notre Blog
Notre Documentation

2 questions sur les licences libres

13»

Réponses

  • et depuis cette grande époque d'émulations diverses https://web.archive.org/web/20090507213727/http://www.dogmazic.net/index.php?op=edito (capture de 2006) vous en êtes aujourd'hui à faire des maj de sécurité d'un logiciel franchement peu attirant.
    Je ne veux pas faire mon troll mais où sont donc passés tous ces gens motivés, cette réelle envie de faire changer les choses, de prendre l'apéro et d’échanger voir même de partir en guerre contre le système ? Le bénévolat n'est pas une excuse.
  • Ah c'est sûr ça fait bizarre de revoir tout cette émulation ! Les annonces concert, ça manque beaucoup ! Mais que devrions nous faire ? Disparaître ?
  • @shangril A priori c'est ce qu'il a l'air de dire.
  • DECAY a dit :

    @shangril A priori c'est ce qu'il a l'air de dire.

    Absolument pas, je ne souhaite la disparition de personne. Et je pense que la musique libre au même titre que le logiciel a un rôle à jouer.
    Étant donné que vous êtes la plateforme de référence de musique libre en France je me permets juste de dire que l'émulation qui existait à l'époque n'existe plus. Tous les petits concerts, les projets et les débats qui faisaient le charme de cet univers. C'est un constat. Je me demande simplement où sont partis tous ces gens ? Après je sais aussi que quand on porte un projet on a une certaine responsabilité et que ce n'est pas toujours simple à gérer. Mais pour un porteur de projet avoir une vision claire pour tous est capital. C'était peut être le bordel à l'époque mais c'était au moins un bordel génial.
  • Bah les gens ont leur vie, certains ont par le passé donné beaucoup à dogmazic et aujourd'hui préfèrent simplement faire autre chose.
    Au cas où tu ne serais pas au courant l'archive à été hors ligne entre 2012 et 2015, ce qui à fait perdre au forum de nombreuse personnes, l'association en revanche ne comptait déjà plus beaucoup de monde après le départ de la plupart des anciens en 2011. Et entre 2012 et 2015 le web à énormément changé (et notamment l'usage des forums qui a bien diminué en général).

    Tu sembles déplorer un manque de "vision", mais c'est un "manque" que toi seul semble remarquer. Au cours de ces dernières année il y a eu moultes reproches donnés à Musique Libre !, mais jamais celui de ne pas savoir où on va.
    Quand au fait de ne pas aller au "bon endroit", cela ne résulte que de limitation de moyens (bénévoles ou financier) comme j'ai semble-t-il vainement déjà tenter de te l'expliquer (vu que "c'est pas une raison t'sai !").

    Cette histoire de "porteur de projet" ressemble à de l'oligarchie de base, l'idée qu'il faudrait un souverain éclairé qui te dises quoi faire et ou aller. À Musique Libre ! On essaie de soutenir les initiatives individuelles et à prendre le relais quand on peut/il faut pour que les choses misent en place perdures.

    Que je sache, tu n'es pas adhérent à l'association et nous avons des projets pour lesquels nous cherchons des bénévoles et/ou des adhérents motivés, c'est une réalité.
  • 8 juin modifié
    Je me permets d'intervenir cette fois (bien que je voulais éviter de le faire). Je vais tâcher de répondre à ce que j'ai relevé dans tes post @JJJ.

    Tu ne devrais pas oublier que nous dépendons du contexte dans lequel nous évoluons. Ce qu'il y a eu hier pour Dogmazic, n'était pas totalement le fruit du hasard, mais pas totalement écrit non plus. C'est venu d'une époque où il y avait suffisamment de volontés simultanées pour qu'émerge une communauté vivante, en ajoutant peut-être aussi à ça, des combats à mener contre des lois sur les téléchargements qu'il y a eu à ce moment là. Ces "ingrédients" ont favorisé le joyeux bordel d'émulation dont tu parles. Si Musique Libre a réussi à se faire remarquer à une échelle conséquente, c'est aussi parce que les conditions (le fameux contexte) étaient propices à ça. Même si le charme semble rompu aujourd'hui, désolé, nous ne sommes pas magiciens. À notre échelle et nos moyens seuls (si tu veux bien ENFIN entendre cette contrainte), nous n'avons pas le pouvoir de choisir comme bon nous semble, notre degré d'influence ! Oui, nous pouvons toujours nous améliorer, c'est une évidence. Mais sous prétexte que les actions menées par l'asso (parfois en dehors d'Internet, et je pense à des événements, des conférences...), ne parviennent pas jusqu'à tes oreilles, ça ne veut pas dire qu'il ne se passe plus rien, et ce n'est pas une raison pour nous sortir le vieux couplet du "quand on veut, on peut", parce qu'encore une fois (en étant plus cash), c'est comme de la branlette déconnectée du contexte global, bien plus puissant que nous.

    Dans le trip des discours qui me gonflent bien, comme l'a relevé juste avant @DECAY , les "il faut une vision... un porteur de projet", c'est aussi de la branlette, un mauvais délire marketeux-libéral avec des beaux concepts un peu vides de sens (Toute ressemblance avec des gens au pouvoir... Mais je m'égare :)) Ici, on n'a pas besoin d'un Napoléon ambitieux qui n'en ferait qu'à sa tête. C'est pas trop compatible avec un projet où le partage, l'accès à la culture sont mis en avant. Navré si c'était plus ou moins le "poste" que tu voulais (Je le lis presque dans tes pensées hé hé).

    Mais surtout, arrêtes d'idéaliser le passé (plus "glorieux" certes) de Musique Libre. Par exemple, le site de l'époque, de l'aveu même des "anciens", était, (je cite à peu près), comme un bric-à-brac, un vieux meuble dont les étagères tiennent tant bien que mal. Même s'il fonctionnait, il n'était pas forcément mieux que celui d'aujourd'hui. Tout ça pour dire qu'il n'y a pas obligatoirement de recette miracle pour que la sauce prenne. Si ça se trouve, aujourd'hui, avec le même staff, les mêmes volontés de l'époque, il ne se serait pas passé grand chose de plus. C'est la vie, c'est l'époque qui veut ça. @DECAY a d'ailleurs souligné l'évolution des usages du web.

    On peut regretter ces choses positives d'avant, mais vouloir courir à tout prix après, jusqu'à l'obsession, ça en devient nocif. On peut encore faire quelque, mais pas avec une "vision" sans arrêt tournée vers l'arrière, et pas en culpabilisant de ne pas reproduire la "magie" passée, à l'identique. La nostalgie n'est pas une excuse.
  • 8 juin modifié
    Ouais bon j'ai un peu tiqué aussi sur la vision de l'entrepreneur, etc. Mais il y a un bout qui me parle quand même, dans la phrase. En tout cas concernant la question d'une vision globale, pour une asso.

    Que cette vision soit assénée d'en haut ou décidée collectivement, un truc que je me dit, c'est que si elle y est pas, ben... les gens se mettent à avoir tendance à se demander ce qu'ils foutent là... et finissent soit par prendre le maquis (comme ça se disait des fois), soit par monter d'autres trucs, soit par rester dans le coin, plus ou moins par habitude, ou peut-être par une sorte d'attachement sentimental.

    Ce que je veux dire, c'est que les "licences libres" en musique peuvent vouloir dire tellement de choses. On peut utiliser les licences libres parce que :

    1. On considère que la notion même de propriété intellectuelle est une aberration
    2. On veut juste rendre "paisible"(pour en revenir à cette chère cc by 2.0) les "Acceptants"
    3. On se dit que y'a probablement un modèle économique à construire sur cette histoire de "licences libres"
    4. ...

    Loin de moi l'idée de faire ici une liste exhaustive... y'aurait d'ailleurs (comme ça a déjà été suggéré à l'époque) une belle étude à faire là-dessus. Sur les différentes motivations qui ont poussés les gens à se mettre à utiliser les licences libres, de quelle manière... Les motivations, mais aussi les fondements philosophiques, voire des fois politiques, de certaines approches...

    Maintenant, corrigez-moi si j'ai loupé un épisode, mais à mon souvenir ML! s'en est toujours tenu à ce thème (peut-être trop, du coup) général, de "musique en licence libre". Enfin c'est un peu comme ça en tout cas que je m'explique la dispersion de pas mal de "forces vives", comme on dit.
  • Aujourd'hui Musique Libre ! agit surtout en tant que ressources sur les licences libres et ouvertes. Quelqu'un veut des infos sur le sujet, et on est là pour répondre aux questions et/ou pour mettre en valeurs le travail des autres acteurs du mouvement.
    Bien sûr l'asso peut elle-même porter des projets ou des événements (dogmazic par exemple), mais ceci est limité par le temps et les moyens des bénévoles. On en revient toujours à ça.

    @dj3c1t Ton idée d'étude sur l'usage des licences est excellente, mais perso je n'ai pas le temps de m'en occuper. Je ne connais personne qui soit assez bon dans le domaine (car oui faire des études de ce genre ne s'improvise pas), qui pourrait se lancer là-dedans. Enfin je n'ai pas le temps d'aller faire faire un devis auprès d'un institue de sondage ou autre organisme du genre.
    Cela dit si un bénévole/membre du forum/membre de l'asso, a le temps et veut se mettre là-dessus, je pense que l'asso fera tout pour soutenir son travail.

    Sinon tu vois quoi comme autre thème dont devrait se saisir l'asso, moins large et plus prioritaire ?
    Car là encore moi je veux bien qu'on fasse évoluer les but de l'asso (il faudra changer les statuts au passage), mais sans propositions concrètes, je ne vois pas trop quoi te dire d'autre...
  • En parlant d'étude, je pensais carrément à un truc du genre une thèse. Enfin la richesse du sujet justifierait largement ça. Mais bon va trouver un(e) directeur(rice) de thèse qui serait prêt(e) à conduire une étude là-dessus ^^

    Mais c'était surtout pour souligner la diversité des approches. Pour dire qu'elles sont tellement diverses (et parfois conflictuelles) que y'a largement matière à une étude assez balèze.

    Après pour des exemples de thème, j'en aurais, mais mon avis à moi perso n'a aucun intérêt. C'est la puissance des demandes à l'époque sur laquelle il aurait fallu s'appuyer. Du coup mon analyse est bien débile finalement, car elle se borne à tenter d'expliquer ce qui s'est passé quand les gens sont partis, mais sans proposer vraiment de solution pour aujourd'hui maintenant, là. Je sais pas ce qui serait le mieux.

    Mais histoire de pas rester complet dans l'abstrait non plus.

    Par exemple. Imaginons que ML! décide de se focaliser sur les licences libres (en opposition aux licences dites "ouvertes"). Chose complètement impossible à faire maintenant puisque l'archive regorge de toutes sortes de licences. Mais imaginons. ML! aurait alors clairement pu se positionner comme LA plateforme de musique "véritablement" libre... en opposition aux Jamendo, AIMSA and co. ça par exemple, ça aurait été une vision plus précise et fédératrice (pour ceux qui s'intéressent au libre, pas juste "ouvert"). Et alors tous les utilisateurs de licences ouvertes mais pas libres se seraient barrés en faisant la gueule.

    Autre exemple. Imaginons que ML! ait souhaité développer une sorte de gestion collective de droits individuels, de manière à proposer un système de rémunération pour les auteurs qui utilisent des clauses NC voire ND... ça aurait pu être LA plateforme (en concurrence quand même avec Jamendo et feu AIMSA) de gestion collective en licence libre... Et tous les utilisateurs barbus attachés au "vraies" licences libres se seraient barrés en faisant la gueule.

    Je ne crois pas en une solution qui vaille mieux qu'une autre, dans l'absolue. J'ai bien sûr mes préférences, mais ce que j'essaie de raconter dans ce thread, c'est que les approches sont tellement diverses, que choisir une vision moins large que juste "les licences libres" a toutes les chances de froisser une partie des utilisateurs. Et c'est (à mon sens) le problème auquel ML! n'a pas su répondre avant que les gens ne commencent à se barrer. Comprenez-moi bien. Ce n'est pas là un reproche que je fais à ML! A la place des responsables de l'époque, je n'aurais probablement pas fait mieux...

    Donc désolé, je n'ai pas de solution sous le coude, là. Juste... comme la question était posée de savoir pourquoi cette fuite des motivations, je me permettais d'exposer mon humble (et débile) avis ;)
  • @Ladee réfléchissait sérieusement aux licences libre pour un mémoire, de, je dis de mémoire master mais en fait je me souviens plus trop, mais avait préféré ne "pas miser son année" là dessus.

    Mais oui, il y a un vrai travail de recherche à faire ; et qui sera finalement fait, dans plus ou moins longtemps, plus ou moins bien, c'est certain.
  • Ah donc ça s'improvise encore moins que ce que je pensais ;o)

    Ton avis est pas plus idiot qu'un autre et tes suggestions font sens.

    Pour ce qui est de créer "une sorte de gestion collective de droits individuels" :
    1/ Ça a été tenté, ça s'appelait le Collectif SOLO et je crois que le post de forum à disparut (je ne suis pas arrivé à remettre la main dessus). À l'époque ça avait fait un tollé car le "collectif d'émulation révolutionnaire" (*wink wink*) du forum (dont moi) avait descendu l'idée en flamme, notamment sur la transparence de sa mise en place...
    2/ Ça pose la question suivante : pourquoi ne rémunérer que ceux sous NC ou ND, c'est pas les seul a avoir besoin de manger ?
    3/ Si l'archive permet aux groupes de mettre des liens vers des G1/paypal/helloasso/tippe/autres est-ce qu'on aura pas atteint cet objectif ? (c'est un des objectifs actuellement)

    Sur le fait de ce concentrer sur les licences libres exclusivement, on a toujours collectivement (dans les divers AG de l'asso, par exemple en 2011 quand les statuts ont été réécrit) considérer que :
    1/ Les licences ouvertes avaient leurs qualités (se rappeler qu'une licence ouverte en art n'a pas le même impacte pratique qu'en logiciel).
    2/ Que fragmenter la communauté n'avait que peu d'intérêt et qu'au contraire avoir des personnes avec des usages variés enrichissaient les débats et les discussions ici.
    3/ L'asso est très pro-licence libre, c'est le cas, ça l'a toujours été.

    Enfin tu parles du fait que dogmazic soit unique car la seule a être "vraiment libre". Honnêtement on est assez unique comme ça. De se que j'en sais l'AIMSA à fermé boutique, FMA est pas passer loin. On est la seul plateforme de musique libre associative du web international, c'est pas suffisant encore ? Faudrait en plus qu'on devienne une niche encore plus petite et restreinte ? Ça me parait dommage...

    Je ne pense pas que les users de l'époque soient parties pour ces raisons, moi je vois plutôt :
    1/ De gros manque de transparence de l'asso à l'époque (lié à un manque de moyen/temps de communication).
    2/ La différence asso/forum mal gérée (là je ne sais pas trop comment j'aurais pu faire mieux non plus).
    3/ La coupure de l'archive en 2012, où il a fallut attendre et donc naturellement les gens sont aller faire d'autres choses dans l'intervalle.

    Je demande pas des solutions, mais des idées faisables et des bras pour les réalisés. Les "y a qu'à, faut qu'on" c'est bien mais si on attend toujours que les mêmes "fassent", bah ils épuisent leur temps libre, tout simplement.

  • Le terme "vision" n'est pas réservé à l'entrepreneuriat, au pouvoir ou même à Napoléon...
    Je voulais répondre à tout ça mais finalement non.
    Je ne suis pas là pour dire des "y''a qu'à, faut faire ci, faut faire ça". Cela ne m’intéresse absolument pas. Vous faites ce que vous voulez et vous le faites bien.
    Je me demandais simplement ce que ce projet était devenu depuis maintenant un petit moment.
    Merci d'avoir répondu à mes deux premières questions concernant les licences libres.
  • 11 juin modifié
    @DECAY, les exemples que je donnais plus haut, venaient tout droit de souvenirs que j'ai des discussions de l'époque. Et en parlant du SOLO, tu m'a remis en tête l'un des trucs auxquels je pensais ;)

    oui le collectif SOLO... qui considérait que le droit d'auteur devait servir de base à une rémunération, mais plus juste, organisée un peu en mode syndical (pour super-résumer).

    mais je me souviens aussi d'un désir de clarté, du coté des utilisateurs des licences libres (et pas ouvertes). Où la préoccupation n'était pas la rémunération des auteurs, mais la tranquillité des "Acceptants". la distinction licence libre/ouverte est portée par ceux qui sont attachés aux licences libres (et pas ouvertes).

    Et d'une certaine manière, le rapport de force qui existait déjà avant les libres libres, et qui est posé sur la notion de propriété intellectuelle (et inscrit dans la loi, avec la force de l'Etat derrière), s'est en quelques sortes rejoué sur le forum de ML! entre les défenseurs des droits des auteurs (mais plus justes), et les défenseurs des droits des mélomanes/utilisateurs.

    C'est clair y'a eu des discussions intéressantes ! Et peut-être rien que pour cette expérience ça valait le coup. C'était effectivement un bordel génial.

    edit : trouvé une archive à propos du collectif SOLO
  • Franchement pour utiliser massivement des trucs sous licences libres ou ouvertes produit par d'autres moi-même, il y a :
    - effectivement quelques cas complexe et litigieux, mais...
    - ...qu'on peut éviter facilement en utilisant que des prods dont on est sur de la licence et/ou en demandant directement à l'auteur.

    Alors oui ça empêche d'utiliser sereinement pleins de trucs, mais ça laisse déjà une quantité de contenus énorme.

    Et demander directement à l'auteur c'est chiant, mais c'est aussi favoriser le contact humain, les possibilités de rencontres/discussions et aussi ça permet de mettre l'auteur fasse aux usages de ses oeuvres (ce qui ne fait jamais de mal).
  • +1 DECAY
  • JJJ a dit :

    Vous faites ce que vous voulez et vous le faites bien.
    Je me demandais simplement ce que ce projet était devenu depuis maintenant un petit moment.
    Merci d'avoir répondu à mes deux premières questions concernant les licences libres.

    Et merci à toi de ne pas avoir répondu un truc du genre "je ne vous lirai/ne vous répondrai plus" ! Comme quoi on peut discuter même de sujets un peu chauds sur le forum sans que ça parte en franche cacahuète !

Ajouter un commentaire

GrasItaliqueBarréListe ordonnéeListe non ordonnée
Emoji
Image
Aligner à gaucheCentrer le texteAligner à droiteBasculer en code HTMLBasculer en mode plein écranAllumer les lumières
Déplacer image/fichier